Mobilisation régionale autour de la filière bio en Occitanie
| traditionactu | Biologique | Actualité  Vu 17872 fois
Article N°21066

Mobilisation régionale autour de la filière bio en Occitanie

Suite à la rencontre entre la préfète de l'Aveyron, Mme Catherine Sarlandie de la Robertie, et l'association de promotion de l'Agriculture Biologique en Aveyron (Apaba), la présidente de Région a tenu à rappeler la mobilisation régionale autour de la filière bio en Occitanie. Carole Delga : « La Région pleinement engagée dans le développement de la filière bio et le soutien de ses agriculteurs en Aveyron comme dans toute l'Occitanie »

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a engagé une démarche ambitieuse de construction d'un plan régional de l'alimentation, grande cause régionale 2018, destiné à accompagner tous les acteurs de la chaîne alimentaire. Cette mobilisation sans précédent témoigne d'une politique volontariste menée en direction de la filière bio en Occitanie.
Aide au maintien en agriculture bio : la Région compense le désengagement de l'Etat en 2018
1ère région française en agriculture biologique avec 1/4 du nombre de producteurs et des surfaces bio nationales l'Occitanie est également la 4ème région bio au niveau européen. Le soutien à l'agriculture biologique est une des priorités de la politique agricole régionale. En 2017, la Région a augmenté de 30% ses crédits pour le développement de la filière et le financement d'actions collectives, et ce malgré la décision du Gouvernement de cesser le financement des aides au maintien en agriculture biologique à partir de 2018. Cette décision de l'Etat représente une perte de 1M€ en Occitanie. Un montant qui vient s'ajouter à une addition déjà lourde pour l'agriculture régionale, la baisse des interventions nationales s'élevant au total à plus de 8,3 M€ en 2018. La Région a ainsi fait le choix en 2018 de compenser le désengagement de l'Etat en mobilisant 1M€ supplémentaires pour verser aux agriculteurs l'aide au maintien en agriculture bio (MAB) et ainsi accompagner la pérennisation de leur activité.

Un engagement fort en direction de la restauration scolaire 
En Occitanie, 25 millions de repas sont servis chaque année dans les 193 restaurants scolaires des lycées de la Région, soit 157 000 repas quotidiens. La Région a décidé de s'appuyer sur ce potentiel de débouchés pour les agriculteurs d'Occitanie en adoptant un nouveau plan de valorisation des produits de qualité et de proximité dans les lycées publics. L'objectif : atteindre 40 % des achats de produits alimentaires en produits de qualité et de proximité, dont la moitié issus de l'agriculture biologique. Dans le cadre de ce dispositif, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accompagne les établissements régionaux à travers plusieurs actions : plan de formation des personnels de cuisine, assistance à maîtrise d'ouvrage, etc. 
Suite à un appel à candidature, 50 lycées régionaux, représentant 4.4 millions de repas par an, ont été sélectionnés pour être accompagnés en 2018. L'accompagnement des lycées sélectionnés s'inscrit dans une démarche d'expérimentation qui doit permettre d'identifier avec précision les besoins des lycées et la capacité des filières agricoles et agroalimentaires à s'organiser en conséquence, afin d'atteindre les objectifs du dispositif. 707 000 € ont ainsi été débloqués par la Région aSTLS fin de compenser les surcoûts des denrées de qualité et de proximité pour les 50 premiers lycées concernés.

Ouverture de l'appel à projets de soutien aux filières bio
Dans le cadre du nouveau Plan Bi'O - Produire, Consommer et Vivre Bio en Occitanie, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a lancé un nouvel appel à projets afin de soutenir le développement de la production suivant le mode biologique et la structuration des filières biologiques régionales. Cet appel à projets d'adresse à tout organisme (organisation associative, organisation professionnelle agricole, organisme économique), localisé en Occitanie, qui intervient pour favoriser l'émergence de projets concourant à ces objectifs.

La Région peut mobiliser dans ce cadre une enveloppe de près de 700 000 € des crédits identifiés dans le Plan Bi'O.
« Je suis particulièrement fière que l'Occitanie soit aujourd'hui la 1ère région bio de France. La politique que nous menons en direction de cette filière porteuse et pleine d'avenir le prouve : en Occitanie nous croyons au bio. C'est pourquoi nous nous battons pour son développement et sa pérennisation sur le territoire régional. C'est également pour cette raison qu'en 2018 la Région a fait le choix de compenser le désengagement de l'Etat en maintenant les aides au maintien en agriculture bio, afin d'accompagner les agriculteurs engagés dans cette voie et conforter leur exploitation. A l'heure où nous menons une grande concertation citoyenne sur l'alimentation pour bâtir notre futur Plan Alimentation régional, il s'agit d'être cohérent. C'est ainsi qu'en Occitanie nous portons des propositions concrètes pour faire vivre notre agriculture et irriguer de ses fruits l'ensemble de ses habitants, notamment en milieu scolaire. Cet engagement que je défends ne pourra cependant être maintenu qu'avec un soutien renforcé de l'Etat. Car les Régions ne pourront indéfiniment se substituer à son action », a déclaré Carole Delga.

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant