OUVERTURE D'UN FORUM ÉCONOMIQUE IVOIRO-BELGE
| Great Event Tv | Evènement | Divers  Vu 25488 fois
Article N°22515

OUVERTURE D'UN FORUM ÉCONOMIQUE IVOIRO-BELGE

Après le Bénin, la Belgique pose ses valises en Côte d'Ivoire pour une mission économique de trois jours (du 1er au 3 Avril 2019). Ladite mission a débuté par un séminaire qui s'est déroulé le lundi 1er Avril 2019 à l'auditoire de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte d'Ivoire (CCI), en présence de plusieurs diplomates accrédités en Côte d’Ivoire, des responsables de la CGECI (Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire) et de la CCI, des représentants du Centre de Promotion des Investissements en Côte d'Ivoire  (CEPICI), des chefs d’entreprises belges et ivoiriens. 

 

Que retenir de ce forum économique ?

Le programme de la mission économique a été meublé de séminaires, de visites terrains et de rencontres B to B. Toutefois, la cérémonie inaugurale a été marquée par plusieurs interventions remarquables.

En effet, S.E.M Jean-Vincent ZINSOU, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire auprès de la Belgique, a indiqué que « La Côte d'Ivoire est très satisfaite d'avoir la Belgique parmi ses investisseurs ». 

A sa suite, son homologue belge, S.E.M Hugues CHANTRY, Ambassadeur de la Belgique en Côte d'Ivoire n'a pas manqué de signifier lors de son intervention que « La Côte d'Ivoire est attrayante pour les entreprises belges ». 

Quant à S.E l'Ambassadeur de l'Union Européenne, M. JobstVon KIRCHMAN, il a présenté lors de son intervention « une nouvelle alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables ». 

Pour lui, « la nouvelle alliance » a pour but de stimuler les investissements en Afrique, renforcer le commerce, créer de l'emploi et investir dans l'éducation et les compétences. 

Notons que, le séminaire a été marqué par des présentations sur les différentes opportunités d’affaires que regorgent les deux pays. 

Le patronat ivoirien (qui lors de la mission princière belge en Côte d'Ivoire en 2017, avait noué des partenariats économiques avec la Belgique) est par la voix du Directeur Exécutif, Stéphanie AKA-ANGHUI, revenu sur les réformes pour un milieu entrepreneurial plus adapté aux réalités. 

Le CEPICI (Centre de Promotion et d'Investissement en Côte d'Ivoire) à son tour, a présenté le nouveau code d'investissements en Côte d'Ivoire. 

Pourquoi le choix de la Côte d’Ivoire ?

Premier producteur mondial de cacao, un marché de 320 millions de consommateurs, une stabilité politique remarquable au cours des dernières années et tout récemment déclaré premier pays sur 54 à fort potentiel d'investissement, la Côte d'Ivoire attire aujourd'hui un nombre important d'investisseurs. 

Parmi ces investisseurs, se trouve la Belgique, un petit pays mais qui compte énormément pour l'Union Européenne pour ses richesses, ses potentialités et surtout le fait d'abriter la plus grande usine mondiale de fabrication de chocolat.

Pour rappel, la Côte d'Ivoire et la Belgique entretiennent des relations depuis 1961 et en 2017, la Côte d'Ivoire importait de la Belgique des produits d'une valeur de 173 milliards de FCFA contre des exportations de 387 milliards de FCFA.



 

Maria Koda

Lien :http://www.greateventtv.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant