Aïkido :  La fédération française d’aikido et de Budo (FFAB) a confié un stage national pour les jeunes et leurs enseignants à la ligue Occitanie en région Midi-Pyrénées, le 10 Marsà

| Ligue Occitanie-Pyrénées d'Aïkido et de Budo FFAB | Sport | Aïkido  Vu 36142 fois
Article N°20035

Aïkido : La fédération française d’aikido et de Budo (FFAB) a confié un stage national pour les jeunes et leurs enseignants à la ligue Occitanie en région Midi-Pyrénées, le 10 Marsà

Ce Stage dirigée par Brahim Siguesmi, CEN, 6 e Dan d’Aikido s’est déroulé dans les meilleures conditions possibles avec un grand plaisir pour ces jeunes et les enseignants.
 
L’aïkido est-il accessible pour nos enfants, nos adolescents et pour nos jeunes d’une façon générale ?
Et que peut leur apporter l’Aikido ?
 
Je vais essayer d’en résumer les effets bénéfiques essentiels pour les parents mais aussi pour les professionnels de santé et les médecins.
 
Après tout, beaucoup de jeunes pratiquent ou sont attirés par le judo, le karaté, la boxe ou autres sports de combat sans a priori, alors pourquoi pas par l’aïkido ? 
 
L’aïkido n’est pourtant pas un sport à proprement parler avec ses compétitions, ses podiums et ses médailles. Il ne fait pas non plus partie de l’olympisme. De ce fait, il est moins connu, et moins médiatisé... Et pourtant ! 
 
L’Aikido, discipline martiale de combat à l’époque des samouraïs, est devenu par la suite un art de Paix depuis que son créateur,  Ô Senseï UESHIBA, l’a transformé en art de vie, de Paix et d’humanisme.
 

Même si l’aïkido ne permet pas comme d’autres sports de combat l’obtention de titres ou de médailles, il mérite toute notre bienveillante attention pour tous les autres attraits qu’il procure par ailleurs.

L’épanouissement qu’il provoque par un entraînement régulier, avec sa palette extraordinaire de bienfaits tant sur les plans physique, mental que technique, mérite que cette discipline soit mieux connue de tous, en particulier de nos jeunes. 

L’aïkido peut débuter à partir de l’âge de quatre ans et se poursuivre sur des âges avancés. Ce qui est précieux !

 


Cet art martial, avec ses multiples facettes peu connues participe également à l’éducation des jeunes.

Pour exemple au dojo,  il apprendra à respecter ce lieu d’étude, ses règles de bienséance et de respect.        

À travers les différentes techniques d’Aikido qu’il mettra en pratique à son rythme, en fonction de ses moyens et de ses motivations, il apprendra à trouver sa place dans le groupe, à se respecter et à respecter les autres.

L’aïkido canalisera également sa force, son impétuosité, sa surexcitation, son agitation. 

Lors de l’apprentissage martial des techniques le jeune apprendra à guider la force du « partenaire copain » sans créer d’opposition, avec fluidité dans le mouvement, sans force, ni violence, de manière calme et mesurée.

Il saura respecter l’intégrité de son partenaire puisqu’il n’y a pas de compétition à gagner. 

Sa « compétition du jour » sera celle du tatami en pratiquant au mieux lors de sa séance d’aïkido et de se gratifier d’un bon point pour avoir  suivi le cours avec attention, au mieux de sa forme et de sa motivation.

La grande variété de situations d’études et d’apprentissages en aikido, incluant des techniques à mains nues, mais aussi au maniement des armes (sabre en bois et bâton) lui permettra de travailler son attitude posturale, ses déplacements, son self-contrôle et sa coordination.

Ce qui est fort utile pour tous et particulièrement pour nos enfants.

Il développera ainsi une meilleure attention le conduisant progressivement à prendre conscience de ses capacités et de son potentiel créateur.

L’enfant apprendra également le sens de l’effort, la sincérité de l’action tout en s’ouvrant à sa propre sensibilité.

Au fil des séances d’entraînement, il développera curiosité, motivation, plaisir, enthousiasme, partage, découverte, éveil, créativité et joie de vivre.

Il progressera très rapidement en s’adaptant constamment aux diverses sollicitations et situations sur le tatami mais aussi dans son quotidien en dehors du dojo.

Il s’exprimera toujours plus facilement avec son potentiel du moment et par ses  découvertes dans et par cet art d’une subtilité extraordinaire qui ne peut pas s’apprendre dans les livres ou sur les médias.

En fait, l’aïkido sera pour lui un véritable tremplin à l’auto-éducation.

Alors parents, si j’avais un conseil à vous donner, prenez le temps d’aller avec vos enfants faire un tour dans nos dojos pour découvrir l’aïkido et l’apprécier par vous même, lors d’une séance d’essais.

Très bon stage pour le plus grand plaisir des enseignants et des jeunes.

 

R.Solano 

Président de la Ligue Occitanie d’Aikido et de Budo.


Michel Lecomte

Lien :https://aikido-midipyrenees.tvlocale.fr/tv.html

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant