LE GIABA ET LE CCDG ORGANISENT UNE REUNION CONSULTATIVE SUR LES DIMENSIONS GENRE ET JEUNESSE DE LA CRIMINALITE FINANCIERE ET TRANSFRONTALIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Afrique
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| Great Event Tv | Actualité | Divers  Vu 46367 fois
Article N°18369

LE GIABA ET LE CCDG ORGANISENT UNE REUNION CONSULTATIVE SUR LES DIMENSIONS GENRE ET JEUNESSE DE LA CRIMINALITE FINANCIERE ET TRANSFRONTALIERE EN AFRIQUE DE L’OUEST

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) et le Centre de la CEDEAO pour le Développement du Genre (CCDG) organisent une réunion consultative régionale conjointe sur les dimensions genre et jeunesse de la criminalité financière et transfrontalière en Afrique de l’Ouest, à l’intention des représentants des Ministères des Finances, du Genre, de la Justice, de la Sécurité/Intérieur, des organisations de la société civile, des Institutions et Agences de la CEDEAO et des partenaires au développement, du 28 au 30 août 2017 à Mplaza Hotel à Accra au Ghana.
 

L’objectif principal de cette réunion consultative est de rassembler des acteurs clés des États membres de la CEDEAO pour un partage de connaissances, d’expériences et de meilleures pratiques en vue de définir un cadre global pour l’intégration de la dimension genre et jeunesse dans la lutte contre les crimes financiers, notamment le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et les crimes connexes dans l’espace CEDEAO. Le forum vise également à permettre le partage d’expériences et de bonnes pratiques sur les questions de genre et de jeunesse dans les politiques, les stratégies et les programmes visant à lutter contre les crimes financiers et autres crimes connexes; à bâtir une approche consensuelle  sur les voies à suivre dans la définition des enjeux  stratégiques et opérationnels  liées au genre et à la jeunesse ainsi que des mécanismes pertinents de lutte contre ces fléaux. Enfin, cette rencontre permettra de fixer le cadre d’un partenariat régional durable sur le genre, la jeunesse et la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme en Afrique de l’Ouest.

Ce forum organisé conjointement par les deux Institutions de la CEDEAO en charge de la Lutte contre Blanchiment des Capitaux et la Financement du Terrorisme et de la Promotion du Genre et l’Autonomisation des femmes fait suite au 49ème Sommet Ordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO qui s’est tenu à Dakar (Sénégal) le 04 juin 2016; lequel sommet qui avait instruit  la Commission de la CEDEAO, de convoquer une réunion d’urgence pour définir le cadre d’un d’appui aux Etats membres dans la sensibilisation et l’éducation des citoyens contre la radicalisation et l’extrémisme violent.

Aussi, tenant compte de la proportion que représente les femmes (52%) et les jeunes (66%) dans la population totale en Afrique de l’ouest selon des études , et vu leur vulnérabilité croissante, leur implication à divers titres dans des crimes financiers et transfrontaliers, le GIABA et le CCDG ont décidé de coordonner leurs efforts afin de créer une synergie et une convergence dans la prise en compte des dimensions genre et jeunesse pour une lutte efficace contre les crimes financiers et de leurs ramifications.

Durant ces trois jours d’activités, les séances en plénières et des discussions en sous-groupes seront marquées  par des présentations sur les questions d’actualité liées aux crimes financiers et aux problèmes connexes, en mettant particulièrement l’accent sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, ainsi que sur la dimension genre et jeunesse desdits phénomènes.

Les résultats attendus de la rencontre d’Accra sont entre autres : l’élaboration d’un plan d’action régional sur la composante genre et jeunesse de lutte contre les crimes financiers transfrontaliers en Afrique de l’Ouest; la mise en place d’un cadre pour un partenariat régional durable sur le genre, la jeunesse et la lutte contre la criminalité financière transfrontalière en Afrique de l’Ouest ; et enfin la création d’un réseau de praticiens de lutte contre les crimes financiers, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme avec une perspective genre.
 
 


 
Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest
Complexe SICAP, Point –E,  Immeuble A 1er étage, Av. Cheikh-Anta-DIOP x Canal IV
BP. 32400, Dakar-Ponty, Sénégal Tél.: (+221) 33 859 18 18 / 33 824 17 52
Fax: (+221) 33 824 17 45

secretariat@giaba.org  / http://www.giaba.org/

 
 
 
 

Secretatiat du GIABA

Lien :http://www.giaba.org/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant