Commission permanente (12.2018 suite) : principales aides votées en faveur du Gard (suite Culture, Patrimoine et Education à suivre)
| traditionactu | Conseil Départemental | Divers  Vu 11138 fois
Article N°22004

Commission permanente (12.2018 suite) : principales aides votées en faveur du Gard (suite Culture, Patrimoine et Education à suivre)

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni  à Montpellier les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. (Gard)

CULTURE ET PATRIMOINE
La Région est fortement attachée à la diffusion de la connaissance, pour un accès de tous au patrimoine sous toutes ses formes. Dans le Gard, les élus régionaux mobilisent ainsi 10 500€ au total pour la programmation annuelle du service culturel et patrimoine du Musée Auguste Jacquet à Beaucaire ainsi que pour l'organisation de deux expositions temporaires.
Car les réseaux de cinémas itinérants sont des acteurs essentiels de l'aménagement culturel du territoire régional, en participant à l'animation sociale et culturelle sur des territoires qui ont un accès difficiles aux salles de cinéma, la Région soutient dans le Gard les cinémas itinérants 2018 "Cineco" à hauteur de 15 000€ et les cinémas itinérants 2018 "Cinéplan" à hauteur de 3 000€.
Les radios associatives constituent pour la Région un enjeu essentiel de développement local et culturel justifiant une politique ambitieuse en la matière. La Région attribue ainsi 30 000€ à l'Assemblée Régionale des Radios Associatives à Nîmes pour la réalisation d'une enquête d'audience pour les radios associatives.

Car l'offre patrimoniale a un impact déterminant sur l'attractivité du territoire et la fréquentation touristique, la Région mobilise plus d'1,6M€ pour soutenir des projets de restauration du patrimoine culturel sur tout le territoire. Dans le Gard, elle attribue notamment :
- 100 000€ pour la restauration du temple de Gallargues-le-Montueux
-  438 000€ pour la restauration des travées 53 à 57 de l'amphithéâtre de Nîmes
- 31 000€ pour la restauration du pont dit "Romain" de Trèves
- 23 000€ la restauration intérieure de l'église Saint-Pancrace à Aramon

EDUCATION
 Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire gardois, bénéficiant du soutien de la Région.
 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée investit pour offrir aux lycéen.nes des conditions d'études optimales dans des établissements d'excellence et de proximité. Dans le Gard, elle vient notamment de mobiliser :
- 34 000€ pour des travaux d'extension du système de sonorisation et 12 000€ pour des Travaux d'étanchéité de la dalle panoramique au lycée Marie Curie à Saint Jean du Gard 
- 21 000€ pour la mise en place d'un système de vidéo surveillance au lycée Voltaire à Nîmes
- 8000€ pour des travaux de toitures au lycée Geneviève Anthonioz de Gaulle a Milhaud
- 3000€ pour la mise en place d'une alarme anti-intrusion au lycée Albert Einstein à Bagnols-sur-Ceze

La Région est pleinement mobilisée pour accroître les opportunités de mobilité des jeunes, notamment des publics apprentis afin d'améliorer leur employabilité, leurs compétences professionnelles et leur développement personnel. Dans le Gard, la Région a ainsi notamment attribué lors de cette commission permanente : 
- 25 000€ pour accompagner la mobilité de 10 apprentis en Bac Pro Aménagement Paysagers du Gard à L'EPLEFPA Nîmes-Rodilhan, pour une durée de 2 semaines à Bruxelles en Belgique
- 20 000€ pour accompagner la mobilité de 13 apprentis en Bac Pro Aménagement Paysager du Gard à L'EPLEFPA Nîmes-Rodilhan, pour une durée de 2 semaines à Rubi en Espagne.

La Région finance par ailleurs de nouvelles formations d'enseignement supérieur dans les villes universitaires d'équilibre : Près de 109 000€ sont ainsi dédiés pour l'ouverture du Master Humanités et Industries Créatives, sur le site de l'Université de Nîmes. Formation bilingue unique en France, ce Master a pour but de former des professionnels de la fiction et de la narration, avec des débouchés notamment dans le domaine créatif, les métiers des Industries Créatives et des médias.

261 300€ sont également mobilisés pour l'ouverture d'une Licence professionnelle Assemblage Intégration et Test de systèmes spatiaux sur le site de l'IUT de Nîmes. Cette formation, qui n'a pas d'équivalent en France, permettra aux futurs diplômés d'intégrer des entreprises dans le secteur du spatial mais également de l'aéronautique.

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant