ECONOMIE/SYNDICALISME : IPPC, POUR UN NOUVEAU RAYONNEMENT DU MONDE COMPTABLE

| Great Event Tv | Association | Divers  Vu 4356 fois
Article N°23408

ECONOMIE/SYNDICALISME : IPPC, POUR UN NOUVEAU RAYONNEMENT DU MONDE COMPTABLE

L’Institut Panafricain des Professionnels Comptables( IPPC) a organisé un déjeuner-débat le jeudi 10 octobre 2019 à l'hôtel TIAMA d’Abidjan.

Ces échanges ont rassemblé des expert-comptables, des économistes, des chefs d’entreprise, des responsables d’administration d’Etat et la presse nationale et internationale autour du thème: « Pour une profession comptable responsable et pérenne, quel rôle pour un institut à vocation syndicale ? ».

Ils’agissait pour le président de l’IPPC, YAO Koffi Noël de présenter l’association, ses objectifs, les actions et les perspectives à venir.

D’un point de vue général, l’association a pour objectif entre autres de permettre aux professionnels de la comptabilité de se former, d’assurer le rayonnement de la profession comptable, de préserver les spécificités de l’activité de ses membres et de développer les activités des expert-comptables sous toutes les formes juridiques. « Et pour atteindre ces objectifs, l’IPPC se donne pour devise unité, compétence et éthique », a t'il précisé. 

« Quand on prend l’Ordre des experts-comptables, il ne regroupe exclusivement que les comptables qui exercent à titre indépendant, alors que nous avons des experts-comptables qui exercent en entreprises et dans les ministères. Les comptables des ministères gèrent 8. 000 milliards de FCFA, c’est-à-dire le Budget de l’État, alors que les experts-comptables d’entreprises ne gèrent même pas plus de 100 millions de FCFA. Si nous n’élargissons pas la famille à tous les comptables, il y aura un handicap. C’est pourquoi, le prochain combat de l’IPPC c’est la reconnaissance de tous les comptables comme étant membres d’une famille unique. L’objectif de cette rencontre c’est de réunir toute la famille des comptables. L’Ordre des experts-comptables a une tutelle, le ministère de l’Économie et des Finances, l’IPPC n’a pas de tutelle. Nous pouvons donc mener des combats de type syndical, ce que l’Ordre des experts-comptables ne peut pas le faire », a insisté Yao Koffi Noël sur la nécessité d’élargir la profession de comptables. 

Par ailleurs, pour le président de l'IPPC, aucune opposition n'existe entre l’institut qu'il dirige et l’ordre des experts comptables de Côte d’Ivoire. Le premier étant un syndicat et le second étant créé par une loi.

L’autre point fort de la rencontre a été l’appel à l'adhésion. Yao Koffi Noel a assuré que son organisation est ouverte à toutes les nationalités et se veut l’outil de défense de leurs intérêts.

Pour rappel, l’Institut Panafricain des Professionnels Comptables a pour missions d'assurer la défense du titre d’expertise comptable ou de tout autre titre équivalent ; de défendre la profession comptable dans toutes ses dimensions, notamment l’exercice libéral, l’exercice en entreprise et la libre circulation des professionnels en prenant position sur les questions d’intérêt pour la profession ; de créer et développer les liens de confraternité entre ses membres ; de participer à l’organisation de la profession au niveau panafricain et international ; d'assurer la défense des intérêts professionnels, matériels et de toute autre nature de ses membres ; et de représenter ses membres chefs d’entreprise dans les discussions sociales, notamment dans le cadre de la négociation de convention collective, et dans toute organisation patronale, d’entreprendre toute action visant à promouvoir et à défendre ses membres dans l’exercice de leurs activités.

 

La rédaction

Lien :http://www.greateventtv.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant