Seule une Smartcity Citoyenne permettra de répondre à l'enjeu de la révolution numérique.
| LuisettiNetworks | Actualité  Vu 118256 fois
Article N°17349

Seule une Smartcity Citoyenne permettra de répondre à l'enjeu de la révolution numérique.


Florian MERCIER, conseiller municipal à Toussieu (69), m’a livré ses réflexions inspirées de sa participation hier matin aux Rencontres Parlementaires à la maison de la Chimie à Paris, où était traité le sujet des Villes et Quartiers d'Avenir.

Selon lui, il est important d’appréhender le sujet des Villes de demain dans leur globalité : « S’il est d’un intérêt majeur de conserver des identités de quartier, il est également primordial d’observer les transversalités et les équilibres globaux. Les briques s'assemblent et se lient, et deviennent indissociables : le développement économique boosté dans un quartier appellera le transport des travailleurs, qui appelleront alors au développement de l'habitat, et donc du scolaire, de la culture, de lieux de vie, de commerces, et donc de développement économique ».

Un cercle vertueux dans lequel on ne peut s’inscrire qu’en ayant une vision large de la Ville et par extension du Territoire.

Florian MERCIER explique qu’il va progressivement s'opérer un changement fondamental de nos modes de vie, de nos pensées, de nos comportements : « Les générations futures, à commencer par celle des jeunes nés dans les années 2000 qui s'apprête à nous succéder, et que l’on appelle les ‘Millenium’, affichent d’ores et déjà un décalage profond avec nos valeurs fondamentales. Si leurs aînés que nous sommes étions attachés à la valorisation d’un patrimoine et à la propriété, les ‘Millenium’ sont hyper-connectés et veulent avant tout jouir des usages, immédiatement, quitte à en sacrifier le principe de propriété ».

De cette migration comportementale des usages, on voit alors poindre l’économie du partage, the Sharing Economy. « En France, on a plutôt tendance à parler d’Uberisation, qui a aujourd’hui pris une connotation négative. C’est devenu un gros mot, alors que c’est pourtant une réalité : notre monde et notre société va évoluer vers l'Uberisation des services et le partage des équipements de la Ville. Combien même nous voudrions lutter contre cette évolution économique et sociale, les générations à venir nous poussent et prennent la place qui leur est due, emmenant dans leurs bagages ces nouvelles valeurs et ces nouveaux usages. »

Alors que faire ? « Il faut positiver !!! » affirme Florian MERCIER. « Nous vivons une révolution numérique. Elle est parmi nous, elle nous enveloppe, nous pousse, et nous bouscule aussi. Cette révolution numérique, caractérisée par la numérisation de nos environnements, de nos services, de nos usages, doit être appréhendée comme une véritable opportunité. Elle nous pousse à l’innovation, elle permet de développer des services de très grande proximité, tant vis-à-vis de notre cadre de vie que de nos usages et de nos besoins ».  

En effet, l'autopartage, les tiers lieux, les logements partagés, investissent déjà nos Villes et nos Territoires. Cela ne serait donc que le début...

Et Florian MERCIER de conclure :

« La Ville de demain, c'est une Ville Intelligente construite grâce à l'écoute des Citoyens, de leurs besoins, de l'évolution de leurs usages et de leur consommation des services.

La Ville Intelligente de demain, c'est une Ville intégrée à son territoire, ouverte, Citoyenne, et surtout innovante.

Nous devons donc anticiper, nous adapter, et ne pas nier l'évolution et la révolution qui se présentent à nous, et seule une Smartcity Citoyenne permettra de répondre à l'enjeu de la révolution numérique. »


Florian MERCIER est présent sur Facebook
 


Olivier LUISETTI

Lien :http://www.planbatimentdurable.fr/rendez-vous-a-ne-pas-manquer-les-12emes-rencontres-a1070.html

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant