La circulation à Écharcon
| Écharcon | A la une | Conseil Municipal  Vu 3222 fois
Article N°21000

La circulation à Écharcon

Plusieurs "générations" de Maires et de Conseillers Municipaux se sont penchées, depuis des années, sur le problème; Les véritables solutions visant à supprimer la circulation de passage ne dépendent pas d'Écharcon. L’enclavement de plusieurs communes de la CCVE, l’urbanisation importante de ces communes depuis plusieurs années et l’incapacité des élus (communes, CCVE, Département, Région, État) à créer des accès aux grands axes (A6 et Francilienne) ont créé cette situation devenue insupportable.

Comme nos prédécesseurs, nous tentons de nous attaquer à ce problème.






Deux grandes orientations ressortent de nos réflexions :





1 - Gêner et compliquer la traversée d'Écharcon pour tenter de faire diminuer la circulation de passage; C'est le choix d'une majorité des Conseillers Municipaux.

Une solution proposée consiste à créer une circulation alternée (par des feux) en haut de la rue de la Montagne et dans la partie ouest de la rue des Sablons. La rue de la Cave au Renard serait mise en sens unique (interdite à partir de la rue de la Montagne) pour ne pas créer d'échappatoire lorsque le feu est rouge.












2 - Faciliter la circulation pour limiter les embouteillages; C'est le choix du Maire.

La solution consiste à mettre en sens unique la descente Rue des Sablons – Rue de la Montagne; La montée se ferait par la Cave au Renard et la rue P. Père ; Circulation à double sens pour la plus grande partie.






Le 4 juillet, sans prévenir (sauf quelques privilégiés !), le Maire a mis en place son plan de circulation avec des sens uniques.

C’est, depuis cette date, la révolution dans le village. Cette circulation plus fluide va entraîner rapidement une augmentation du nombre de véhicules traversant Écharcon et de leur vitesse (dès la rentrée); Un quartier tranquille est désormais traversé par une voie avec une circulation importante qui, de plus emprunte un chemin recouvert d’une fine couche de bitume non prévue pour une telle circulation.

Faut-il attendre un incident ou un accident grave pour revenir à une solution limitant la circulation de passage ?



 

Pierre RIBIER (Conseiller Municipal à Écharcon)

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant