#16 migrants de Calais sont arrivés cette nuit  en Haute-Garonne
| Toulouse | Législation | Actualité  Vu 10797 fois
Article N°15830

#16 migrants de Calais sont arrivés cette nuit en Haute-Garonne

Le 21 Octobre 2015  Bernard Cazeneuve, le Ministre de l'Intérieur, avait annoncé la mise en œuvre d’un effort exceptionnel en termes d’accompagnement humanitaire en ce qui concerne les migrants arrivés à Calais. L’État proposait alors aux migrants qui souhaitaient quitter  Calais de bénéficier de meilleures conditions d’accueil et que soit traitée leur demande d’asile.

Cette nuit en Haute-Garonne, 16 personnes sont arrivées en provenance de Calais, et sont hébergées dans un centre mis à disposition par l’AFPA à Toulouse. Ces migrants  originaires du Soudan, du Tchad, d’Afghanistan et d’Irak. vont bénéficier d’un soutien de la Croix rouge, de l’association France Horizon, et seront aidées dans leurs démarches administratives par l’OFII. Ces  mêmes migrants ont pour la préfecture de la haute-Garonne, "vocation à rester dans ces lieux d’hébergement le temps que leur situation administrative soit examinée et que des solutions à plus long terme soient envisagées, en fonction de leur statut juridique". Devant les largesses de la Préfecture de la Haute-Garonne, certains de ces migrants comme par hasard ont d'ailleurs à ce titre déjà demandé l’asile et pourraient bénéficier du statut de réfugié.

ALLO LA PREFECTURE "ICI LA TERRE"

Alors qu'il y a une quinzaine de jours, la Préfecture de Haute-Garonne en accord avec la Mairie de Toulouse avait fait expulser   par les forces de l'ordre des membres du Collectif DAL et des personnes sans domicile qui avait installé un campement de fortune Place Wilson à TOULOUSE, on peut se demander fort logiquement à quel jeu joue  la Préfecture et la ville de Toulouse, en accueillant à bras ouvert et a grand renfort de communiqué ces 16 migrants en provenance de Calais?. Il serait bien que Monsieur Pascal Mailhos, préfet de la Haute-Garonne, qui pour l'arrivée de ces migrants a tenu "à saluer l’engagement de l’ensemble des services et acteurs locaux et associatifs qui ont permis d’organiser, dans des délais, cette prise en charge : collectivités territoriales, services de l’Etat, OFII, associations caritatives". vienne maintenant nous expliquer pourquoi il existe deux discours totalement différents ainsi que deux façon de faire dans la gestion des dossiers lorsque des personnes se retrouvent à la rue sans domicile!

Pour conclure j'aimerais poser une questions aux associations caritatives qui se mobilisent pour l'accueil de ces 16 migrants arrivés en Haute-Garonne cette nuit: Où étiez-vous lorsque les personnes sans domicile avec les membres du DAL dormaient dans des toiles de tente place Wilson à Toulouse?.......


Dominique MOREL

Lien :http://?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant