Vers le retour d'un territoire mutualiste, humaniste et de partage
| LuisettiNetworks | Actualité  Vu 11290 fois
Article N°17221

Vers le retour d'un territoire mutualiste, humaniste et de partage

En cette fin d'année, période de résolutions, il est intéressant de se pencher sur 2 initiatives communales de Mutuelle Municipale

Tout d'abord, celle Caumont sur Durance (commune de 4.700 habitants dans le Vaucluse), qui permet un accès solidaire aux soins à tous ses habitants et qui cree un maillage social de proximité de qualité. Démarche initiée par Véronique Debue, adjointe aux affaires sociales et vice-présidente du centre communal d'action sociale (CCAS) avec le concours de la Mutuelle générale d'Avignon 

 

Autre initiative à Mornant (commune de 6.000 habitants dans le Rhône) initié par son maire, Renaud Pfefer, avec l'appui de la Mutuelle des Travailleurs de la Région Lyonnaise (MTRL).  

800 habitants y adhérent soit 15% de la population, et permet de réaliser un gain moyen de 800€ pour soins équivalents et de permettre l'accès aux soins à un habitant sur six qui n'était pas couvert à l'aide d'un "panier de soin" pour les plus démunis à 8€/mois, le reste payé par les plus riches

Un nouveau défi "Solidarité Energie" surnommé "L’énergie des Mornantais" avec l'appui d'Engie, avec de plus la réduction du prix de 5%, et de celle de la consommation énergétique des ménages et des entreprises.

Mais Renaud Pfefer ne s'arrête pas là, avec son dernier projet de  "Solidarité réciproque" pour se faciliter l'accès aux aides sociales, et une meilleure répartition des factures de cantine.

Cf également vidéo sur mutuelle municipale d'Adrea Mutuelle à Gleize (69) 

L'étape suivante pourrait être un "Revenu d'existence communal"


Sources : Mutuelle communale : 1189 villes intéressées par l'initiative du maire de Mornant (69)
 


Olivier LUISETTI

Lien :http://www.ville-mornant.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant