Toulouse en Libertés :  7ème édition (8 juillet 2017, square Ch. De Gaulle)

| Toulouse | A la une | Droits de l'Homme  Vu 24371 fois
Article N°18195

Toulouse en Libertés : 7ème édition (8 juillet 2017, square Ch. De Gaulle)

La Ligue des Droits de l’Homme est une association fondée en 1898, elle regroupe des femmes et des hommes de tous horizons et toutes conditions, qui choisissent librement de s’associer afin de réfléchir, discuter, agir pour la défense des droits et libertés, de toutes et de tous. Elle promeut les droits civiques, civils et politiques, autant que les droits économiques, sociaux et culturels.

L’édito- Thierry RAMOND - Président de la Ligue des droits de L’Homme- Section Toulouse

Toulouse en Libertés 2017, la LDH toujours sur le pont !
 
Pour la 7ème fois, la section de Toulouse de la Ligue des droits de l’Homme va à la rencontre des Toulousaines et des Toulousains à l’occasion de sa fête annuelle « Toulouse en Libertés ». Comme chaque année, il s’agira d’un moment de citoyenneté et de convivialité qui permettra de mieux connaître cette association vieille de plus d’un siècle, qui promeut et défend les droits de l’Homme.

Et elle n’a pas chômé ces derniers mois !

En effet, pour beaucoup d’entre nous, ces derniers mois ont été marqués par une actualité essentiellement électorale, dont les résultats interrogent quant à la crise du fonctionnement démocratique que nous connaissons. Mais notre pays a connu des évènements qui ont nécessité la mobilisation inlassable des militantes et militants de cette association composée exclusivement de bénévoles. Evoquons-en particulièrement deux qui ont marqué notre pays.

La crise de l’accueil des réfugiés, d’abord, a vu se lever une mobilisation citoyenne qui a dû souvent pallier les insuffisances et prudences coupables de pouvoirs publics souvent plus enclins à manier la répression qu’à respecter nos engagements internationaux et à mettre en pratique les principes républicains de solidarité. Avec de nombreuses citoyennes et nombreux citoyens, ses partenaires associatifs et des élus courageux, la LDH s’est engagée sans compter pour l’accueil de l’autre en détresse et mettre ainsi en acte les valeurs qui nous fondent.

Les suites des dramatiques attentats qui nous ont atteints, ensuite, nous ont conduits à vivre sous le régime d’un état d’urgence dont on a pu constater qu’il ne fait plus, au quotidien, la preuve de son efficacité, et qu’il représente un danger pour notre démocratie et notre état de droit, quand par ailleurs il n’est pas utilisé à des fins étrangères à ses finalités. Cette dérive sécuritaire nous conduit ainsi insensiblement à une forme de soumission au risque terroriste, doublée de risques majeurs d’atteinte à notre cohésion sociale.

Mais l’investissement quotidien des militantes et militants de la LDH de Toulouse s’est également déployé sur d’autres objets : situations dans les prisons de notre région, traitement indigne infligé aux étrangers à la préfecture de Toulouse, harcèlement et violences sexistes dans les transports en commun… La liste est longue et la LDH est mobilisée dans tous les dialogues citoyens, comme avec les élèves des établissements scolaires de l’agglomération.

« Toulouse en Libertés » est ainsi l’occasion de découvrir dans le détail ce que réalise la LDH et ses partenaires dans notre ville, de rencontrer et d’échanger avec les femmes et hommes qui s’engagent dans ces pratiques citoyennes. N’hésitez pas…

Bienvenue à Toulouse en Libertés 2017

 

@LDHtoulouse ‏

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant