Energy Observer et son exposition à Valence accueille du 31 août au 5 septembre @energy_observer @VicErussard @Smartrezo #TvLocale

| Michel Lecomte - Journaliste | Energie renouvelable | Energy Observer  Vu 37463 fois
Article N°21171

Energy Observer et son exposition à Valence accueille du 31 août au 5 septembre @energy_observer @VicErussard @Smartrezo #TvLocale

  • Valence, deuxième grande escale méditerranéenne d'Energy Observer
  • Au programme de cette étape : l'exposition Energy Observer et la découverte des initiatives locales en faveur de la transition écologique
  • L'Odyssée Energy Observer en Espagne mise en image dans la série documentaire « L'Odyssée pour le futur » cet automne sur PLANÈTE+
Le tour de Méditerranée d’Energy Observer se poursuit. Après l’Italie, un bref passage en France, puis la découverte des Baléares, Energy Observer est arrivé à Valence en Espagne ce jeudi 30 août 2018. Une escale qui vient mettre un point final au périple espagnol de l’Odyssée pour le futur, mais aussi dernier port en Méditerranée avant de retrouver l'Atlantique à Tanger et Lisbonne. Pendant 6 jours, du 31 août au 5 septembre, le bateau sera amarré au pied du Veles e Vents, dans la Marina de València, avec à ses côtés une exposition accessible gratuitement au grand public. 

Pendant son voyage en Espagne l’équipe d’Energy Observer, menée par Victorien Erussard et Jérôme Delafosse, a rencontré de nombreux pionniers qui innovent en faveur de la transition écologique.

Energy Observer a quitté les eaux translucides de Formentera mercredi 29 août à 17 h. Après avoir salué le mythique rocher Es Vedra d’Ibiza, l’équipage a mis le cap sur Valence, pour une navigation de 21 heures et 90 milles nautiques sous les orages.

C’est la deuxième fois qu’Energy Observer navigue en Espagne. En 2017, l’équipage avait longé les côtes lors du convoyage du navire entre l’Atlantique et la Méditerranée à l’occasion du Tour de France. En 2018, après la découverte des îles Baléares, Valence accueille une escale officielle du bateau, permettant ainsi de clore un périple espagnol riche en rencontres et innovations.
 

« En Espagne, nous avons découvert une nature exceptionnelle qui subit chaque été une très forte pression touristique, souligne Victorien Erussard, fondateur et capitaine d’Energy Observer. C’est l’un des pays qui abrite le plus de Réserves de biosphères de l’Unesco, qui nécessitent la vigilance des collectivités, des touristes et des citoyens. Aux Baléares, nous avons rencontré « Save the Posidonia », une ONG qui œuvre pour la protection de ces plantes aquatiques qui sont un pilier de la biodiversité et ainsi procurer une des eaux les plus limpides de la Méditerranée. À Valence, nous venons découvrir comment la ville relève les défis de la transition écologique, sous le prisme de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable. »




Crédit photo: Energie Observer


Valence : l’innovation et le développement durable au premier plan

Valence est la troisième ville d’Espagne. Son port est le premier port de marchandises du pays et le premier port à conteneurs de la Méditerranée. Une situation qui fait de la ville un lieu stratégique pour le futur de la Mer du milieu. C’est pourquoi la ville a fait de l’innovation et du développement durable ses priorités, rejoignant ainsi les axes fondateurs d’Energy Observer. 


L’Espagne à l’honneur dans la série « l’Odyssée pour le Futur » sur PLANÈTE+ 
Plus qu’un bateau, Energy Observer est un media pour la planète. À travers une série documentaire de 8 x 52 minutes, Victorien Erussard et Jérôme Delafosse mettent en lumière tous ceux qui innovent pour la transition écologique. L’Espagne sera un pays clé de la première saison qui sera diffusée cet automne sur PLANÈTE+, grâce à des rencontres et découvertes très inspirantes pour l’équipage :

  • L’île d’El Hierro aux Canaries, réserve de biosphère de l’Unesco est un véritable modèle de la révolution énergétique. Une île autonome grâce aux éoliennes et à une centrale hydraulique et des expérimentations comme la production de Biodiesel à partir de l’huile alimentaire recyclée ;
  • Gemasolar à Séville : une centrale solaire à concentration spectaculaire capable de produire de l’énergie même la nuit ;
  • À Tenerife aux Canaries, Jérôme Delafosse a plongé aux côtés du Darewin project,  pour étudier le langage des mammifères marins afin de mieux les protéger, grâce à des caméras 360° et des hydrophones capables d’enregistrer le son en trois dimensions. La science par l’image pour prouver que l’innovation peut aussi être la meilleure alliée de la protection de l’environnement.

crédit photo Energie Observer: Jérémy Bidon

« La nature est notre seule et unique source d’énergie, et nous n’avons plus d'autre choix que d’apprendre à l’utiliser de manière harmonieuse, grâce à une innovation responsable et durable, affirme Jérôme Delafosse, chef d’expédition d’Energy Observer. Cette vision, que nous portons autour du monde et qui nous guide au quotidien, nous la partageons avec de nombreux acteurs ici en Espagne. El Hierro par exemple : cette petite île, grâce à la volonté et à la passion d’un homme, Thomas Padron, est une île pionnière et un modèle pour tous, qui nous a beaucoup inspiré. » 



Crédit photo: Energie Observer


Le village Energy Observer : une immersion dans « l’Odyssée pour le Futur »
Le projet Energy Observer a pour but de sensibiliser le grand public aux questions de la transition écologique. Afin de partager son « Odyssée pour le futur » avec le grand public, Energy Observer s’est doté d’une exposition interactive, pédagogique et entièrement digitalisée qui permettra aux visiteurs de vivre l’aventure de l’intérieur et mieux appréhender les enjeux de la transition écologique. À Valence, le village est installé au pied du Veles E. Vents, dans la Marina de València. 

Le village Energy Observer est un lieu de rencontres, d’échanges et de découvertes et sera librement accessible au public du 31 août au 5 septembre. L’équipe Energy Observer présentera également aux curieux toutes les technologies du bateau prototype et la manière dont elles servent la lutte contre le changement climatique. 

L'exposition sera ouverte gratuitement du 31 août au 5 septembre inclus, de 10h à 13h et de 16h à 22h. Fermeture exceptionnelle à 18h le 3 septembre.

Logos Ville de Valence et Marina    

ODD Fr

 


 : Tanger (10-15 septembre), Lisbonne (18-30 septembre) et enfin Saint-Malo pour le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe (23 octobre-5 novembre), qui viendra clôturer l’Odyssée 2018 d’Energy Observer.




Prochaines escales


À propos de Energy Observer
Energy Observer est le premier navire hydrogène autonome en énergie sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines. Ce navire du futur à propulsion électrique fonctionne grâce à un mix d’énergies renouvelables et un système de production d’hydrogène décarbonée à partir de l’eau de mer. Ce défi technologique et scientifique a pour ambition de tester en conditions extrêmes des technologies de pointe préfigurant les réseaux énergétiques de demain, applicables en milieu terrestre.?

Energy Observer accomplit actuellement une Odyssée pour le futur de six ans (2017-2022), 50 pays, 101 escales, menée par Victorien Erussard, fondateur et capitaine, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur de documentaires. Un tour du monde pour devenir une vitrine des innovations en matière de transition écologique, afin de sensibiliser le plus grand nombre sur les énergies renouvelables, la biodiversité, l’agroécologie, la mobilité ou encore l’économie circulaire, lors des escales sur son village itinérant et sur les réseaux sociaux. Cette expédition du 21ème s??iècle a pour cap permanent la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable de l’ONU, dont Energy Observer est le premier a??mbassadeur pour la France.

Energy Observer a reçu le Haut Patronage de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, ainsi que le soutien officiel de l’Union Européenne, l’UNESCO et l’IRENA.


Michel Lecomte

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant