Inde du sud : expédition #tourisme #voyage #voyageinde #india #tvlocale.fr
Toulouse
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| Occitanie | Tourisme culturel | Actualité  Vu 7278 fois
Article N°19226

Inde du sud : expédition #tourisme #voyage #voyageinde #india #tvlocale.fr

Si vous rêvez de soleil d’exotisme d’ailleurs pour fuir la saison hivernale je vous propose  de partir à la découverte d’une partie de ce pays, continent à lui tout seul : l’Inde. Comme chaque année je vous fais découvrir un pays ( sri Lanka puis Viet Nam  l’an dernier) voici en 5 épisodes, ce qui veut dire d’autres à venir !! un interview de mon guide local pour présenter  ce qui suivra en images plus explicites au cours d’un périple de 1500km depuis Madras en passant par Pondichéry puis Cochin, Mysore Bangalore avec des moments forts…

1er épisode.
Interview de mon Guide "Mac" c'est plus court et facile à retenir, presentation  rapide  du Pays.



2ème  épisode.
Suite et entrée au coeur du sujet avec arrivée à Madras ou Chennai, nom actualisé indien, puis Pondichéry.
Bien entendu ce sont des extraits collés, issus de mon film long métrage, au plus juste pour raccourcir le temps de diffusion. Mon reportage est personnalisé et ne rivalisera pas avec les documentaires ou les équipes sont parfois de 3 personnes avec des moyens matériels autre que ma façon de capter ; il faut savoir que c’est très souvent au pas de course, seul à la caméra, au micro sur un cyclo pousse ou dans la rue, devant un éléphant ou un singe qui essaie de vous piquer le micro et tire désespérément sur un monopode pensant que cela est une banane ou un bâton de réglisse ; dur sur la vie de reporter même pas le temps « d’aller dormir chez vous comme Antoine De Maximy  »



3eme épisode.
Spécial et unique au monde : le rêve de l’humanité, non pas d’aller sur mars mais de vivre en harmonie : ici près de Pondicherry depuis les années 60  un rêve  fou s’est réalisé ; certes avec la vague des babas cool des fils à papa qui ont décrochés de leur conditions de vie trop bourgeoises, ou simplement des humanistes et philosophes qui ont créé AUROVILLE grâce  à la ténacité et aux forces d’esprit de deux personnages cléf dans cett histoire unique au monde. Voyez en plus  avec cet extrait. Je dois vous dire que je ne connaissait rien de cet endroit, la première impression est la méfiance et face à ce «  vaisseau spacial »  j’ai cru être plongé dans un film de science fiction !  ici pas d’argent, pas de lois contraignantes, pas de religion imposée, vous etes accepté avec votre savoir ou contribution de votre personne à la poursuite du chemin engagé.  Vous etes docteur, enseignant, peintre  boulanger, cultivateur, bio de preference,  sans grande qualification mais plein de bonnes intentions et de partage…c’est chez vous ici bienvenue.



4e episode
Les décennies passent, la population grandit à une vitesse fulgurante   et l’on retrouve toujours une plaie ouverte dans ce continent à savoir les orphelins. Ici dans la campagne une ONG, organisation non gouvernementale prends en charge de nombreux enfants véritables orphelins ainsi que les enfants du village ayant une famille mais dont les parents ne peuvent subvenir aux moyens essentiels, nourriture habillement et scolarité d’autant que l’école n’est pas obligatoire ! vous reconnaitrez quelques noms et mécènes de France à l’entrée de l’établissement.


En Inde, sur tout le territoire de nombreuses associations ont essaimées pour s’occuper de toute cette population enfantine, celui que je visite à le mérite de prendre en charge  et même au niveau santé les enfants durant  12 ans puis ensuite de faire le relais scolaire avec d’autres établissements pour ne pas les  abandonner à leur sort et comme je le dis dans le film c’est un privilège, ainsi sont sortis de là, des hommes et des femmes éduqués et ayant de hautes responsabilités aujourd’hui.Ne prenez pas en pitié le fait  de les voir manger dans des gamelles en etain à même le sol ici  c’est tout à fait ordinaire et banal  la fameuse cantine scolaire de chez nous n’est pas transposable  ici, certains  « touristes » sont choqués et lancent des mots honteux et  totalement inappropriés ; manque de discernement ou stupidité bourgeoise…bref un autre monde, le nôtre est-il parfait ? 

5em episode.
La musique et la danse sont connues du monde entier grâce au cinéma « Bollywood » mais bien avant ce phénomène planétaire c’était, et cela reste, un langage très codifié à l’attention du peuple Hindou ou Indien. Depuis des millénaires les temples ont abrités des musiciens et des danseurs pour personnifier les dieux, au fur et à mesure des siècles passés, l’art s’est ouvert à la rue à la ville à la campagne ou à la manière des troubadours, les troupes se déplacent de village en village pour raconter et transmettre l’histoire…Histoires d’amour entre les dieux ou les mortels, trahisons, guerres épiques, sentiments et là, observez bien les expressions du visage, les gestes des mains. Même si l’on ne comprend pas le scénario, une partie du corporel laisse deviner quand même de quoi il s’agit. J ‘ai été encore une fois dégouté des mauvaises appréciations d’un public Français plutôt âgé devant le fameux Kathakali, unique dans toute l’inde, et Le prince Charles d’Angleterre était pourtant venu voir ce spectacle…. En suivant, au détour d’une rue, ballade en cyclo pousse ce qui permet en toute sécurité, heu le mot est un peu fort ! bref un plongeon dans l’inde grouillante de vie de bruits d’odeurs subtiles ou nauséabonde, une explosion de couleurs et de trépidations garantie.



  A suivre ......

christian GARCIA

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant