Guy A Lepage, touché par la Maladie d’amour
| Canada | Pédiatrie | Divers  Vu 118530 fois
Article N°21589

Guy A Lepage, touché par la Maladie d’amour

La Fondation CHU Sainte-Justine dévoile son nouvel ambassadeur et lance sa campagne la Maladie d'amour des enfants


C'est avec fierté, fébrilité et excitation que la Fondation CHU Sainte-Justine annonce son partenariat avec Guy A Lepage, qui devient ambassadeur de l'organisation. Cette annonce se jumelle au lancement de sa campagne la Maladie d'amour des enfants, propulsée par une vidéo forte en émotions. Sur la chanson « La Maladie d'amour » de Michel Sardou, reprise par Ariane Moffatt et Martha Wainwright, ainsi que les jeunes voix de Clémentine, Thierry et Ariane, enfants de Sainte-Justine, des images puissantes mettent en lumière ce qui compose le centre hospitalier.

En décembre 2016, Sainte-Justine est entré dans la vie de Guy A Lepage et de sa famille une première fois, alors que son fils Thomas, 2 ans, est admis à l'urgence très mal en point. Diagnostic : cellulite sévère de l'orteil. Puis, il est hospitalisé une deuxième fois, six mois plus tard, en raison de la maladie de Kawasaki dont il est atteint. Les deux fois, Thomas est sauvé par Sainte-Justine.

Reconnaissance et respect pour la vie
Aujourd'hui, Guy A Lepage veut redonner à l'institution qui a changé la vie de sa famille. « Notre fils est vivant et en santé grâce au personnel médical du CHU Sainte-Justine. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté d'emblée de devenir ambassadeur de la Fondation CHU Sainte-Justine. C'est ma façon de redonner à cette institution qui a tant fait pour notre famille. La maladie d'amour, pour moi, c'est celle qui s'anime quand je vois mes enfants, qui me prend au cœur quand ils sont malades, mais aussi, qui est partout à Sainte-Justine. La Maladie d'amour des enfants m'a contaminé. À mon tour d'aider à ce qu'elle se propage au plus grand nombre. »

Mamans et sensibles à la cause, Ariane Moffatt et Martha Wainwright ont joint leur voix à celles de Clémentine, de Thierry et d'Ariane, des enfants de Sainte-Justine, pour réaliser une reprise unique de « La Maladie d'amour » de Michel Sardou. « Je me considère tellement privilégiée d'avoir trois enfants en santé et il n'y a pas une journée qui passe sans que je me le répète », mentionne Ariane Moffatt. « C'est un honneur de partager ma voix et mon cœur pour les enfants et leur famille qui doivent composer avec la maladie. »  De son côté, Martha Wainwright a accepté avec enthousiasme de se joindre à ce projet rassembleur. « Dans notre société, il n'y a rien de plus important que le bien-être et la santé de nos enfants », affirme-t-elle.

La Maladie d'amour, c'est celle qui pousse à donner le meilleur de soi pour offrir le meilleur des soins aux enfants. Elle nous prend au cœur, tout en le faisant grandir. Elle nous transforme et fait du bien, tant à soi que ceux autour de nous. Elle est devenue essentielle et vitale pour tous les enfants du Québec.

Pour imager cette maladie d'amour, la vidéo lancée aujourd'hui sur les médias sociaux nous plonge dans l'univers du centre hospitalier. Mettant en scène de vrais patients et des soignants de l'institution, elle ouvre les portes sur Sainte-Justine pour faire comprendre la vaste réalité qui se passe entre ses murs. Elle se déploie pour rejoindre le cœur des gens de partout au Québec, et même ailleurs.

Pour la Fondation CHU Sainte-Justine, cette campagne est l'occasion de réitérer son soutien et sa volonté de faire plus pour le CHU Sainte-Justine.  « Pour l'amour des enfants. C'est le fondement de Sainte-Justine. C'est de ça que tout émane. L'excellence, les soins, la passion des équipes soignantes, ils prennent source dans l'amour qu'elles portent aux familles de Sainte-Justine. Nos donateurs y sont pour la même raison. L'amour. Nous sommes nombreux à être atteints de la maladie d'amour, mais nous pouvons l'être encore plus, pour continuer de faire de Sainte-Justine ce qu'il est : un centre hospitalier de haut calibre, à échelle humaine », affirme Maud Cohen, présidente et directrice générale de la Fondation CHU Sainte-Justine.

Le CHU Sainte-Justine, plaque tournante des soins fœto-maternels et pédiatriques, véritable château-fort pour des milliers de familles québécoises, défend une mission qui transcende son lieu. Ses mandats liés aux soins, à l'enseignement et à la recherche font de ce centre hospitalier une institution phare pour la province et dont l'impact sur la santé globale des mères et des enfants est capital. « On donne, on soigne, on cherche, on aime, on change le monde. Que l'on soit soignant, employé, donateur, partenaire, c'est dans la collaboration et la mise en commun des forces de différents acteurs que nous pourrons maximiser la portée et l'impact de chaque dollar investi. Ensemble, nous avons le pouvoir de transformer les soins », ajoute Jacynthe Côté, nouvelle présidente du conseil d'administration de la Fondation.

La maladie d'amour des enfants : partageons-là et soyons fiers d'en être atteints!

À propos de la Fondation CHU Sainte-Justine 
La Fondation CHU Sainte-Justine a pour mission de mobiliser la communauté et soutenir le CHU Sainte-Justine dans sa mission d'excellence pour offrir aux enfants et aux mamans d'aujourd'hui et de demain un des meilleurs niveaux de santé au monde.
fondationstejustine.org

À propos du CHU Sainte-Justine
Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine est le plus grand centre mère-enfant au Canada et le 2e plus important centre pédiatrique en Amérique du Nord. Il est membre du grand réseau d'excellence en santé de l'Université de Montréal (RUIS). Il compte 5 457 employés dont 1 532 infirmiers et infirmières auxiliaires et 1 000 professionnels en soins, 520 médecins, dentistes et pharmaciens, 822 résidents et plus de 204 chercheurs, 411 bénévoles, 4 416 stagiaires et étudiants de toutes disciplines. Le CHUSJ comprend 484 lits dont 67 au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), seul centre dédié exclusivement à la réadaptation pédiatrique au Québec. L'OMS a reconnu le CHU Sainte-Justine « Hôpital promoteur de la santé ». chusj.org


SOURCE Fondation CHU Sainte-Justine

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant