GlobalGeoNews / Procès Lamine Diack : l’argent de l’athlétisme mondial utilisé à des fins politiques
Auvergne-Rhône-Alpes Sport
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| GlobalGeoNews | Actualité | Actualité  Vu 35247 fois
Article N°24129

GlobalGeoNews / Procès Lamine Diack : l’argent de l’athlétisme mondial utilisé à des fins politiques

 Corruption, abus de confiance et blanchiment en bande organisée, l’ancien Président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) comparait à partir du 8 juin devant le tribunal de Paris dans le cadre d’une gigantesque affaire mêlant sport et géopolitique. Entre le Qatar, la Russie, les JO, la présidentielle sénégalaise, le dopage et l’enrichissement familial, on assiste à un détestable mélange des genres. La Chronique d’Antoine Grynbaum.


L’histoire est tentaculaire, une sorte de feuilleton noir de l’athlétisme mondial, à multiples tiroirs… Et elle remonte à 2014, sur fond de dopage russe. La même année, les JO d’hiver de Sotchi avaient déjà été le théâtre d’un vaste scandale de dopage institutionnalisé. La ruse des Russes : trafiquer les échantillons de leurs sportifs pour passer au travers des contrôles antidopage. L’objectif : faire briller le pays dans le monde, la grandeur de l’Empire souhaitée à tous les niveaux par Poutine.

Cette fois, l’affaire est d’un autre genre. L’agent d’une marathonienne russe révèle à un salarié de l’IAAF que sa cliente a dû verser 450 000 euros à la Fédération russe d’athlétisme pour ne pas figurer sur une liste de sportifs pris pour dopage. Le mécanisme est simple : Lamine Diack et son fils, Papa Massata, sont soupçonnés d'avoir reçu des sommes d'argent en contrepartie de la couverture de pratiques dopantes. (...)

Retrouvez l'intégralité de cette chronique sur GlobalGeoNews.com


Antoine Grynbaum

Lien :https://www.globalgeonews.com

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant