Stop à la propagation de la haine par le détournement d'information juste pour faire le buzz @EmmanuelMacron @mounir @MarleneSchiappa
| France | Education aux médias | Divers  Vu 16128 fois
Article N°22111

Stop à la propagation de la haine par le détournement d'information juste pour faire le buzz @EmmanuelMacron @mounir @MarleneSchiappa

 L’art de la falsification et du détournement (merci à Anne Sculfort)

 
 
N'y voyez pas un soutien à Monsieur Macron, mais une colère profonde car depuis quelques mois nous sommes inondés de Fakes news, de détournement de paroles (tous bords confondus). Ce n'est pourtant pas compliqué, on VERIFIE, on analyse avant de donner un avis. On ne se jette pas sur une polémique pour déverser sa haine, nos vies sont-elles à ce point tristes qu'il faut que nous trouvions un exutoire ? A-t-on perdu notre esprit critique pourtant si précieux ? Nous ne pouvons même plus nous appuyer sur les médias pour trouver une anti-thèse à l'information car ils relayent tout ce qui peut faire le buzz..... et ils sont repris en chœur par une opposition qui est incapable de réfléchir et qui s'oppose par rancœur d'être morte aujourd'hui.


Au secours, reprenez vous, reprenez le seul pouvoir que vous avez en vous, votre LIBERTE DE PENSER ET DE VOUS EXPRIMER LIBREMENT et là nous aurons une vraie Ré-EVOLUTION


C'était pourtant simple de vérifier
google : Elysée
Vous arrivez sur le site de l'Elysée, vous cliquez sur actualités

et là vous trouvez "Réception des maîtres boulangers" et vous cliquez dessus et arrivez ici : https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2019/01/11/reception-maitres-boulangers-epiphanie-galette

Quelque part, c'estlà que l'exercice commence. L'information avec le numérique a le mérite d'aller vite mais les messages doivent être courts. Cette vidéo dure 17 minutes 15. Le temps écoute moyen d'un internaute se situe entre 30 secondes et 1 minute 30.

Il faut donc choisir des extraits et c'est là que l'on peut fabriquer la désinformation en sortant de son contexte des paroles et dans d'autres cas des images.

L'extrait qui a fait et qui fait encore couler beaucoup d'encre est  "Beaucoup trop de nos français.....oublient.....le sens de l'effort". En fait un ensemble de mots constitue cette phrase alors qu'ils faisaient partie du discours de Monsieur Macron entre 10 m 45 et 13 minutes 30, alors qu'il parlait de l'apprentissage des jeunes boulangers dont complètement sortie du contexte où l'on sait tous que pour être formé il est nécessaire et indispensable d'être persévérant donc fournir des efforts.... apprendre = effort.
Mais cela demande un effort alors cliquez sur le lien que je viens de vous donner et allez directement à la 11ème minute .....

 

Gaelle Laborie

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant