GlobalGeoNews / Chems Akrouf : Les Djihadistes se répartissent en 4 catégories !

| GlobalGeoNews | Actualité | Divers  Vu 24243 fois
Article N°22940

GlobalGeoNews / Chems Akrouf : Les Djihadistes se répartissent en 4 catégories !

Ancien du renseignement militaire, spécialiste du Moyen-Orient, Chems Akrouf est expert en intelligence stratégique. Il a participé à de nombreuses missions de terrain dans le cadre de la lutte antiterroriste. Il travaille notamment sur la catégorisation des Jihadistes, et enseigne à l'Université Panthéon-Assas dans le cadre du Master 2 "Médias et Mondialisation", ainsi qu’au sein du D.U de psycho-criminalistique de la Faculté de médecine de Lyon 1. Il nous livre son analyse sur l’évolution de la menace terroriste en France.  Propos recueillis par Emmanuel Razavi

Quelle est l’évolution de la menace terroriste en France, et comment la mesure-t-on ?  

Depuis la perte de l’emprise territoriale de Daech en Irak et en Syrie, la vraie menace pour les services est surtout endogène. Le danger est dorénavant incarné par des individus qui peuvent  s'organiser en petite structure autonome très réduite. Le risque de voir se former des groupes autonomes agissant en mini guérilla, cherchant à harceler la population en menant de petites actions ciblées et en usant de petits moyens: armes blanches, usage de véhicules béliers, est fort probable. Nous risquons donc de voir des gens se faire tuer dans la rue sans que ces auteurs désirent vouloir la confrontation avec les forces de l'ordre. Ils ne voudront probablement plus mourir durant leurs actes et ne revendiqueront pas immédiatement. L’attentat de la rue Victor Hugo de Lyon du 24 mai 2019 avec un colis explosif est un exemple concret. Il n’y avait pas de  volonté de mourir en  kamikazes ni de mourir en martyr. (...)

L'ensemble de l'interview est à retrouver sur GlobalGeoNews.com 


Emmanuel Razavi

Lien :https://www.globalgeonews.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant