#Euro 2016 :  un missile nommé PAYET
| Toulouse | Football | Actualité  Vu 19326 fois
Article N°16275

#Euro 2016 : un missile nommé PAYET

Vendredi soir au Stade de France pour le match d'ouverture de l'Euro 2016, l'Equipe de France a remporté difficilement son premier match face à la Roumanie sur le Score de 2/1 Les hommes de Didier DESCHAMPS n'ont dû leur victoire que grâce à un homme prodigieux sur le terrain Dimitri PAYET









Face à une très bonne équipe Roumaine, pratiquant un football agréable à voir, jouant parfois même à une touche de balle, les bleus ont donc remportés difficilement leur premier  match dans cet Euro 2016, et ils n'ont dû leur petite victoire que grâce à un missile nomme PAYET.

Ce match d'ouverture aurait effectivement pu tourner au cauchemard pour les hommes du sélectionneur Didier  DESCHAMPS, mais il c'est malgré tout bien terminer avec cette victoire 2/1 acquise dans les dernières minutes de la rencontre (89e). Après une entame de match laborieuse, une première mi-temps légèrement décevante face à une très bonne équipe Roumaine bien regroupé et solide en défense, et pratiquant allègrement le contre, les bleus en première période se sont montrés fébriles et frileux dans le jeu, n'arrivant pas à pratiquer leur football et perdant un nombre incalculable de ballons (186 au total durant le match). Griezman  que l'on attendait à son meilleur niveau, n'a pas eu son rendement habituel et a semblé fatigué. C'est donc fort logiquement que Didier DESCHAMPS, l'a sorti en cours de jeu pour le remplacer par l'une des deux flèches de l'équipe de France Kingsley COMAN


Il aura fallu attendre le début de la seconde Mi-temps pour voir enfin les bleus sortir de leur coquille et commencer à pratiquer leur véritable jeu. C'est donc fort logiquement que sur un superbe centre venu de la droite adressé par Dimitri PAYET, le meilleur homme de la rencontre, Olivier GIROUD à la (57e) va ouvrir le compteur but pour les bleus d'une magnifique tête à la britannique. Cet avantage d'un but va être de courte durée, car suite à une faute de Patrice EVRA dans la surface de réparation, les roumains vont obtenir l'égalisation sur pénalty à la (65e). 




Le salut va venir de celui qui a illuminé le match de son talent Dimitri PAYET. En effet en faisant rentrer MARTIAL la seconde flèche de l'équipe de France, Didier DESCHAMPS va permettre ainsi à PAYET de se repositionner sur le terrain et c'est fort logiquement que ce dernier va adresser un véritable missile qui va aller se loger dans la lucarne gauche du portier roumain, ne laissant aucune chance à celui-ci. C'est d'ailleurs un Dimitri PAYET en larme mais des larmes de joie et de soulagement qui sortira du terrain sous les acclamations du Stade de France.

La plus mauvaise note dans ce match d'ouverture de l'Euro est à adresser à Patrice EVRA, qui il faut bien le reconnaître, non content de provoquer le pénalty, a été mauvais tout au long du match. Beaucoup aujourd'hui se demande pourquoi le sélectionneur des bleus continue à le faire jouer.

Rendez vous maintenant pour les bleus face à l'Albanie.

Dominique MOREL

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant