Grand-Est : La #Région, #partenaire du dispositif #Démos
| traditionactu | Concert | Actualité  Vu 6514 fois
Article N°19115

Grand-Est : La #Région, #partenaire du dispositif #Démos

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Chantal Risser, Conseillère régionale de la Région Grand Est, ont assisté au concert de restitution de 1ère année de l’orchestre Démos Mulhouse, ce samedi 16 décembre 2017 à La Filature, en présence de Michèle Lutz, Maire de Mulhouse. Démos (Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale). Photos crédits Thomas Itty.

Initiés et coordonnés par la Philharmonie de Paris, les projets Démos permettent à des jeunes de 7 à 12 ans issus des quartiers prioritaires d’accéder à la pratique d’un instrument de musique. On dénombre actuellement plus de 30 orchestres Démos au niveau national.
Selon un calendrier établi sur trois ans, les actions sont centrées sur la pratique musicale collective (hors temps scolaire) en session hebdomadaire au cours du 1er semestre, puis en orchestre lors de sessions mensuelles pendant le 2ème semestre. Chaque enfant se voit prêter un instrument en début de projet.
La Région apporte son soutien aux 4 orchestres Démos du Grand Est :
- Metz/Moselle, engagé en décembre 2016, porté et coordonné par l’Orchestre National de Lorraine, avec pour partenaires principaux la Ville de Metz, les intercommunalités du Bassin Houiller, le Département et la CAF de Moselle,
- Mulhouse, engagé en février 2017, porté par la Ville de Mulhouse et coordonné par le Conservatoire de musique et de danse, en partenariat notamment avec la CAF du Haut-Rhin,
- Reims, qui sera engagé en janvier 2018, porté par la Ville de Reims et coordonné par le Conservatoire à rayonnement régional,
- Strasbourg, qui sera engagé début 2018, porté par la Ville de Strasbourg et coordonné par le Conservatoire à rayonnement régional.
Le soutien régional à Démos Grand Est s’élève à 80 000 € par an, soit 20 000 € pour chaque orchestre. Ainsi, au terme des trois années de ce projet, la Région aura déployé 240 000 € au total. Le budget annuel d’un orchestre Démos représente en moyenne 300 000 à 350 000 €, assurés à 50% par chaque ville d’accueil, le reste étant réparti entre la Philharmonie de Paris (25%), les Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et les partenaires publics et privés.
Par ailleurs, en accord avec la Philharmonie de Paris, la Région a souhaité mettre à disposition des orchestres du Grand Est 16 contrebasses, soit 4 par ville. Elles seront mises à la disposition des familles pour le travail à domicile de leurs enfants, ces instruments étant difficiles à transporter pour les répétitions quotidiennes ou hebdomadaires.
Avec la volonté de valoriser les filières d’excellence du territoire, la Région procèdera à l’achat de ces 16 contrebasses auprès des luthiers de Mirecourt, dans les Vosges, un lieu emblématique de la lutherie française depuis le XVIème siècle, où se côtoient des luthiers spécialisés, l’École nationale de Lutherie et le Musée de la lutherie et de l’archèterie françaises.
La Région a également décidé d’acquérir des instruments à cordes de concert pour venir en aide aux jeunes talents des conservatoires régionaux.
Plus d’informations sur le site : http://demos.philharmoniedeparis.fr/

Pierre HAERTELMEYER

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant