Colomiers : le salon de la BD #bd #bandedessinėe  #occitanie #Colomiers #TvLocale-fr

| Colomiers | Bande dessinée | Actualité  Vu 66811 fois
Article N°17055

Colomiers : le salon de la BD #bd #bandedessinėe #occitanie #Colomiers #TvLocale-fr

Ce mois de Novembre 2016, la ville de Colomiers vient de fêter ses 30 ans du salon bandes dessinées ; un salon qui a pris ses marques depuis la première édition un jusqu’à ce jour avec un rayonnement régional mais aussi national voire international avec d’autres pays francophones dont le Québec. Comme chaque année, de nombreuses expositions ont pris place et se sont étendus dans des lieux culturels au sein de la ville ; prêt de 170 auteurs ont été invités pour participer à ce festival

Cette année, la conception largement ouverte à l’intérieur du hall Comminges a permis une fluidité et une transversalité vers les différents lieux où chaque public a pu retrouver ses marques, il est à noter qu’une large place a été ouverte à une bibliothèque et vente avec » la décentralisation » de la librairie  La Préface de Colomiers comme un nouveau magasin à l’intérieur du salon. 2 videos ci jointes...

 Ce week-end, le cœur du 30e Festival BD de Colomiers a battu très fort au centre-ville, tandis qu'expositions et promenades urbaines animaient aussi plusieurs autres quartiers.



En ouvrant le festival, Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers, se réjouissait de son « rayonnement territorial », soulignant les liens noués avec Toulouse, Angoulême, Saint Malo et Québec. «La Belle Province» y tenait «une place de choix» cette année. Puis elle rendait hommage et dédiait cette 30e édition au regretté Henri Molina, qui fut 1er adjoint délégué à la Culture durant de nombreuses années, et, entre autres belles réussites, créateur de cet évènement très prisé qui a battu tous ses records en 2016 : 50 maisons d'édition, plus de 150 auteurs, et… plus de 14 000 visiteurs ! Le Hall Comminges, comme le Petit Théâtre et le cinéma Le Central, ont fait salle comble. Les deux derniers, bien contrits de devoir même refuser des spectateurs, faute de place.
Preuve de la qualité de cette manifestation, s'il en faut encore : les prix Découverte et Jeunes Talents ont salué de très belles réalisations.



Coté Jeunes Talents, sponsorisé par le Rotary Club, Bruno Canard, auteur et critique de BD, s'est réjoui des 134 planches proposées par les candidats sur le thème «La fenêtre». Trois prix ont été décernés dans les catégories Kids (6-12 ans), Teenagers (13 – 17 ans), et Seniors (plus de 18 ans). Une majorité de régionaux ont été récompensés, mais aussi d'autres, de Paris, d'Angoulême ou du Morbihan, qui «ont fait du dessin une musique personnelle»
( source : Marie Pierre Vignaud)

La BD, c'est une vraie expérience de liberté, et une écriture contemporaine et sert aussi  à se souvenir au travers de la carricature, du tag et autres  moyens  d'expressions...

 

christian GARCIA

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant