Rappel Printemps choral en Albret (47) : le chœur d'Hommes du Pays d'Albret accueille le chœur féminin Buhaminak #chœurhommes#choeurféminin

| traditionactu | Chants Basques | Actualité  Vu 25524 fois
Article N°20006

Rappel Printemps choral en Albret (47) : le chœur d'Hommes du Pays d'Albret accueille le chœur féminin Buhaminak #chœurhommes#choeurféminin

Éric Canovas, Chef de Chœur d'hommes. Le Printemps Choral en Albret est une création du Chœur d'Hommes du Pays d'Albret. L'édition 2018 est la troisième du nom. Les invitées de l'édition 2018 : « les Buhaminak » un chœur exclusivement féminin (c'est assez rare!), un groupe coloré, dynamique, et de qualité, un groupe que nous connaissons, pour avoir chanté deux fois avec lui, à Saint-Geours de Maremne et à Peyrehorade, un groupe que nous apprécions, et c'est pourquoi il est notre invité à Nérac, le samedi 21 avril, à 21 heures, en l'église Saint-Nicolas (ouverture des portes à 20h30).... Entrée gratuite – Libre participation. Présentation du groupe par sa présidente Pantxika Urruty

Le groupe Buhaminak a été créé en 2001, par 5 de ses membres venant de la même province du Pays Basque, la Soule. (Xiberoa), (4 d'entre nous sommes encore présentes). Le chef de chœur Sophie Larrandaburu, venant aussi de cette même région a dirigé le groupe durant ces 16 années jusqu'en Septembre 2017, et à cette même date Maialen Errotabehere a pris son relais, avec enthousiasme.
Au départ de cette aventure, un soir des fêtes de Bayonne et durant toute la nuit, ces 5 femmes ont partagé leur goût du chant. Il n'en fallait pas plus pour que cette belle histoire prenne racine.
Les amies, amoureuses du chant ont été très vite nombreuses, le groupe s'est étoffé, est resté très longtemps avec une trentaine de membres, pour aujourd'hui atteindre le nombre de 42.
Une association du même nom a été montée en appui de ce groupe vocal, avec pour objectif la pratique du chant, (et en premier lieu le chant basque).
Il est à préciser que nous sommes très attachées à cette langue, qui est pour beaucoup d'entre nous notre langue maternelle.
Est venu très vite le temps de trouver un nom. Buhaminak vient du mot Buhamiak, qui veut dire bohémienne. En Soule, on qualifie une personne de « Buhamia », lorsqu'il s'agit de quelqu'un de gai, aimant plaisanter, rire, chanter, faire la fête (ce que nous revendiquons). Nous nous retrouvons bien dans ces qualificatifs-là.
Mais Buhaminak est aussi un jeu de mots lorsqu'il devient « Buha-minak » ou « souffre-douleurs ».
Notre répertoire évolue, peut passer de chants traditionnels basques à des chants créés pour des événements tels que les pastorales, mais aussi à des chants qui viennent du monde entier.

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant