PACA : Plan #d’actions 2018 destiné aux #professionnels du #tourisme
| traditionactu | Tourisme | Actualité  Vu 15795 fois
Article N°18895

PACA : Plan #d’actions 2018 destiné aux #professionnels du #tourisme

Extraits du Discours de Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur Député européen lors de la présentation du plan d’actions 2018 destiné aux professionnels du tourisme. ... Avec plus de 30 millions de visiteurs par an, 18 milliards d’€ de retombées économiques et 140 000 emplois, nous sommes la région la plus touristique de France après l’Ile de France...

... Sans les professionnels du tourisme, on peut élaborer tous les plans que l’on veut, ils seront vains ! Vous êtes notre force, nos indispensables partenaires ! ...
... Vous le savez, en 2016 nous avons collectivement souffert. Après le terrible attentat de Nice, certains touristes avaient annulé leurs voyages. Mais malgré ce contexte très particulier, nous avons contenu la baisse de notre activité à – 3,4 % grâce au plan de relance sans précédent que nous avons initié avec l’appui de nos partenaires et d’Atout France.
Cet effort, vous êtes nombreux à y avoir participé également, notamment en baissant certains de vos prix.
Ces résultats, moins dramatiques qu’attendus démontrent, une fois de plus, la force du collectif.
Aujourd’hui, je suis heureux de vous dire que cette page est tournée !
Au début de la saison touristique, j’avais fixé des objectifs ambitieux :
- une croissance de 4 % de l’activité touristique en 2017
- le retour d’une clientèle internationale, qui est celle qui dépense le plus chez nous.
Et bien, ces deux objectifs, ils ont été tenus ET dépassés !
Tous les indicateurs sont au vert, la croissance est là, et nos clients internationaux sont de retour !
Notre coeur de saison est clairement réussi :
- pour juillet/août en région, la fréquentation touristique en hôtels et campings progresse de 5 % avec 16,9 millions de nuitées !
- pour le seul domaine de l’hôtellerie, les nuitées totales sont en hausse de 7,6 % et pour les nuitées internationales, c’est + 12,6 % !.
Avec le retour des clients lointains comme les Américains (+7 %), les Russes (+ 22 %), les Chinois (+ 10 %), et les Sud-Américains (+ 17 %). Seul le prononcé fait foi
Non seulement nous avons réussi notre coeur de saison mais nous allons confirmer le score sur toute l’année 2017 :
En effet, sur les neuf premiers mois de l’année, notre fréquentation hôtelière en région se monte à 18,8 millions de nuitées, soit une progression de 4,5 %.
Il est à souligner que les nuitées de la clientèle internationale progressent de 5,5 %, à 7,6 millions de nuitées.
Sachez également que pour les arrivées internationales lointaines sur nos trois aéroports (Nice, Marseille et Toulon), le carnet de commandes se présente comme très favorable avec une prévision de hausse de + 6 % sur la période d’octobre à décembre 2017.
Cela montre qu’entre le tourisme de loisirs et le tourisme d’affaires, nous progressons sur la fréquentation en ailes de saison avec des clientèles qui consomment deux fois plus que les touristes français.
Au sujet de nos aéroports, je mets actuellement la pression sur le Gouvernement pour permettre à l’aéroport de Marseille Provence de rattraper son retard en matière de vols internationaux.
L’aéroport de Nice, 2ème aéroport de France, a su se développer pour devenir un des aéroports les plus importants d’Europe. J’ai les mêmes ambitions pour celui de Marseille Provence.
La région la plus touristique de France après Paris, doit pouvoir disposer de deux aéroports internationaux de dimension européenne pour devenir encore plus attractive.
Chacun le sait, pour être attractif, un territoire doit être accessible.
En résumé, grâce au travail de chacun, Provence-Alpes-Côte d’Azur sera sans aucun doute sur le podium des régions touristiques françaises qui ont enregistré les plus fortes augmentations de leur fréquentation touristique en 2017 !

...Nous avons bâti notre plan de croissance de l’industrie touristique autour de 8 programmes concrets qui doivent nous permettre de relever ces défis et d’innover dans notre offre touristique.
Ce plan, il est clair et il remet de l’ordre dans le mille-feuille de la promotion touristique.
Ce plan, c’est une stratégie d’ensemble cohérente et fédératrice, validée par tous, qui nous permet à la fois de nous développer et de donner confiance à nos partenaires et à nos investisseurs.
Ce plan, c’est une ambition d’excellence touristique pour nos territoires qui sont des joyaux de biodiversité, de littoraux exceptionnels, de paysages à couper le souffle, d’un patrimoine historique et d’une culture du vivant que beaucoup nous envient.
Et je les comprends.
J’insiste sur ce point :
Nous boosterons notre économie touristique avec le devoir de préserver sur des décennies la qualité et le caractère exceptionnel de nos territoires, car alliés à un climat exceptionnel, ils sont les fondements de notre attractivité.
Donc ne cherchons pas à augmenter à tout prix notre fréquentation touristique en haute saison sur des territoires qui peuvent être déjà saturés. Visons en priorité un accroissement de nos volumes, de durées de séjours et de dépenses de clientèles internationales et en ailes de saison.
Comment ?
Pour commencer, il faut que nos destinations soient plus connues sur les marchés internationaux. Et qu’elles fassent rêver.
C’est pour cela que Provence, Alpes et Côte d’Azur se constituent en marques de destination Monde.
- lancée fin 2016, la marque Côte d’Azur France porte une nouvelle image de sublimation,
- lancée en avril 2017, la marque Provence, Enjoy the unexpected, copilotée avec Bouches-du-Rhône Tourisme, s’appuie sur les images iconiques de la Provence tout en valorisant une offre et des expériences inattendues pour séduire de nouvelles clientèles, dont les jeunes voyageurs,
Seul le prononcé fait foi
- la marque Alpes, copilotée avec l’ADDET des Hautes Alpes et qui est en cours de construction avec nos partenaires alpins, sera lancée en janvier 2018.

Cette stratégie de marketing territorial offensif pour nos 3 marques de destinations Monde aura donc été lancée en un an ! C’est un tour de force...

... Et la Région, qui lance les contrats de marque dédiés à leur promotion s’impliquera encore plus fortement dans cette promotion touristique.
Après avoir retenu l’attention des touristes et l’avoir séduit, il faut le faire acheter.
Pour cela, nos destinations doivent être compétitives.
L’accessibilité à notre territoire (via des ouvertures de nouvelles lignes par exemple) est primordiale.
Nous appuyons activement nos aéroports, pour l'ouverture d'un vol direct entre notre région et la Chine par exemple, ce qui est essentiel lorsque l'on voit le potentiel qu'offre ce pays en termes de tourisme.
D'autres ouvertures de ligne sont nécessaires à notre développement et à notre visibilité, notamment pour développer les têtes de lignes des croisières.
Mais c’est aussi en montant avec vous des opérations de promotion ponctuelles, hors haute saison, que nous pourrons stimuler les marchés sans trop dégrader vos marges.
Enfin, c’est en créant de grands événements que nous pouvons déclencher de l’achat supplémentaire de clientèles à fort pouvoir d’achat, comme pour le Grand Prix de France par exemple qui revient en juin 2018 sur le circuit Paul Ricard du Castellet : cet événement, c’est 65 millions d’euros de retombées estimées, sans parler de l’image véhiculée auprès de 500 millions de téléspectateurs…
La dernière étape dans le parcours de nos clients touristes, c’est de confirmer l’attractivité de nos destinations...

 

Pierre HAERTELMEYER

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant