#Musique : Concert Rock les Insus? ( Ex Téléphone) font vibrer le zénith de Toulouse
| Toulouse | Rock | Actualité  Vu 24141 fois
Article N°16174

#Musique : Concert Rock les Insus? ( Ex Téléphone) font vibrer le zénith de Toulouse

Samedi soir au Zenith de Toulouse avait lieu  le concert du Groupe Insus? (Ex Téléphone). Bruce GUILLAUMONT Chroniqueur Rock toulousains y était. Pour TV LOCALE, il nous livre en exclusivité ses impressions sur ce groupe mithyque, qui a enchanté des générations d'amateurs de leurs chansons






Bon ! Pour commencer, on ne va pas se mentir, les Insus ? c'est Téléphone sans Corine Marienneau (remplacée à la basse par Axel Bauer). La musique, l'énergie et le jeu de scène, tout y était

D'entrée, ça commence avec "Crache ton venin", le ton est donné, et je me sens comme un collégien rentrant chez lui et se mettant la cassette audio de Téléphone dans son radio-cassette et ça fait du bien. Certes, ils ont vieilli mais tout y est, l'énergie de Jean-Louis Aubert, la virtuosité de Louis Bertignac et le tempo de Richard Kolinka (j'avais oublié que c'est un sacré batteur !). Je ne tiens plus et je ce me lève pour headbanguer (cette danse des métalleux, que je suis, qui consiste à secouer la tête d'avant en arrière) et cela ne va pas s'arrêter. Pendant 2h10. Aubert n'arrange rien, il est pire que moi sur scène en sautillant de partout, Bertignac lui nous balance un petit riff de Jimi Hendrix par ci, un petit riff de Santana par là, un Kolinka à la batterie digne d'un jeté de bâton de majorette et un Axel qui n'en ai pas en reste avec sa basse.

Les titres s'enchainent toujours avec la même passion, la même fougue et le public, debout à chaque morceaux, en redemande ! "Cendrillon, Électricité' Dure Limite, Argent Trop Cher", tout y passe avec une immense ferveur qui nous rappelle que l'on voulait rêver  "D'un Autre Monde".

Mais 2h10, dans ce moment de communion et de bonheur, ça passe vite. Très vite, trop vite. Mais qu'importe ! Je me suis rappelé que Téléphone est toujours un des meilleurs groupe de Rock que l'on ai eu dans l'Hexagone et que je suis toujours un révolté, un rebelle ! Car ça, " C’est Vraiment Toi !".


Dominique MOREL

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant