Barcelone : Exposition photographique sur le départ des brigades internationales
Espagne
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| traditionactu | Catalunya | Divers  Vu 25262 fois
Article N°21604

Barcelone : Exposition photographique sur le départ des brigades internationales

Le Mémorial Démocratique de Catalogne présente, avec le soutien du Palau Robert, l'exposition "Adieu aux brigades internationales", avec des images inédites de l'adieu des brigadistes de la guerre civile du 28 octobre 1938 à Barcelone, capturé par Henry Buckley, correspondant du journal "The Daily Telegraph".

L'exposition, l'une des activités organisées cette année pour commémorer le 80e anniversaire du retrait officiel des brigades internationales, rend hommage aux plus de 35 000 volontaires du monde entier qui ont quitté leur foyer pour défendre le gouvernement légitime de la République. Les hommes, ainsi que les femmes intégrées en tant qu'infirmières dans les services de santé, ont été volontaires du premier au dernier moment de la guerre. Les photographies de l'exposition, qui peuvent être visitées du 18 octobre au 4 novembre dans le jardin, ont été conservées dans les archives du comté d'Alt Penedès.

Les internationaux républicains ont pris part à presque toutes les batailles de la guerre civile, de Barcelone, Irún et Majorque, du début de la guerre jusqu'au retrait de la Catalogne en 1939. Ils ont été décisifs à Madrid, Jarama et Guadalajara, et ne se sont pas battus à Teruel à la demande expresse du gouvernement, qui a voulu faire un geste inutile devant la tribune européenne.

En octobre 1938, pratiquement la bataille de l'Èbre et la démolition des démocraties européennes avant Hitler à Munich, les brigades sont officiellement dissoutes sous les observateurs de la Société des Nations; Ses membres ont été licenciés lors du défilé mobile de Barcelone.

Buckey, journaliste de référence
Le Britannique Heny Buckley (1904-1972) fut l'un des correspondants qui vécurent la guerre civile espagnole et expliqua des épisodes clés comme la fin de la bataille de l'Èbre. En complément, il a également pris des photos que d'autres photojournalistes n'ont pas capturées.
Buckey, référence pour ses chroniques du conflit, a vécu à Sitges après le mariage avec Maria Planas, fille d’un ancien maire de la ville, et dans la maison familiale de cette ville, 200 images non publiées réalisées par le journaliste pour le Daily Telegraph, dont certaines sont visibles dans l'exposition Palau Robert. Le journaliste a partagé des voyages et des expériences avec d’autres noms connus pour le journalisme et la photographie: Capa, Hemingway, Sheean et Mathews.
Images inédites de Henry Buckley, correspondant du journal "The Daily Telegraph"

Pierre Haertelmeyer

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant