LES GRIFFES DU LION Trois temps de référence établis sur la Tartine Cup @pierremortefon @doriswetzel4 @Made_in_Midi @Occitanie
Vinantes Sport
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire
| Michel Lecomte - Journaliste | Voile | Les Griffes du Lion  Vu 52950 fois
Article N°24067

LES GRIFFES DU LION Trois temps de référence établis sur la Tartine Cup @pierremortefon @doriswetzel4 @Made_in_Midi @Occitanie

Ce mardi 19 mai à Port Camargue (Le Grau du Roi), le navigateur Kito de Pavant, le champion du monde de funboard Pierre Mortefon et la kitesurfeuse Doris Wetzel, ont profité du Mistral qui soufflait fort pour établir les premiers temps de référence de la Tartine Cup, un des quatre parcours des Griffes du Lion. En avalant les 19,54 milles nautiques (36 km) entre la pointe de l’Espiguette et la pointe de Beauduc en seulement 51min 34sec, Pierre Mortefon s’est octroyé le record toutes catégories confondues de la Tartine Cup !
 
Les trois sportifs avaient rendez-vous ce mardi matin à la Société Nautique du Grau du Roi Port Camargue pour un briefing, en présence de représentants du club, de la Ligue de Voile Occitanie et de la Capitainerie de Port Camargue. Les conditions météo annoncées étaient bien au rendez-vous : de 10 à 32 nœuds de vent de nord, mer plate. De quoi naviguer à toute vitesse le long de la côte camarguaise, sous le soleil.

Ils se sont lancés à 13h sur la ligne de départ de la Tartine Cup, matérialisée par le Sémaphore (à terre) et la cardinale Ouest (en mer) de l’Espiguette. Kito de Pavant, à bord de son Class40 Made in Midi, Pierre Mortefon en funboard et Doris Wetzel en kitesurf avaient donné rendez-vous au Mistral qui s’est mis à rugir pour les chasser en direction de la pointe de Beauduc.





 




Kito de Pavant :
« C’est ça les Griffes du Lion »

« C’était une belle journée ! Ça aurait été dommage de ne pas en profiter, commente Kito de Pavant qui établit un premier temps de référence [1h 20min 47sec à la vitesse moyenne de 14,5 nœuds] dans la catégorie monocoque 40’. On s’aperçoit que le parcours qui parait super simple ne l’est pas tant que ça ! Il faut bien choisir son matériel, c’est quand même assez stratégique. Il faut aussi choisir le bon moment pour partir. Ça fait cogiter, c’est intéressant, il y a du jeu ! Le concept des Griffes du Lion c’est ça : il y a de bonnes conditions, tu pars sur un parcours simple et tu peux vraiment t’amuser. Je pense qu’on a fait de bons temps mais qui restent modestes, ce qui devrait motiver plein de gens à venir les croquer ! » 




Pierre Mortefon : « Il y aura de la suite ! »

Pierre Mortefon est le premier à avoir franchir la ligne d’arrivée entre la cardinale Ouest et la marque Sud Est du parc marin de Beauduc. Il a mis exactement 51min et 34sec à parcourir les 19,54 milles nautiques (36 km) à la vitesse moyenne de 22,74 nœuds (42km/h). Le Champion du Monde 2019 de funboard slalom établit ainsi le premier temps de référence dans la catégorie Windsurf homme et décroche par la même occasion le record toutes catégories confondues de la Tartine Cup ! « Même sur une petite distance, le vent varie beaucoup, commente Pierre. J’avais choisi mon matériel le plus polyvalent et je pense qu’à ce niveau, c’est validé pour les prochaines tentatives. En revanche, il y a de la préparation à prévoir pour les plus longues distances en termes de sécu et de navigation. Je suis parti très vite mais sur la durée ce n’est pas tenable. Je ne suis pas du tout habitué à faire des routages ou à regarder un compas, je navigue à l’œil uniquement. Et j’avoue que j’ai eu du mal à localiser la ligne d’arrivée. Le spot est super, la Camargue c’est très beau, sauvage, il n’y a personne. Ce sont des endroits qu’on ne voit que depuis la mer, ça nous fait de bons souvenirs. A la différence de Kito, j’ai longé la côte, je suis resté à moins d’un kilomètre du bord. C’est un reflex de planchiste, on n’a pas l’habitude d’aller au large ! C’est ça qui est sympa dans le concept des Griffes du Lion, c’est que c’est nouveau et qu’on apprend à naviguer différemment. C’est le début d’une nouvelle aventure, un bon challenge excitant… il y aura de la suite ! » 


Doris Wetzel : « C’est chaud, mais c’est génial ! »

La kitesurfeuse franco-allemande Doris Wetzel était moins préparée mais a tenu à profiter de l’occasion et des belles conditions météo pour tenter la Tartine Cup dans sa catégorie. Et c’est chose faite puisqu’elle pose le temps de référence d’1h 25min 54sec à la vitesse moyenne de 13,65 nœuds. « Un grand merci à Kito car tout ça c’est grâce à lui ! C’était top, je suis très heureuse d’avoir pu participer à cette première tentative de la Tartine Cup, se réjouissait Doris à son retour à terre. C’est l’aventure, la découverte de nouveaux parcours, pour moi c’est le rêve qui se réalise. C’était ma première sortie après le confinement, c’était très dur physiquement et techniquement. Heureusement on a eu une super équipe pour nous accompagner ! Ce n’est pas comme une navigation au bord de la plage, il faut partir sous-toilé pour arriver surtoilé, il faut savoir s’adapter à toutes les conditions et être autonome sur la récupération de l’aile. C’est chaud mais c’est génial ! » 

 



 
TEMPS DE REFERENCE DE LA TARTINE CUP

⚑ Catégorie Windsurf homme 
Pierre Mortefon : 51min 34s à 22,74 nœuds de moyenne 

⚑ Catégorie Monocoque 40’ solo 
Kito de Pavant : 1h 20min 47s à 14,51 nœuds de moyenne 

Catégorie Kitesurf femme 
Doris Wetzel : 1h 25min 54s à 13,65 nœuds de moyenne


LES GRIFFES DU LION

Quatre parcours de vitesse au départ du golfe du Lion, dont le nom trouverait son origine en référence au pic Saint-Loup, premier amer (repère) visible par les bateaux qui doublent les marais de Camargue pour s’engager dans le vaste golfe sableux. Lorsque rugissent le Mistral et la Tramontane, l’aspect inquiétant de sa crête rappelle un lion couché et aurait inspiré une tradition maritime…

La Tartine Cup : un sprint de 22 milles entre la Pointe de l’Espiguette au Grau-du-Roi et la pointe de Beauduc (site naturel de Camargue) sur la commune d’Arles.

Le Run du Lion : un marathon de 87 milles entre la Pointe de L’Espiguette au Grau-du-Roi et le Cap Bear, à l'est de la commune de Port-Vendres.

La Dragonera : tout schuss vers le sud sur 250 milles entre la Pointe de l’Espiguette au Grau-du-Roi et l’ile Dragonera, à l’ouest de Majorque dans l’archipel des Baléares.
Réservé aux catégories offshore.

La Route des Pyramides : un clin d’œil de 1500 milles entre les pyramides de la Grande Motte et les pyramides d’Égypte. L’arrivée sera jugée devant l’emplacement du Phare d’Alexandrie la 7ème des 7merveilles du Monde
Réservé aux catégories offshore.




 

Michel Lecomte

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG