« Brumath- Brocomagus, capitale de la cité des Trib oques »  Musée Archéologique  17 avril 2015 – 31 décembre 2016
| Strasbourg | Actualité  Vu 4902 fois
Article N°15869

« Brumath- Brocomagus, capitale de la cité des Trib oques » Musée Archéologique 17 avril 2015 – 31 décembre 2016

La série d’expositions-dossiers « Fouilles récentes en Alsace » a pour vocation de présenter les
connaissances nouvelles apportées par les fouilles archéologiques régionales dans un cadre
chronologique s’étendant de la Préhistoire au haut Moyen Âge. Après une synthèse sur le camp
légionnaire de Strasbourg-Argentorate en 2010 (volet 8 de la série), il convenait de se pencher
ensuite, en parallèle, sur l’histoire et le développement de la capitale « civile » de l’Alsace romaine,
l’antique Brocomagus. La capitale de la cité des Triboques a entretenu en effet, au cours des cinq
siècles de présence romaine, des relations complexes avec l’administration militaire de la province et le proche camp légionnaire d’Argentorate.

Les nombreuses fouilles archéologiques qui se sont succédées sur le territoire de la ville de Brumath et sa proche région au cours des dernières décennies, à l’occasion de travaux de réaménagement urbain et de création de lotissements et de zones d’activités, ont permis de renouveler et d’approfondir largement ce que nous savions jusqu’à présent sur la cité antique. La multiplication des découvertes nous amène aujourd’hui à faire un premier bilan sur l’évolution du peuplement et sur l’histoire du territoire de Brumath depuis la Préhistoire jusqu’aux débuts du Moyen Âge. Le développement spatial de la cité antique, de même que toutes les composantes de la vie d’une ville gallo-romaine seront au coeur de l’exposition : topographie urbaine, édifices publics et privés, aspects de la vie quotidienne, production et échanges, croyances et religion, nécropoles et rites funéraires pour saisir dans sa globalité les diverses facettes de la romanisation et les aspects multiples de la vie dans une ville de l’Alsace romaine.

Comme pour toutes les expositions, le Musée archéologique a développé des partenariats scientifiques avec les divers acteurs de l’archéologie régionale. Les recherches, réalisées au fil des années sous l’égide et le contrôle scientifique du Service régional de l’Archéologie d’Alsace (DRAC Alsace), ont associé une nouvelle fois les partenaires et archéologues professionnels et le musée :
- l’Institut national de recherches archéologiques préventives
- le Pôle d’Archéologie interdépartemental rhénan
- la société Antea Archéologie.
Les archéologues bénévoles de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Brumath et environs, qui est fortement impliquée dans la préservation et la valorisation du patrimoine de son territoire, ont apporté eux aussi leur contribution. Le Musée archéologique de Brumath, installé depuis 1970 dans les soussols du château de Christine de Saxe, a fourni quelques prêts de grande qualité, venus compléter les collections brumathoises du Musée archéologique de Strasbourg et les prêts de mobilier archéologique par les divers opérateurs de terrain.

CP STRASBOURG

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant