Victimes de violences conjugales : quels recours possibles ?
| GlobalGeoNews | Actualité | Divers  Vu 30479 fois
Article N°22948

Victimes de violences conjugales : quels recours possibles ?

Une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. Ernestine Ronai, psychologue responsable de l’Observatoire Départemental de Seine-Saint-Denis  des violences envers les femmes, nous explique les réalités auxquelles les victimes de violences conjugales sont confrontées, et quels sont leurs recours.
Propos recueillis par Peggy Porquet 


Pourquoi moins d'une femme sur cinq victimes de violence, dépose - t - elle plainte ? 

Il y a trois raisons. La première est la peur. Les conjoints les menacent de les tuer et ces femmes savent que cela peut se produire. Deuxièmement, lorsqu’il ne s’agit pas de violences physiques, elles ont peur de ne pas être crues. Lorsqu’il s’agit de violences psychologiques, sexuelles, matérielles, c’est toutefois aussi le cas… La troisième raison, c’est qu’un certain nombre de ces femmes sont sous emprise. L’agresseur a mis en place une stratégie pour empêcher une femme de porter plainte : il « casse » la femme, l’humilie, l’isole, et du coup elle doit trouver de l’aide pour pouvoir s’en sortir. Il faut donc que tous les professionnels soient formés à ces schémas : médecins, travailleurs sociaux, et bien sûr les forces de sécurité.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien en accès abonnés sur GlobalGeoNews.com


Peggy PORQUET

Lien :https://www.globalgeonews.com

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant