Développer une culture « énergie » sur les territoires via des Délégué(e)s Énergie

| Cee3 Catalyseur d'innovations | Actualité  Vu 18186 fois
Article N°18420

Développer une culture « énergie » sur les territoires via des Délégué(e)s Énergie

Le Club des Entreprises et Entrepreneurs du 3ème arrondissement (catalyseur d'énergies territoriales) se propose au travers sa commission "Smart City" et également "Smart City Women in Energy", de promouvoir le développement d’énergies technologiquement innovantes et d'expérimenter des projets et de cartographier par exemple dans un premier temps les consommations tertiaires.

Les entreprises rassemblées au sein du 3ème arrondissement de Lyon ont une volonté forte de s’organiser sur cette question énergétique, de travailler avec les autres clubs d'entreprises urbains et de zones d’activités pour travailler sur des sujets de logistique urbaine, de récupération des énergies émises (énergie fatale), de récupération des déchets, automatisation, etc., la liste est longue et foisonnante des actions entreprises en matière de transition énergétique.

De cette diversité, des synergies peuvent émerger (ex. économie circulaire) qui dépendent beaucoup de la nature des arrondissements et zones concernés (industrielles, tertiaires…).

L'ambition sera de monter des opérations larges de mutualisation sur la thématique de la smart city.

On s’achemine vers des réflexions communes sur des véhicules électriques pour les villes, et pour les dessertes plus lointaines dans les zones d'activités, et le rôle croissant des "Trafics Managers" et leur pendant l'"Energy managers", travaillant ensemble sur un mix énergétique combinant réseaux et ressources locales.

Les acteurs économiques et sociaux, les pouvoirs publics, et notamment la Métropole, ont un rôle important à jouer dans le maintien de l’équilibre entre ces deux compétences via leur rôle de régulation et leur capacité d’incitation. 

 

Le grand arrondissement serviciel que veut être le 3ème arrondissement de Lyon se veut être un terrain expérimental à des services plus ciblés, mieux adaptés au bénéfice des usagers, habitants et entrepreneurs du territoire et plus souples, ou la propriété perd de terrain et l’usage prend le pas sur la possession (ex. : autolib, energielib...). 

Le CEE3 cherchera à travailler sur un arrondissement coproduit, par les acteurs publics et les acteurs privés pour développer des "Smarts Territoires", collaborer avec différentes associations comme Women in Energy and Entrepreneurship

Olivier LUISETTI

Lien :http://www.womeninenergy.com.au/index.html

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant