Création en Occitanie d’une entité Touristique Canal du Midi et des voies d’eaux intérieures de Notre Région

| Canal du Midi et des Deux Mers - Haute-Garonne | De marché | Actualité  Vu 147797 fois
Article N°16580

Création en Occitanie d’une entité Touristique Canal du Midi et des voies d’eaux intérieures de Notre Région

Les Administrations Départementales et Régionales doivent prendre conscience, qu’il n’y a pas que l’économie touristique du littoral Méditerranéen en Occitanie !

Lors de la préparation de la précédente mandature régionale, nous avions évoqué, avec Martin Malvy et Gérard Onesta sur le Bateau Restaurant l’Occitania amarré au Port de l’Embouchure à Toulouse, ; la création d’une instance spécialisée pour le maintien et le Développement de l’Economie des territoires au fil de l’eau, notamment pour la filière touristique.

A l’époque, notre filière avait pensé que pour contribuer à l’avenir de l’économie touristique des voies d’eaux intérieures, nous pouvions faire confiance aux institutions Départementales et Régionales comme celles du Tourisme, à la condition que celles-ci spécialisent un service.

Nous pouvons constater que les engagements n’ont pas été tenus et nous avions tort de faire confiance.

Nos établissements subissent directement les conséquences, notamment en 2016 avec une perte moyenne de 25% des Recettes et l’obligation de limiter les embauches voire de débaucher.

Et ce n’est pas la présence des supporters de l’Euro 2016 ou la fourniture de lunettes roses grossissantes qui va permettre de rééquilibrer les comptes.

Nous nous félicitons de la décision de Madame Carole Delga Présidente du Conseil Régional et Monsieur le Préfet de Région Pascal Mailhos de créer le « Comité de Bien Public Canal du Midi »
Car c’est un bel exemple d’absence de coordination et planification ; le Canal du Midi et le Canal des 2 Mers, irriguent dans notre Région :
--5 départements donc autant de Comités Départementaux du Tourisme,
--une centaine de communes, plusieurs dizaines de communautés de communes
--et encore plus d’Offices du Tourisme / Syndicat d’Initiative, certes compétents mais à la peine
--Un Comité Régional du Tourisme à reconstruire et une SEM Sud de France élargie à renforcer.

Cet exemple souligne, le mille-feuille Touristique auquel les acteurs publics et privés sont confrontés Sans instance de concertation, comme par exemple une Conférence Permanente des voies d’eaux principe pourtant adopté il y a quelques années Sans respect des législations fiscales, sociales, avec l’absence de concurrence équilibrée respectueuse des statuts juridiques des activités touristiques, hôtelières, fluviales, etc. ; Sans soutien équilibré des collectivités et institutions entre acteurs publics , privés, associatifs.

L’économie touristique n’est pas un paradis fiscal et social irrespectueux des règles de la République

Toulouse au Fil de l'ô

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant