Un projet de préservation et de valorisation des gorges de la Save et de la vallée de la Seygouade dans le Comminges @HauteGaronne
Toulouse Métropole Actualité
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire
| Haute-Garonne (31) | Conseil Départemental | Aménagement du Territoire  Vu 46781 fois
Article N°23631

Un projet de préservation et de valorisation des gorges de la Save et de la vallée de la Seygouade dans le Comminges @HauteGaronne

Le président du Conseil départemental, Georges Méric, a présenté à la Communauté de communes Cœur et Coteaux du Comminges un projet de préservation et de valorisation des gorges de la Save et de la vallée de la Seygouade.

Situées sur les communes de Montmaurin et de Lespugue, les gorges de la Save et la vallée de la Seygouade marquent l'identité du territoire commingeois. Ces deux sites renferment un patrimoine naturel, préhistorique et historique unique et reconnu, dont l’ensemble des grottes et abris préhistoriques est classé au titre des Monuments Historiques depuis 1972. 

Classé à l'inventaire des Zones Naturelles d'Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF), ce territoire abrite une biodiversité remarquable, comptant de nombreuses espèces protégées (oiseaux, chiroptères). Peuplés de manière continue par l'homme depuis le Paléolithique, des trésors archéologiques y ont été découverts, dont la Vénus de Lespugue et la mandibule de Montmaurin. 

Les falaises des gorges de la Save présentent cependant une forte instabilité et l’accès par la RD 9G y est interdit depuis 2018, en raison d’un risque d'éboulement important. C'est pourquoi, en début d’année 2019, la commune de Montmaurin a sollicité l'assistance technique du Conseil départemental de la Haute-Garonne afin de définir les actions nécessaires à la mise en valeur du site. 

Soucieux de protéger et de faire découvrir ce patrimoine naturel, culturel et paysager d’exception, le Département de la Haute-Garonne propose, en concertation avec les acteurs locaux des communes de Montmaurin, de Lespugue et de la Communauté de communes Cœur et Coteaux du Comminges, qui partagent cette même volonté de construire collectivement un projet de préservation et de valorisation axé sur la biodiversité, la culture et le tourisme vert, autour de 4 axes majeurs :
- Préserver les richesses naturelles et la biodiversité en classant le site en Espace Naturel Sensible en 2020, accompagné de la création d'un lieu d'accueil et de valorisation du patrimoine naturel et archéologique, à vocation pédagogique et culturelle, sur la commune de Montmaurin.
- Sécuriser et ré-ouvrir la route des gorges de la Save, la RD 9G, aux déplacements doux, prévoyant la mise en place d’un parcours balisé, de signalétique et d'aménagements adaptés.
- Valoriser le site dans le cadre du Schéma Départemental d'Organisation et de Développement touristique de Haute-Garonne, mais également en lien avec le futur Parc Naturel Régional (PNR) Comminges Barousse Pyrénées, afin d’impulser la mise en réseau avec les autres sites emblématiques du Comminges (Abbaye de Bonnefont, Saint-Bertrand-de-Comminges et de Valcabrère, Musée de l’Aurignacien).
- Encourager la recherche scientifique, en créant les meilleures conditions possibles de poursuite des fouilles et recherches au sein des gorges, en lien étroit avec un Comité scientifique, rassemblant une communauté de chercheurs, dans les domaines de l'archéologie et de la biodiversité.
 
Une feuille de route du projet sera proposée à un Comité de pilotage, associant les partenaires locaux, pour engager les phases opérationnelles dès le début de l'année 2020. Une mission d'animation et de coordination du projet sera confiée à Haute-Garonne Ingénierie.

"Le site des gorges de la Save et de la vallée de la Seygouade est unique par sa grande valeur écologique et archéologique. Il est aujourd’hui important de donner à ce joyau patrimonial sa place aux côtés des grands sites du Comminges que sont Saint-Bertrand-de-Comminges-Valcabrère, le Musée de l’Aurignacien et l’Abbaye de Bonnefont. Le Département agit au quotidien pour la sauvegarde et la mise en valeur de notre patrimoine, véritables atouts pour le dynamisme de tous les territoires haut-garonnais", a souligné Georges Méric.

Source Conseil départemental Haute-Garonne

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG