'' Brest Atlantiques 2019 '' Le Maxi Edmond de Rothschild en tête à Gough Island, avarie pour Sodebo Ultim 3 @Batlantiques @GitanaTeam @trimaranMACIF @Sodebo_Voile @TeamActualeader #Smartrezo
Auvergne-Rhône-Alpes Sport
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| Brest Atlantiques | Voile | BREST ATLANTIQUES 2019  Vu 36827 fois
Article N°23449

'' Brest Atlantiques 2019 '' Le Maxi Edmond de Rothschild en tête à Gough Island, avarie pour Sodebo Ultim 3 @Batlantiques @GitanaTeam @trimaranMACIF @Sodebo_Voile @TeamActualeader #Smartrezo

Le Maxi Edmond de Rothschild a franchi dimanche à 1h45 (heure française) la longitude de Gough Island, île située au milieu de l’Atlantique Sud, dont il est passé à 4 milles dans son nord, en longeant la zone d’exclusion des glaces à 1.5 mille. Franck Cammas et Charles Caudrelier ont profité de bonnes conditions de glisse pour signer une journée à 738 milles entre dimanche et lundi matin 8h (vitesse moyenne de 30.75 nœuds), ce qui leur a permis d’accroître encore un peu plus leur avance sur le deuxième, le trimaran MACIF (François Gabart). A 8h, ce dernier compte 125 milles de retard sur le leader alors qu’il a passé à son tour vers 8h30 la longitude de Gough Island, soit 6h45 plus tard.

Derrière, Sodebo Ultim 3 a nettement ralenti sa course dans la nuit à cause de la casse de son safran tribord. « Cette nuit vers 0h30 (heure française), Sodebo Ultim 3 a percuté un OFNI (objet flottant non identifié) au niveau du safran tribord. Le trimaran progressait à 35 nœuds au reaching dans une mer formée à 200 milles dans l’ouest de Tristan da Cunha, en direction de Cape Town, le deuxième point de passage de la Brest Atlantiques. Thomas Coville, Jean-Luc Nélias et Martin Keruzoré sont en sécurité dans le bateau. Ils attendent le lever du jour pour faire un état des lieux plus précis. Plus d’infos à venir dans la journée », indique un communiqué de l’équipe.

La direction de course a été informée par Jean-Christophe Moussard, le manager du Team Sodebo, elle suit de près la trajectoire de Sodebo Ultim 3, pointé à 8h à 325 milles du Maxi Edmond de Rothschild et à environ 250 milles de Gough Island. « Le safran cassé est celui dans l’eau, cela les a forcément conduits à réduire la toile, d’où la baisse de vitesse constatée dans la nuit », commente le directeur de course Jacques Caraës. Actual Leader (Yves Le Blevec/Alex Pella), à 392 milles du leader, devrait se rapprocher de Sodebo Ultim 3 dans la journée, les deux bateaux vont par ailleurs bénéficier d’une remontée de l’anticyclone sous lequel est en train de passer le Maxi Edmond de Rothschild dans un vent d’ouest mollissant (10-12 nœuds) pour faire une route plus directe vers Le Cap.

Photo : Yann Riou/PolaRyse/Gitana SA





Safran tribord cassé pour Sodebo Ultim 3






Cette nuit vers 0h30 (heure française), Sodebo Ultim 3 a percuté un OFNI (objet flottant non identifié) au niveau du safran tribord. Le trimaran progressait à 35 noeuds au reaching dans une mer formée à 200 milles dans l’ouest de Tristan da Cunha, en direction de Cape Town, le deuxième point de passage de la Brest Atlantiques. Thomas Coville, Jean-Luc Nélias et Martin Keruzoré sont en sécurité dans le bateau. Ils attendent le lever du jour pour faire un état des lieux plus précis. Plus d’infos à venir dans la journée.

Photo : Martin Keruzoré/Sodebo Ultim 3





 

BREST ATLANTIQUES

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant