L'UNICEF signale une forte augmentation des agressions graves contre des enfants au Mali @UNICEF @unicefmali
PLAY VIDEO
| Reportage | [Société] Droits des Enfants | Mali | Vu 13850 fois
[Michel Lecomte] Vidéo N°16343

L'UNICEF intensifie ses interventions pour venir en aide aux enfants et aux familles touchés.

BAMAKO, Mali, DAKAR, Senegal et NEW YORK, le 13 août 2019 /CNW/ - Nous observons une forte augmentation des agressions graves commises contre des enfants en 2019 au Mali, en particulier des meurtres et des mutilations, ont signalé aujourd'hui l'UNICEF et ses partenaires en matière de protection de l'enfance. Les données préliminaires enregistrées par les Nations Unies révèlent que plus de 150 enfants ont été tués au cours du premier semestre 2019 et que 75 enfants ont été blessés lors d'attaques violentes. Le recrutement et l'utilisation d'enfants par les groupes armés ont doublé par rapport à la même période en 2018, et plus de 900 écoles demeurent fermées en raison du climat d'insécurité.

« Alors que l'on continue d'enregistrer une montée de la violence au Mali, les enfants sont de plus en plus exposés à des risques de mort, de mutilation et de recrutement par les groupes armés », affirme la directrice générale de l'UNICEF Henrietta Fore. « Nous ne devons pas accepter la souffrance des enfants comme étant la nouvelle norme. Toutes les parties doivent cesser les attaques ciblant les enfants et prendre toutes les mesures nécessaires pour les mettre à l'abri du danger, conformément au droit international des droits de l'homme et au droit humanitaire. Les enfants devraient aller à l'école et jouer avec leurs amis; ils ne devraient pas craindre d'être attaqués ou être forcés de se battre. »

[Michel Lecomte]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant