PharmaMar annonce que l'Agence espagnole des médicaments a autorisé l'essai clinique APLICOV-PC portant sur l'Aplidin® (plitidepsine) pour le traitement des patients atteints de #COVID-19 @PhrmMar
Autriche
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire
| Europe | Coronavirus | Recherche Médiacale  Vu 44819 fois
Article N°23987

PharmaMar annonce que l'Agence espagnole des médicaments a autorisé l'essai clinique APLICOV-PC portant sur l'Aplidin® (plitidepsine) pour le traitement des patients atteints de #COVID-19 @PhrmMar

- L'objectif de l'étude est d'évaluer l'efficacité et l'innocuité de la plitidepsine chez les patients atteints de COVID-19 nécessitant une hospitalisation

- La plitidepsine a récemment produit des résultats positifs dans des études in vitro sur le coronavirus humain HCoV-229E, réalisées au Centre national de biotechnologie (Centro Nacional de Biotecnología) du Conseil supérieur de la recherche scientifique espagnol (CSIC)
 

MADRID, 28 avril 2020 /PRNewswire/ -- PharmaMar (MSE: PHM) a annoncé le début de l'essai clinique APLICOV-PC portant sur l'Aplidin® (plitidepsine) pour le traitement des patients atteints de COVID-19, qui a été autorisé par l'Agence espagnole des médicaments et des produits sanitaires (AEMPS).

Il s'agit d'une étude ouverte multicentrique, randomisée, parallèle et ouverte visant à évaluer le profil de sécurité et l'efficacité de trois doses de plitidepsine chez les patients atteints de COVID-19 nécessitant une hospitalisation.


Trois hôpitaux de Madrid (Espagne) participeront à l'étude. Trois cohortes de patients ayant reçu trois doses différentes seront incluses dans l'étude afin d'évaluer l'efficacité et l'innocuité de la plitidepsine pour chaque dose administrée chez les patients hospitalisés avec le COVID-19.

Au cours de cette première phase, 27 patients seront recrutés et se verront administrer trois doses. La charge virale des patients sera mesurée avant et après le traitement, ainsi qu'une série d'autres paramètres relatifs à leur évolution clinique. Si les résultats s'avèrent positifs à ce stade précoce, l'essai se poursuivra à la dose optimale après discussion avec l'autorité de réglementation, sur une plus grande cohorte de patients.

Le 13 mars, la société a annoncé les résultats d'études in vitro de la plitidepsine sur le coronavirus humain HCoV-229E, qui présente un mécanisme de multiplication et de propagation très similaire à celui du SARS-CoV-2, car tous deux utilisent la protéine eEF1A pour se reproduire. Les études ont été menées au Centre national de biotechnologie du Conseil supérieur de la recherche scientifique espagnol (CSIC) (voir le communiqué de presse).

La plitidepsine agit en bloquant la protéine eEF1A, présente dans les cellules humaines, dont le SARS-CoV-2 se sert pour se reproduire et infecter d'autres cellules. Cette inhibition devrait empêcher la reproduction du virus à l'intérieur de la cellule, rendant sa propagation au reste des cellules non viable.

Avertissement légal

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres, et ne constitue pas une offre, une sollicitation ou une vente dans une juridiction où une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale avant son enregistrement ou sa qualification en vertu des lois sur les valeurs mobilières de ce pays.

À propos de PharmaMar

Basée à Mardid, PharmaMar est une société biopharmaceutique axée sur l'oncologie et dédiée à la recherche et au développement qui tire son inspiration de la mer afin de découvrir des molécules ayant une activité antitumorale. Il s'agit d'une société qui cherche des produits novateurs afin de procurer aux professionnels de la santé de nouveaux outils pour le traitement du cancer. Son engagement envers les patients et la recherche en a fait l'un des leaders mondiaux dans la découverte de médicaments antitumoraux d'origine marine.

PharmaMar possède un portefeuille de médicaments candidats et un robuste programme de recherche et développement en oncologie. Elle développe et commercialise Yondelis® en Europe et a d'autres programmes en phase de développement clinique pour plusieurs types de cancers solides : lurbinectedine (PM1183), PM184 et PM14. PharmaMar a des filiales en Allemagne, en Italie, en France, en Suisse, en Belgique, en Autriche et aux États-Unis. PharmaMar détient aussi d'autres sociétés à 100 % : GENOMICA, une société de diagnostic moléculaire, ete Sylentis, dédiée à la recherche d'applications thérapeutiques pour l'extinction de gènes. 


PharmaMar

Lien :www.pharmamar.com

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG