Les Arts Renaissants : Ophélie Gaillard et l’Ensemble Pulcinella MERCREDI 26 AVRIL 2017

| Toulouse | Classique | Actualité  Vu 55852 fois
Article N°17534

Les Arts Renaissants : Ophélie Gaillard et l’Ensemble Pulcinella MERCREDI 26 AVRIL 2017

C.P.E. Bach, la redécouverte d’un génie.

Après le succès de deux disques consacrés au plus illustre des fils Bach (Diapason d’or, Choc du Monde de la musique, ffff de Télérama...), Ophélie Gaillard fait de nouveau halte à Toulouse au cours d’une tournée qui la mènera jusqu’en Allemagne. Jean-Luc Macia évoque dans Diapason un «Triomphe sans surprise chez un maître de la surprise : l’intelligence et la fantaisie d’Ophélie  Gaillard rendent chaque note de CPE Bach essentielle. »
Nous retrouverons le talent de soliste d’Ophélie Gaillard, admirablement soutenu par
l’ensemble Pulcinella, dans deux Concertos.

 

Au programme :

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)
Concerto pour violoncelle en la mineur Wq 170 ; Symphonie en mi mineur Wq 177 ;
Concerto pour violoncelle en la majeur Wq 172 ; Symphonie no 5 en si mineur Wq 182/55

ENSEMBLE PULCINELLA
 
Direction artistique : Ophélie Gaillard
Fondé en 2005, Pulcinella est un collectif de solistes virtuoses passionnés par la pratique de la musique baroque sur instruments d’époque, membres des formations les plus prestigieuses et  réunis autour d’Ophélie Gaillard. Ces musiciens réalisent un travail approfondi sur le son et l’articulation, revisitent quelques-unes des pages majeures du répertoire, et s’attachent à découvrir desoeuvres inédites ou méconnues. Pulcinella consacre une partie de son répertoire aux chefs-d’oeuvre pour violoncelle concertant des XVIIe et XVIIIe siècles.

Depuis 2013, l’ensemble Pulcinella a constitué un effectif élargi sous le nom de Pulcinella Orchestra, qui réunit une vingtaine d’instrumentistes selon les projets et se produit en formation de chambre, notamment aux côtés du choeur Arsys Bourgogne et avec la Maîtrise de Radio France.
Après des enregistrements consacrés à Vivaldi, Boccherini et Bach, Pulcinella publie un premier volume consacré à Carl Philipp Emanuel Bach, récompensé par un Diapason d’or de l’année et salué par Strad Magazine, suivi d’une tournée européenne en 2015 et 2016, puis d’un deuxième album, paru chez Aparté au printemps 2016.
 
Élue « Révélation soliste instrumentale » aux Victoires de la musique en 2003, Ophélie Gaillard mène en parallèle une carrière de soliste internationale et enseigne à la Haute École de musique de Genève.

www.pulcinella.fr

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines
 
Cette salle prestigieuse, aménagée dans l’église désaffectée et rénovée de Saint-Pierre des Cuisines, dispose d’une jauge de 402 places (960 m2).
 
L’église date, selon les fouilles archéologiques, de la fin de l’Antiquité. Basilique funéraire au Ve siècle, puis église paroissiale au XIe siècle, elle passe sous la dépendance des Chartreux au XVIe siècle. Saisie comme bien national en 1789, elle est rattachée au « grand parc de l’Armée des Pyrénées » et transformée en fonderie de canons. Classée Monument historique en 1977, c’est en 1998 qu’elle devient auditorium. Le sous-sol archéologique et l’architecture intérieure ont pu être préservés.
 
12, place Saint-Pierre, Toulouse

LES ARTS RENAISSANTS

Sous la direction artistique de Jan Willem Jansen, claveciniste et organiste, cofondateur du département de musique ancienne du conservatoire de Toulouse, et menés par une équipe de passionnés, Les Arts Renaissants organisent aujourd’hui six concerts de novembre à avril dans des lieux prestigieux et atypiques du centre-ville toulousain (musée des Augustins, auditorium Saint-Pierre des Cuisines, église Saint-Jérôme...).

Fondée en 1978 par l’organiste et compositeur Xavier Darasse, l’association Les Arts Renaissants réunit des amoureux de la musique, professionnels et amateurs. Véritable actrice du renouveau de la musique ancienne en France dans les années 1980, l’association organise d’abord un festival d’une trentaine de concerts, une académie d’été et participe à la naissance du Concours international d’orgue Xavier Darasse.

En 1982, Les Arts Renaissants s’associent à Denis Milhau, conservateur emblématique du musée des Augustins, pour la création des Concerts au musée, concept encore inédit en France. La saison accueille récitals, musique de chambre et petites formations dans le cadre à la fois somptueux et intimiste du musée des Augustins. Interprètes célèbres  et jeunes talents sont invités à s’y produire : Jordi Savall y joue dès le début de sa carrière, Philippe Jaroussky y donne son premier concert à Toulouse. Les Concerts au musée accueillent notamment Gustav Leonhardt, Patricia Petibon, Gautier Capuçon, Alexandre Tharaud et les ensembles de musique ancienne les plus prestigieux (Les Arts Florissants, Hespèrion XXI, Café Zimmermann, Les Folies Françoises, Concerto Köln...).

D’abord consacrée aux musiques anciennes, la programmation s’ouvre progressivement à un répertoire plus récent et aux musiquesdu monde, avec toujours le même souci d’exigence et de qualité. Des artistes tels que Richard Galliano, le Sirba Octet et les quatuors les plus talentueux (Hagen, Ébène, Sine Nomine...) s’y côtoient ces dernières années. Chacun de ces concerts est un moment privilégié.
 

 

CP Les Arts Renaissants

Lien :http://www.arts-renaissants.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant