C'est l'histoire d'un homme qui se noie, vous en connaissez tous un.
Colomiers Emploi
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire
| France | Comportement | Divers  Vu 125503 fois
Article N°23871

C'est l'histoire d'un homme qui se noie, vous en connaissez tous un.

Cela fait maintenant plus de 8 jours que nous sommes en confinement et nous sommes partis pour 6 semaines au moins alors je vais vous raconter une petite histoire : l'homme qui se noie et le cinquième groupe.

Mais avant de commencer, je voudrais préciser que j'ai du respect pour les trois premiers groupes, chacun ses compétences. Par contre j'ai un profond mépris pour le quatrième.

 

Un homme est en train de se noyer dans un lac. Sur la berge 5 groupes individus regardent la scène.

Le premier groupe met en place toutes les  mesure de sécurité et s'assure que tout le monde va s'y contraindre, avant de pouvoir sauver l'homme, c'est obligatoire.

Le deuxième groupe se demande si l'homme est tout seul  à se noyer ou  s'il n'y en a d'autres à sauver pour coordonner le sauvetage et réfléchit aussi à mettre en place l'indemnisation que recevra cet homme, savoir s'il faudra ou non négocier un arrêt de travail supplémentaire.

Le troisème groupe, qui est doit gérer tous les groupes doit réfléchir à tout ça  et en plus répondre au quatrième groupe

Le quatrième groupe regarde les 3 autres groupes et critique avec ferveur toutes les actions qui  peuvent être envisagées mais ne propose rien et ne bouge pas, se contente d'injurier, critiquer, mettant ainsi un climat de haine et colère.

Et il y a  le cinquième groupe, composé de femmes et d'hommes de terrain  ayant appris les gestes barrière et les gestes qui sauvent,  qui  saute dans le lac avec une bouée et sauve l'homme.

Ce cinquième groupe a respecté les règles de sécurité parce qu'on n'est pas obligé de les lui répéter pendant huit jours, c'est un citoyen responsable et par amour et respect pour l'humain, il a sauté sans se demander s'il y aurait compensation, jour de repos,  indemnisation, appel d'offre, notoriété et j'en passe.

 Ce cinquième groupe est composé de citoyens de terrain, loin des hautes sphères, qui ont envie que, par leur action, le moins d'hommes possible ne meurent noyés , pour cela ils mettent en commun chacun leur compétence en oubliant la concurrence. Et ils agissent car ils savent très bien que les quatres  autres groupes ne les écoutent pas, car ils sont trop petits dans leur coin. Ce n'est pas grave, car ce cinquième groupe sait  qu'ensemble il pourra agir dans plein de petits coins et sauver des hommes et des femmes qui se noient.

Pour nous cet homme qui se noie, ce sont tous les petits commerces, les petits producteurs, TPE  qui sont dans l'impossibilité de s'adapter au numérique en 24 h ou  savent pertinemment que les aides financières accordées ne suffiront pas (ils ne critiquent pas, mais sont lucides) et ils commencent à se noyer, seuls, chez eux.

Quand les commerces vont rouvrir, une saison sera passée, imaginez ce que représente une saison pour un commerçant ou un producteur.

Dès le début nous avons décidé de sauter dans le lac pour tenter de sauver ces hommes et ces femmes qui se noient entraintant avec eux l'économie locale.

Mais  nous avons pris conscience qu'il fallait en sauver encore plus, et comme d'autres nous ont rejoint, nous n'avons gardé que les frais liés à nos charges matérielles car personne ne nous en fait cadeau.

Tous les commerces et producteurs qui se noient peuvent faire appel à nous car nous avons appris les gestes barrière  et les avons appliqués pour les livraisons.

Puisque les 4 premiers groupes ne souhaitent pas sauter avec nous car ils sont trop occupés entre eux, aidez-nous à sauter dans ce lac et à sauver nos petits commerçants et producteurs. Notre bouée se trouve ici https://marketplace.smartrezo.com/france-31 partagez, criez le, aidez les. Vous connaissez tous au moins un.

En fédérant tous les acteurs économiques de terrain, nous pourrons constituer un cinquième groupe pour l'économie locale. Unissons nos compétences, sans concurrence.


Pourquoi nos hommes qui se noient  sont les commerçants, les artisans, les producteurs ? Parce que nous savons qu'il y a d'autres cinquième groupes qui s'occupent des soignants, des personnes âgées, de l'éducation. Chacun ses compétences sans concurrence.

Merci de votre aide.

Un des cinquièmes groupes

 

 

Gaelle Laborie

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG