Signature du Contrat triennal « Strasbourg, capitale européenne » pour la période 2018-2020
| Grand Est | Générale | Actualité  Vu 4996 fois
Article N°20119

Signature du Contrat triennal « Strasbourg, capitale européenne » pour la période 2018-2020

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a signé, avec l’Etat, le Département du Bas-Rhin, la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, le Contrat triennal « Strasbourg, capitale européenne » pour la période 2018-2020, en présence du Président de la République française. Ce Contrat triennal représente un engagement global de 185,21 millions d’euros, avec une contribution régionale de 24,02 millions d’euros, soit 13 % du total.
 

La Région Grand Est, l’Etat, le Département du Bas-Rhin, la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg poursuivent leur engagement visant à conforter le statut de Strasbourg, siège de la Région Grand Est, siège du Parlement européen et ville d’accueil de nombreuses institutions européennes et internationales. Le Contrat triennal contribue au financement de projets structurants et s’articule autour de quatre axes prioritaires :
 
  1. Améliorer l’accessibilité de la capitale parlementaire de l’Europe (46,81 millions d’euros, dont 9,32 millions d’euros de contribution régionale)
 
Les partenaires entendent renforcer la desserte des institutions européennes, tant depuis la gare de Strasbourg que depuis l’aéroport d’Entzheim. Afin de répondre à toutes les nécessités d’accueil d’événements internationaux, un nouveau pavillon d’honneur sera construit au sein de l’aéroport (5 millions d’euros de soutien régional).
 
Le Contrat Triennal prévoit en outre le maintien d’une desserte aérienne de qualité, avec la reconduction des lignes sous obligation de service public et du dispositif de compensation des taxes de l’aéroport Strasbourg-Entzheim.
 
 
  1. Affirmer Strasbourg comme capitale de la démocratie et des Droits de l’Homme (76,95 millions d’euros, dont 11,96 millions d’euros de contribution régionale)
 
Parmi les opérations phares de ce volet, on peut citer la réalisation, au Wacken, d’un nouveau parc des expositions en synergie avec le Palais de la Musique et des Congrès. Situé à proximité des institutions européennes, il s’agit d’une opération d’urbanisme d’envergure au travers de plusieurs projets phares mixant un quartier d’affaires international, un nouveau Palais de la Musique et des Congrès et un nouveau Parc des Expositions.
 
Ce projet permettra de répondre à l’ambition d’accroître la visibilité des fonctions européennes de Strasbourg et de participer au rayonnement des institutions européennes.
 
Des financements dédiés au « Lieu d’Europe », à l’organisation du Forum Mondial de la Démocratie et à la Fondation René Cassin - Institut International des Droits de l’Homme (IIDH) sont également inscrits au Contrat Triennal.
  1. Agir pour le campus européen de Strasbourg (12,81 millions d’euros, dont 1,66 million d’euros de contribution régionale)
Ce volet prévoit le développement des activités du Campus européen, qui, sous forme d’un Groupement européen de coopération territoriale, fédère, autour de l’Université de Strasbourg, les Universités de Fribourg-en-Brisgau, de Bâle, de Haute Alsace et l’Institut de technologie de Karlsruhe.
 
Des projets internationaux et d’organismes de coopération internationale, dont le siège est à Strasbourg, bénéficieront également d’un soutien régional : le programme scientifique international  « Frontière Humaine », le projet FEERIX (Faisceau d’électrons et rayonnements ionisants X), la Fondation nationale Alfred Kastler, le Collège européen des investigations financières et de l’analyse financière criminelle (CEIFAC).
 
Par ailleurs, des crédits seront accordés à l’aménagement de l’Insectarium de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire, qui permettra de contribuer à renforcer la notoriété internationale de Strasbourg dans les domaines de la recherche biomédicale et de la biologie infectieuse.
 
  1. Renforcer le rayonnement culturel européen de Strasbourg (48,63 millions d’euros, dont 1,07 million d’euros de contribution régionale)
 
Le Contrat triennal favorise le développement de la vie culturelle et artistique à Strasbourg. Les partenaires ont ainsi souhaité poursuivre leurs actions des vecteurs culturels les plus emblématiques : la restructuration et la modernisation de l’Opéra du Rhin, la valorisation du patrimoine de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’humanité – Unesco 2017 – et qui a fait l’objet d’une opération d’inventaire depuis 2010 par l’Inventaire général du patrimoine culturel (IGPC) de la Région Grand Est, le soutien à des manifestations telles que le festival Musica, qui se tiendra à Strasbourg du 18 septembre au 6 octobre 2018, le soutien au Théâtre National de Strasbourg et à l’Orchestre philarmonique de Strasbourg ainsi qu’à son chœur.
 

Source Région Grand Est

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant