Toulouse : Réception délégation parlementaire du canada #International #aéronautique #Airbus #bombardier #tvlocale.fr
PLAY VIDEO
| Reportage | [Entreprise] Aéronautique | Actualité | Vu 7300 fois
[christian GARCIA] Vidéo N°15377

Réception à la mairie de Toulouse dans les salons dorés pour une délégation de parlementaires venus du Québec suite à la visite du 1er ministre du Québec Philippe Couillard.
Les députés ( ées) de divers comtés de  la grande province du Québec ont cloturé la visite de leur 1er Ministre par la découverte de notre région après avoir rapporté et participé à de nombreux échanges dont nottament ce qui suit : Le rapprochement concret des deux constructeurs aéronautiques doit aboutir d’ici octobre 2018. D’ailleurs, le prochain congrès annuel des fournisseurs d’Airbus se tiendra à Montréal comme pour célébrer ce mariage.
Le Premier ministre québécois a ensuite rencontré Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse à l’occasion de la visite de l’Institut de recherche technologique (IRT), nouveau vaisseau amiral de la recherche aérospatiale qui s’installe dans le tout nouveau « B612 ». Ce bâtiment phare du nom de l’astéroïde du Petit Prince a d’ailleurs été le siège de la signature d’un programme de recherche commun entre l’IRT, son homologue québécois le CRIAQ et Ivado dans le domaine des algorithmes. Après une visite de l’IoT Valley qui regroupe des entreprises de l’internet des objets à Labège, c’est à la région Occitanie aux côtés de sa présidente, Carole Delga, que la visite officielle s’est clôturée. L’occasion d’annoncer officiellement des accords de coopération entre Aero Montreal et le pôle Aerospace Valley, Automotech et la grappe québécoise cousine. A noter la présence de la municipalité de Colomiers représentée par Mme Loubna ZAIR  en charge de la coopération internationale France Québec entre autre d'autre pays francophones.

 
[christian GARCIA]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant