Centrale nucléaire de Golfech Exercice national de sûreté nucléaire et de sécurité civile les 27 et 28 mars 2018
France
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| Tarn-et-Garonne (82) | Sécurité Intérieure | Actualité  Vu 32282 fois
Article N°19679

Centrale nucléaire de Golfech Exercice national de sûreté nucléaire et de sécurité civile les 27 et 28 mars 2018

Les 27 et 28 mars 2018, les pouvoirs publics et EDF organisent un exercice  à dominante sûreté nucléaire le premier jour et à dominante sécurité civile le second jour, avec le Centre nucléaire de production d’électricité de Golfech. Une réunion publique d'information sur l'organisation de cet exercice se tiendra le lundi 12 mars à 20h30, à Valence d’Agen, salle Léo Gipoulou.
 
 

Cet exercice s’inscrit dans le cadre du programme national d’exercices élaboré par l'Etat et EDF pour l’ensemble des centrales du parc nucléaire français. Son objectif est d'une part de tester des dispositifs opérationnels afin d’assurer la protection de la population dans l’hypothèse d’un accident nucléaire, et d'autre part de développer, au sein de la population, la culture de la gestion de crise.
 
L’exercice à dominante sûreté nucléaire, le 27 mars est un exercice sur table entre acteurs de la gestion de crise : EDF national et local, Mission Nationale d’Appui à la gestion des Risques Nucléaires (MARN) du ministère de l’Intérieur, préfectures de Tarn-et-Garonne, de  Lot-et-Garonne et du Gers, Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) et Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).
 
A partir d’un scénario fictif non connu des participants, la centrale de Golfech simulera, un accident technique qui nécessitera la mise en œuvre des dispositions prévues par son Plan d’urgence interne (PUI).

 
Plaquette PPI rappelant les consignes de comportement à adopter en cas d'accident à la centrale nucléaire




Source Préfecture de Tarn-et-Garonne

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant