LE BENEVOLAT POUR FAIRE FACE A LA CRISE
Colomiers Association
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire
| Haute-Garonne (31) | Bénévoles | Divers  Vu 21158 fois
Article N°24378

LE BENEVOLAT POUR FAIRE FACE A LA CRISE

Résolument engagé dans le bénévolat depuis 2007 en milieu associatif, je l'ai en fait pratiqué toute ma vie! Que vous soyez actif, en pré-retraite ou en retraite, la conjoncture actuelle très compliquée a plus que jamais besoin de bénévoles! De nombreuses associations ont besoin de vous! Rejoignez-les!

Vous avez dit bénévolat ! Non BENE n’est pas un aviateur qui un beau jour s’envola !
Étymologiquement un bénévole propose ses services dans son domaine de prédilection sans obligation et ce à titre gracieux, la plupart du temps dans un cadre associatif ! Il est clair que la plupart des bénévoles sont des préretraités ou des retraités. Mais le bénévolat est ouvert à tout le monde ! Il est très apprécié dans les Curriculum-Vitae.
Le bénévolat ne devrait pas être assorti d’une démarche de recrutement ! Il appartient à tout un chacun d’aller à l’encontre des associations qui agissent dans de très nombreux domaines, local, départemental, régional, national voire international. Ne pas hésiter à proposer ses services en commençant par le CCAS de la commune où l’on habite. Ne pas oublier les amicales d'anciens élèves qui fonctionnent, comme toutes les associations, grâce à leurs adhérents, aux dons et aux mécènes.

Le bénévolat demande une disponibilité certaine, un don de soi : s’engager dans une association en tant que bénévole est une décision importante, pleine de promesses et qui relève souvent d’un bien-fondé. Alors, pourquoi ne pas s’engager dès maintenant dans le bénévolat et rejoindre une association ? Le monde associatif a besoin de tous et peut apporter beaucoup à ceux qui osent franchir le pas de l'une des associations ou intégrer les Alumnis, qui constatent que seulement 1 diplômé sur 10 est membre actif !
Se rendre utile, se donner un objectif…
Le bénévolat est le meilleur moyen de rester socialisé : le départ à la retraite chamboule le rythme de vie. Moins on en fait, moins on a envie d’en faire ! D’où la nécessité de continuer à assurer le bon fonctionnement de l’horloge biologique : se lever le matin à heure régulière, se donner des objectifs et être pragmatique : prendre part à la vie de la commune, s’intéresser aux événements annoncés par voie d’affichage / téléscripteurs ou via le bulletin / la newsletter de la mairie. Rejoindre les associations de parents d’élèves, les comités des fêtes, les nombreuses associations qui animent la jeunesse du village ou du quartier, s’engager pour des causes tenant à cœur, être force de proposition et d'action !
Les engagements, social et sociétal, en tant que bénévole permettent à celui-ci de se sentir (enfin) utile.
Être prêt à aller vers les autres, à les aider, à les conseiller…
Sortir du train-train quotidien « boulot-métro-dodo ». Le bénévolat pousse à se retrancher, à sortir de la zone de confort, et, finalement, à se retrouver pour mieux s’ouvrir aux autres. En France, ce ne sont pas les associations qui manquent ! Il est facile de trouver une structure qui recherche un bénévole, sans aller bien loin : dans le quartier, au sein de la commune, dans les forums d'associations. Mais, par les temps qui courent, le web, à condition d'être connecté, permet de faire une première recherche.
Avant de s’investir, outre la disponibilité nécessaire, se poser d’abord les bonnes questions :
  • Dans quel domaine ?
  • Pour quelles causes ?
  • Avec quel type d’association (*) ?
(*) RIP / Reconnue d’Intérêt Général) ; RUP / Reconnue d’Utilité Publique ; RUS /Reconnue d’Utilité Sociale. Voir Loi 1901 à but non-lucratif. Les cotisations sont fiscalement déductibles à hauteur de 66%. L’association EGEE = Entente des Générations pour l'Emploi et l'Entreprise recrute des séniors bénévoles dans tous les domaines et dans toutes les régions y compris la vôtre. Rejoignez-nous ! http://www.egee.asso.fr
Les Alumnis, amicales d’anciens élèves, ont aussi besoin de bénévoles pour assurer leur pérennité. L’Alumni Insa Lyon a besoin de tous ses anciens élèves pour mieux fonctionner : rejoignez-là !  Elle peut vous rendre de nombreux services ! Le montant de la cotisation pour toute association est directement lié au nombre de cotisants !  Rejoignez-nous !  http://www.alumni-insa-lyon.org

Ces structures sont habilitées à recevoir des dons de vous-même et de mécènes. Voir aussi les Fondations Insa rattachées à chacune des Ecoles Insa de France qui œuvrent pour l'avenir de leurs écoles, pour le monde de demain chamboulé par la crise économique que nous traversons, et qui, plus que jamais, auront besoin de bénévoles !
 « La Passion de Transmettre » et en retour continuer à apprendre…
Rencontrer les gens est un acte très enrichissant sur le plan personnel. Cela permet de transmettre un savoir-faire, un savoir-être, un savoir-écrire et de comprendre les autres. Chaque rencontre apporte quelque chose en termes de besoin des gens (étudiants, chercheurs d’emploi, chercheurs de stages, décrocheurs…), au travers de conseils dans une atmosphère de dialogue serin, au travers d’un Curriculum-Vitae, d’une Lettre de Motivation, de bilans de compétences, de Simulations d’Entretiens d’Embauche, d’un projet de vie, de CV Vidéos
Le volontariat associatif offre la possibilité de transmettre, d’acquérir ou de développer des compétences. Au-delà de cela, pour un bénévole actif, c’est la possibilité d’acquérir gratuitement par l’expérience de terrain, une formation, donc une compétence, qu’il pourra faire-valoir dans son cursus professionnel !
Certaines associations mettent en place un « portefeuille de compétences » utile en interne et au bénévole mettant en valeur ses compétences, en termes de qualification, de mises en œuvre par celui-ci au sein de ladite association afin qu’il puisse les faire-valoir à toute personne extérieure, voire auprès d’autres associations, en tant que porte-paroles, émissaire...

Le bénévole acquiert un professionnalisme indéniable qui le rend plus crédible au fil des missions qu’il réalise.
Se spécialiser dans son domaine de prédilection ou là où il y a un besoin pressant…
On l’a lu plus haut, devenir bénévole permet de développer des compétences significatives, et ce, dans des domaines vastes. Dans certains cas, en tant que bénévole, le bénévole peut être amené à se spécialiser autour d’un sujet en particulier. En effet, le bénévole va probablement atteindre un niveau d’expertise intéressant sur un sujet pointu, comme le milieu carcéral, la crise des réfugiés ou encore les problématiques d’enseignement et de pédagogie à l’école. Autant de compétences qui différencient et rendent véritablement le bénévole unique, et ce, aussi bien sur le marché associatif que professionnel. En plus, cette expertise donne la possibilité d’apporter de la matière aux discussions de comptoirs ou de repas dominicaux, tout en impressionnant l'auditoire !
Pour le bénévolat en lui-même !
Cela relève en fait plus de l’inconscient, mais l’essence même du bénévolat comporte de nombreux avantages. En premier lieu, la flexibilité ! Et oui, le bénévolat est par nature flexible : c’est bien le bénévole (et lui seul) qui choisit ses disponibilités. Le côté social et amical pèse aussi dans la balance, car l’engagement bénévole est propice aux rencontres d’anciens collègues, camarades de classe, voire de mentors !
Enfin, d’un point de vue plus personnel, être bénévole et volontaire dans une association permet de développer des qualités personnelles de façon plus poussées que chez les non-bénévoles. Comme par exemple, l’adaptabilité aux changements, l’esprit d’équipe ou la capacité d’analyse plus fine. Et bien sûr, le bénévolat, dans certains cas, peut amener le bénévole à voyager !

Ne jamais s’engager à la légère ! Commencer par se poser les bonnes questions !
Le bénévolat associatif n’est pas une chose à prendre à la légère et doit relever d’un manque dûment identifié. Dès lors, un bon nombre de questions doivent être posées de façon à bien identifier goûts, domaines d’intérêts, savoir-faire et bien sûr disponibilité. Ne jamais sous-estimer sa propre force morale, car certaines missions de bénévolat peuvent se révéler difficiles, voire contraignantes.
« Tout bénévole engagé dans une association peut en témoigner : le bénévolat, offre la possibilité de recevoir beaucoup plus que ce que l’on donne. Et oui, devenir bénévole peut être la solution à de nombreux problèmes personnels, familiaux ou même professionnels ! Le Mouvement associatif peut aussi apporter son aide en Occitanie : https://lemouvementassociatif-occitanie.org ».
 

Jean Joseph GALINDO

Lien :https://www.egee.asso.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG