La Ligne A, le métro en XXL de Toulouse pour plus de confort, plus de fluidité, plus d’attractivité @TisseoSMTC
| Toulouse | Entreprise | Actualité  Vu 99361 fois
Article N°17673

La Ligne A, le métro en XXL de Toulouse pour plus de confort, plus de fluidité, plus d’attractivité @TisseoSMTC

La ligne A : une place majeure dans l’offre de transport de l’agglomération
La ligne A du métro dessert de gros générateurs de trafic (Université Toulouse Jean Jaurès, gare Matabiau…). Dès son ouverture, le 26 juin 1993, elle accueille plus de 125 000 voyageurs par jour. Dix ans après, son prolongement de Jolimont à Balma-Gramont permet d’accéder à deux nouveaux pôles d’échanges multimodaux. Dès 2004, + 17 % de fréquentation sont constatés. La mise en service en juin 2007 de la ligne B du métro bénéficie à la ligne A qu’elle croise à la station Jean Jaurès. Par cette mise en réseau, le trafic atteint 180 000 voyages par jour en 2008, 210 000 en 2014.

Une réponse à l’augmentation constante du trafic
En 2025, 245 000 à 285 000 voyages par jour sont prévus sur la ligne A. Avec l’accroissement du trafic TER et la mise en service de la LGV Paris-Bordeaux, la ligne A sera soumise à une demande croissante, notamment aux heures de pointe. Ainsi, près de 90 000 usagers sont attendus chaque jour au pôle d’échange Matabiau.

Une capacité de déplacements renforcée
La fréquence de passage de la ligne A en station permettant de maintenir de bonnes conditions d’exploitation et de sécurité ne peut être réduite. L’allongement de la longueur des quais et des rames (de 26 à 52 mètres) représente l’unique solution afin de répondre à l’augmentation du trafic sur les prochaines années. L’opération permettra d’accueillir l’augmentation du trafic dans des conditions satisfaisantes de sécurité, de confort et de maintenir la qualité de service sur l’ensemble du réseau de transport.

Des travaux d’adaptation des stations
Afin de pouvoir accueillir des rames de 52 mètres, il est nécessaire de réaliser des travaux d’agrandissement et d’aménagement des stations et de modification du système. Seules quatre stations dites « courtes » (Mermoz, Fontaine Lestang, Patte d’Oie en souterrain et Basso Cambo en aérien) nécessitent des travaux de génie civil pour étendre les quais. Des aménagements sont prévus sur les 18 stations de la ligne A ainsi que des travaux sur le système VAL qui permet la gestion automatique de la ligne. La station Jean Jaurès verra également ses quais portés à 52 mètres et les flux voyageurs seront réorganisés pour une meilleure circulation et connexion avec la ligne B.

L’arrêté de Déclaration d’Utilité Publique lance le début des travaux
L’enquête publique du projet « La Ligne A en XXL » s’est tenue du lundi 17 octobre au samedi 26 novembre 2016. A l’issue de celle-ci, le commissaire enquêteur a émis un avis favorable qui a permis à Tisséo SMTC de demander à Monsieur Le Préfet de bien vouloir prendre l’arrêté de Déclaration d’Utilité Publique pour la réalisation de l’opération. L’arrêté, signé le 23 mars 2017, autorise le lancement des travaux.

Objectifs et présentation des travaux



Une organisation des travaux rigoureuse
Les travaux sont découpés en 7 « sous-projets », selon leurs caractéristiques et la nature des aménagements :

Stations courtes souterraines : Mermoz, Patte d’Oie, Fontaine Lestang
Le gros oeuvre de ces trois stations n’est pas dimensionné pour une exploitation à 52 mètres et nécessite des travaux d’extension du génie civil souterrain.

Les travaux principaux sur ces stations permettront une exploitation de rames de 52 mètres par allongement des quais existants.

La mise en conformité du système de désenfumage et des dégagements est également prévue.

Coupe de la station Fontaine Lestang

 
 

Coupe de la station Patte d’Oie


Station Basso Cambo
Les travaux principaux sur cette station aérienne permettront une exploitation de rames de 52 mètres par allongement des quais existants.

Station Basso Cambo après les travaux d’extension


Station Esquirol
La circulation de rames « longues » avait été anticipée lors de sa réalisation, en ce qui concerne les ouvrages principaux de génie civil.
Le programme des travaux restant à réaliser pour la mise à 52 mètres de cette station, consiste finalement en :
  •  l’extension second oeuvre et façades de quai sur 52 mètres,
  •  la réalisation de dégagements de sécurité,
  •  la mise en conformité du système de désenfumage.
Station Jean Jaurès
La station a fait l’objet de travaux d’amélioration récents lesquels se sont terminés en 2014. Les nouveaux aménagements à apporter à la station concernent :
  • l’aménagement des quais ligne A de la station Jean Jaurès pour une exploitation à 52 mètres,
  • une réorganisation des circulations voyageurs au niveau de la station afin d’éviter la saturation des flux, en particulier en améliorant les échanges entre la ligne A et la ligne B.

Stations pré-adaptées ; Bellefontaine, Reynerie, Mirail-Université, Bagatelle, Arènes, Saint Cyprien-République, Capitole, Marengo-SNCF, Jolimont, Roseraie, Argoulets, Balma-Gramont

Il s’agit ici de toutes les autres stations de la ligne A, qui sont déjà configurées avec des quais de 52 mètres, et pour lesquelles les aménagements concernent le second oeuvre, les équipements ainsi que la mise en conformité du désenfumage et la création si nécessaire de dégagements de sécurité complémentaires.


Garage-Atelier de Basso Cambo
Les opérations concernent l’extension et l’adaptation du Garage-Atelier de Basso Cambo pour s’adapter au fonctionnement avec des rames de 52 mètres.




Système VAL
Les travaux consisteront en une modification et ou adaptation de l’ensemble du système VAL (système d’exploitation du métro en automatisme intégral) pour permettre l’exploitation de rames à 52 mètres.

Les principaux sous-systèmes qui feront l’objet de modifications sont les suivants :
• façades de quais,
• point d’arrêt en station,
• automatismes fixes et PCC,
• matériel roulant,
• courants forts et courants faibles.
 
Par ailleurs, des travaux et modifications du système seront également réalisés lors de l’extension du garage de Basso Cambo afin d’accueillir des rames de 52 mètres.


Des travaux cadencés pour une plus grande efficacité
Les travaux les plus impactants se dérouleront pendant la période estivale en 2017, 2018 et 2019. Ceux-ci nécessiteront une interruption totale du trafic de la ligne A. La première fermeture est prévue cet été pendant 35 jours du 17 juillet au 20 août 2017. Durant cette période, le réseau Tisséo fonctionnera sans la ligne A. Un ensemble de lignes de bus ainsi qu’une navette spécialement dédiée aux personnes en fauteuil roulant sera mis en place pour pallier l’interruption de la ligne A. Toutes les infos sont disponibles sur www.ma-ligne-a-en-xxl.fr

La ligne B et le tramway continueront à fonctionner.

Pendant la fermeture de la ligne A sera réalisée la mise en sécurité du tunnel permettant de démarrer les travaux de gros oeuvre des stations courtes (Mermoz, Fontaine Lestang, Patte d’Oie en souterrain et Basso Cambo en aérien) et les travaux sur le système de ventilation désenfumage.

Les autres travaux se dérouleront pendant l’exploitation commerciale, principalement la nuit ou dans des emprises closes.


Des mesures d’accompagnement durant le chantier
Un important dispositif de communication et de médiation durant le chantier, dont notamment :
  • Un médiateur sur le terrain
  • Des réunions publiques d’information avec les riverains et les commerçants
  • Distribution de lettres d’information sur le déroulement des travaux et les modifications de circulation associées
  • Diffusion des informations chantier sur le site internet SMAT
  • Mise en place d’un numéro vert gratuit
  • Une signalétique d’information déployée sur le chantier

Le calendrier prévisionnel du projet





Coût prévisionnel du projet


po/ Tisseo

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant