Prévisions Météo jusqu'au 24 juillet
| France | Actualité  Vu 3193 fois
Article N°22924

Prévisions Météo jusqu'au 24 juillet

Attention aux phénomènes orages dans les Pyrénées-Orientales et Andorre.

Pour la journée de jeudi, une petite perturbation va arriver quand même dans un champ de pression toujours très élevé, elle donnera quelques pluies à son arrivée et va se désagréger progressivement, donc il ne faut pas compter là-dessus pour vraiment atténuer la sécheresse. Sur les régions du sud, c'est très ensoleillé, toujours un peu plus de nuages vers les Pyrénées et une petite tramontane établie autour du Golfe du Lion. Les températures baissent un tout petit peu au nord avec l'arrivée de cette perturbation, et restent à peu près stables au sud.

Pour la journée de vendredi, cette fois le beau temps revient d'une manière générale pratiquement partout. Un peu plus de nuages vers la pointe de Bretagne à l'avant d'une nouvelle perturbation. Et des températures qui repartent bien à la hausse.

Pour samedi, on retrouvera le front froid de la perturbation qui donnera quelques averses orageuses à la mi-journée entre la Vendée et la frontière belge. En allant vers le sud, on profitera largement du soleil avec quelques orages encore en montagne. Et puis sur la moitié nord, le vent de sud-ouest sera sensible avec des rafales jusqu'à 50 ou 60 km/h.

Les quatre jours suivants, de dimanche à mercredi, on profitera de très belles journées ensoleillées avec quelques orages possibles sur le relief, mais ce qu'il faudra surveiller et surtout à partir de lundi ce sont les températures avec l'arrivée d'un air très chaud en provenance d'Espagne, elles vont monter progressivement en puissance, on attend donc un nouvel épisode caniculaire avec des valeurs qui pourraient atteindre 35 à 40° sur la moitié sud, 30 à 35° sur la moitié nord.

Jessy FERNANDEZ

Lien :http://www.extrememeteo.fr

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant