Agen Théâtre municipal Ducourneau : « À peu près égal à Einstein ? : Titus dans un spectacle décalé et poétique

| traditionactu | Théâtre | Divers  Vu 73688 fois
Article N°21782

Agen Théâtre municipal Ducourneau : « À peu près égal à Einstein ? : Titus dans un spectacle décalé et poétique

Titus cherche à comprendre ce qu’est l’intelligence.» mardi 13 novembre 2018 à 20h30 (tout public)  au , Scène conventionnée d’Agen. Le 22 mai 1975, j’accompagne ma mère à la Boucherie Charcuterie de Marigny, bourgade du sud des Deux-Sèvres où je vis une enfance paisible et heureuse. Tandis qu’il découpe une fine tranche de tête de veau, M. Bonnifait, le boucher-charcutier me regarde fixement avant d’interpeller ma mère d’un air avisé : Ben dîtes donc, il a un grand front le gamin. Il sera intelligent ! Depuis, ce jour, je me sais intelligent. Quelle chance ! Pourtant, dans certaines circonstances, face à certains problèmes, je dois avouer qu’il m’arrive de me sentir bête et de douter un peu du jugement craniologique de M. Bonnifait. Afin d’en avoir le cœur net, j’ai décidé d’aborder, bille en tête, la question de l’intelligence et d’étudier le fonctionnement du cerveau. Photo  ©crédit Doumé
 

Albert Einstein expliquait qu’il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine, mais que pour l’univers il n’avait pas de certitude absolue… La réflexion personnelle de Titus, auteur du spectacle et interprète, où cohabitent science et récit, le vrai et le faux, le sérieux et l’humour, se déguste un parcours intellectuel décalé et poétique. Informations scientifiques, anecdotes, récits, souvenirs d'enfance, questionnements… avec beaucoup de finesse et de sensibilité, ce talentueux conteur -il est directeur artistique de la Cie Caus’toujours et compagnon de route de Yannick Jaulin, d'OPUS ou encore de Pépito Matéo- incarne ce personnage qui tente d’expliquer ce qu’est l’intelligence. Et, dans le souci de ne pas faire trop savant, il intègre dans cette exploration une petite dose de bêtise.
Deux séances scolaires sont également programmées pour les collégiens et lycéens mardi 13 novembre à 14h30 et mercredi 14 novembre à 10h30.
durée : 1h I spectacle CARRE I série 1 : 15 €, abonnés/étudiants, jeunes -26 ans : 11 € I 
série 2 : 12 €, abonnés/étudiants, jeunes -26 ans : 9 € I série 3 : 7 € I locations 05 53 66 26 60 ou sur www.agen.fr
 
Titus
Né en 1964 à Niort où il vit actuellement, au bord de l’une des deux Sèvres du département. Lion ascendant Lion. Surnommé « Titus » à l’âge de 5 ans à cause du petit lion du même nom (feuilleton télévisé Titus au pays du Jaimadire) dont il arborait le déguisement à l’occasion du Mardi-Gras. Enfance heureuse à la campagne malgré une croissance laborieuse et une opération des amygdales et des végétations. Etudes assez peu supérieures d’animation à Tours.
Grande personne (sens figuré), il tâte de l’animation avant de se lancer dans le spectacle vivant et s’investir dans les compagnies Les Matapeste, Le beau monde ?/Yannick Jaulin, OPUS.
Ayant une forte propension à se disperser, il travaille aussi avec des artistes de rue, des musiciens, des conteurs, des gens de théâtre, des gens de rien… Depuis, 2004, Titus est le directeur artistique de la compagnie Caus’toujours (art de la parole).
Par ailleurs, grâce à ses insomnies, il écrit des albums pour nos chères petites têtes blondes.

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant