Toulouse Métropole et le monde du handicap -  @jlmoudenc ‏ @TlseMetropole #Handicap
| Toulouse | Association | Divers  Vu 10300 fois
Article N°22384

Toulouse Métropole et le monde du handicap - @jlmoudenc ‏ @TlseMetropole #Handicap

De G à D: Christophe Alvès, Jean Luc Moudenc, Nadine Barbottin, Bertrand Serp, Louise, Philippe HurteauDe G à D: Nadine Barbottin, Bertrand Serp, Jean Luc Moudenc, Christophe AlvèsDe G à D: Christophe Alvès, Jean Luc Moudenc, Pascal Vincens
Le Mardi 12 Mars, Jean Luc Moudenc, le maire de Toulouse a rencontré pendant une journée des personnels municipaux et des associations qui agissent pour l'inclusion des personnes en situation de handicap.

En premier lieu, dès 8h du matin, Jean Luc Moudenc, Maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole est allé à la rencontre des personnels municipaux en charge du handicap en compagnie de Christophe Alvès, adjoint au maire en charge du handicap.

Par la suite, à 9h30, ils se sont rendus 41 rue Viguerie à l'association ASEI pour rencontrer les acteurs de l'ESAT Soleil d'Oc.

ASEI : Agir, Soigner, Éduquer, Insérer :
L’ASEI a été fondée en 1950 après la guerre pour accueillir les personnes blessées et invalides. Elle sert à soigner, rééduquer, scolariser et insérer (nécessite un accompagnement).

Cette association accueille 10 000 personnes dans tout ses établissements dont 3 528 salariés, 2 726 travaillant à plein temps, ce qui nous fait que 11% des travailleurs handicapés sont salariés. En 4 ans, l’ASEI a augmenté sa production de 11%.

En France, l’ASEI possède 102 établissements principalement situés dans le Sud Ouest.

L’ASEI fonctionne avec une assemblée générale, un conseil d’administration (26 membres), un bureau (11 membres), la présidente (Nadine BARBOTTIN), le directeur général (Philippe JOURDY) et un siège social.

Les principaux handicaps des invalides de l’association sont les déficiences intellectuelles à 35%, les handicaps physiques à 24% et les polyhandicap à 13%.

L’association ASEI s’engage pour chaque invalide de les faire passer d’usager à personne accompagnée et de parent à aidant ainsi que déployer leurs ambitions.


ESAT: Établissement et Service d’Aide par le Travail
Les ESAT sont des établissements médico-sociaux qui proposent un soutien médico-social et éducatif, un épanouissement personnel et une intégration sociale.

Les différents établissements de l’ESAT sont disposés dans toute la France, voici quelques exemples: ESAT soleil d’Oc, ESAT le Mariel, ESAT Beaux Arts Paris.



EA: Établissements Adaptés
Les EA sont des entreprises adaptées depuis 2005. Ce sont des entreprises à part entière qui permettent aux personnes travailleurs handicapés d’être orientées vers le marché du travail par la CDAPH (Commission des Droits à l’Autonomie des Personnes Handicapées).
Les personnes handicapées peuvent donc exercer des activités professionnelles salariées adaptées à leurs besoins ; 55% des employés handicapés sont salariés.

Les EA possèdent également des entreprises telles que l’EA du Canal et l’EA du Carmausin.

ESAT et EA:

Les activités de production  effectuées sont la sous traitance, la restauration, les espaces verts et l’entretien des locaux.

Les principaux handicaps à l’ESAT et l’EA sont les déficiences intellectuelles, les troubles psychiques, les déficiences motrices, visuelles et auditives.

Les défis que ces associations envisagent pour l’avenir sont : un accueil des personnes avec des troubles psychiques, la prise en charge du vieillissement des travailleurs pour les accompagner vers des structures relais après l’ESAT et l’inclusion des travailleurs handicapés au sein du milieu ordinaire de travail.

Témoignage : Louise

Louise est une invalide de l’ESAT depuis 6 ans et nous a expliqué son parcours professionnel.
Elle a d’abord fait une formation en comptabilité quand elle était jeune. En 2012, elle a rencontré des problèmes handicapants pour travailler et est rentrée à l’ESAT en 2013.
Elle a été directement mise sur le stand de couture et aujourd’hui, Louise est reconnue comme couturière. D’ici la fin de l’année, elle recevra une récompense, son diplôme de RAE (Reconnaissance des Acquis de l’Expérience).

Pour continuer, à 11h, il y a eu une visite et des échanges avec l'APF (Association des Paralysés de France)


APF : Association des Paralysés de France
L’association des Paralysés de France a été crée en 1933, elle est un mouvement national qui représente les personnes en situation de handicap moteur.
L'APF est reconnue d’utilité publique et rassemble 93 000 acteurs, soit 22 300 adhérents, 30 000 bénévoles et 14 000 salariés.

Cette association gère des établissements médico-sociaux (ESAT) et des entreprises adaptées (EA).

Les paralysés de ces établissements bénéficient de ces lieux d’accueil pour les accompagner vers un mode de vie adaptée. Ils ont accès à la scolarisation, la formation professionnelle, l’accès à l’emploi, le maintien de la vie à domicile, le droit aux soins de santé et l’accès à la vie culturelle.

Les projets de l’APF de Toulouse sont de faire une application mobile pour prévenir plus rapidement des problèmes.

APF sort un bulletin APF France Handicap qui s'appelle Vent d'Autan.
L'association va réaliser une sortie ski les 27 et 28 mars.
Le Jeudi 28 mars, est organisé un repas à la délégation à partir de 12h suivi de jeux jusqu’à 16h30.
Marianne et Sarah vous proposeront au repas:
-Cocktail, fruit sec et saucisson
-Salade 3 couleurs
-Poulet curry & riz
-Tarte au citron
Le prix du repas est de 8€ et cet événement est ouvert à tous.
Vous pouvez vous inscrire au 05 34 50 85 50 ou par mail dd.31@apf.asso.fr avant le 26 mars.

Le Maire et ses adjoints ont déjeuné à 12h30 au restaurant l'Oreille Cassée, un établissement récemment ouvert par des personnes sourdes.

A 14h30, en début d'après midi, le maire et les adjoints sont allés au CERESA (Centre Régional d’Éducation et de Services pour l'Autisme) pour échanger et faire une visite de l'établissement; Laurence Katzenmayer, adjointe au maire en charge de la famille, de la petite enfance et de l'aide à la garde d'enfants à domicile était présente sur les lieux.
Pour finir la journée, ils étaient présents à 16h à l'IME (Institut Médico-Educatif) en présence de Daniel Rougé, adjoint au maire en charge de la solidarité et des affaires sociales.



* Article réalisé par Eve, 15 ans, du lycée polyvalent Raymond NAVES, seconde 208.







 

Robert BAUD. Eve

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant