Exposition Dans les pas de Madeleine...
| Saint-Ouen | Actualité | Divers  Vu 58245 fois
Article N°17965

Exposition Dans les pas de Madeleine...

Un projet de Marc Bellini, commissaire : Pauline Lisowski
Exposition 27 mai – 3 juin 2017

De la visite de l’appartement de Madeleine Martin, devenu lieu d’exposition, Marc Bellini a imaginé un projet poétique, sensible, en adéquation avec le lieu.
Les nombreux livres présents dans cet appartement l’ont amené à aller rencontrer des gens qui la connaissaient. L’artiste a imaginé une histoire, les trajets que Madeleine effectuait de chez elle jusqu’aux puces, chez son libraire favoris. Dans l’appartement, des pages d’un herbier sont  dispersées parmi les livres. Chaque plante séchée porte le nom d’une rue, celle où serait passée Madeleine. « La botanique c'est l'art de sécher les plantes entre des feuilles de papier et de les injurier en grec et en latin. », cette phrase d’Alphonse Kaar, artiste, écrivain, Journaliste, Romancier (1808 - 1890) inspire Marc Bellini.
Sur un plan manuscrit de la ville de Saint-Ouen, on retrouve à la place du nom de la rue, la plante correspondante. Ce plan met en lumière le tiers-paysage, l’espace privilégié d’accueil de la diversité biologique, selon Gilles Clément. Deux photographies marquent le début et la fin du parcours, représente Madeleine et Jacky, le libraire. Du livre à la plante, de la lecture à la cueillette, la mémoire et une nouvelle histoire s’entremêlent
Cette exposition invite les habitants à découvrir le patrimoine botanique de leur quartier. Elle révèle l'esprit de Madeleine, qui semble encore habiter le lieu.

Pauline Lisowski commissaire de l'exposition

Marc Bellini
Marc Bellini exploite tour à tour ou conjointement la photographie, la vidéo, la sérigraphie, la résine (Inclusions), la gravure (Racines), le vitrail (Veronica), la botanique (Derrière la toile). Il s'inspire des travaux photographiques de la botaniste Anna Atkins. Dans son travail photographique, il exploite les techniques du photogramme et le photomaton chers aux Surréalistes. Depuis plusieurs années, il pratique l'herboristerie, porte une attention méticuleuse aux végétaux, pour raconter des histoires, celles de personnes et de lieux traversés.

OEuvre en lien :

LE LATIN DES BOTANISTES

Huit rues du Quartier Latin à Paris portent le nom d’un botaniste célèbre : Joseph de Jussieu (1704-1779), Guy de la Brosse (1586-1641), Carl Von Linné (1707-1778), Charles-François Brisseau de Mirbel (1776-1854), Michel Adanson (1727-1806), Augustin Pyrame de Candolle (1778-1841), Joseph Pitton de Tournefort (1656-1708), André Thouin (1746-1824).
Après leur identification sur un plan, il a herborisé dans chacune des rues et balisé son parcours. Pour accompagner ces herbiers de "tiers-paysage", il a photographié divers végétaux trouvés sur le trajet à l’aide d’un appareil photographique contemporain des botanistes, la camera obscura. (boite noire dotée d’un minuscule trou pour le passage de la lumière).

* Voir le "Tiers Paysage" de Gilles Clément.
https://www.marcbellini.net/
http://www.lecorridordelart.com/2015/11/les-eaux-sombres-exposition-de-marcbellini-
un-herbier-sensible.html

CV
Marc Bellini, né en 1966, est un artiste français qui vit à Paris et travaille depuis 1999 au sein de l’équipe pédagogique de l’atelier photo-vidéo de l’ENSAD dont il est diplômé. Il est également titulaire d’un master de cinéma de Paris I-Sorbonne.

Son travail est présenté dans les musées internationaux et fait partie de plusieurs fonds privés ou publics.
Expositions récentes :
- 23 - 31 mai 2017, C’est quoi ta France ?, exposition collective, Le 100 ecs, Établissement Culturel Solidaire, Paris
- 14 - 24 juin 2016, Miranda l'Amérique espagnole vue et rêvée, exposition collective, Mairie du Premier arrondissement, Paris
- 11 novembre – 7 décembre 2015, Les eaux sombres, exposition personnelle, Galerie Olympe de Gouges, Paris
- 18 décembre - 1er février 2014, Les eaux sombres, exposition personnelle, au Musée de l’histoire de l’immigration, Paris

Chez Madeleine
Madeleine Martin est née le 4 mai 1931, à Uccle en Belgique, et est décédée le 2 janvier 2011 à Paris, en France. Elle était musicienne, professeur de piano et d'épinette, élève d'André Souris (célèbre musicien surréaliste belge), anarchiste et bibliophile avertie. A son décès, elle a souhaité que son appartement qui renferme une bibliothèque qui lui ressemble, devienne, avec l'association Échanges, un lieu de rencontres, d'échanges et de culture, qui pourra recevoir des artistes, mais aussi, organiser des projections de films et de photos, des lectures, du soutien scolaire, des cours de français, réunir un cercle littéraire, organiser des expositions, etc.
C’est désormais un lieu de vie pour le bien être de tous.

« Échanges » est une association de quartier, réunissant des bénévoles, qui a pour but de créer des liens entres tous les habitants de tous horizons et de tous âges, d'échanger leurs compétences, leurs connaissances et leurs savoirs-faire, d'organiser du soutien scolaire, des débats, des activités, une fête annuelle, et surtout, de combattre l'exclusion et l'isolement par la vie de quartier.


Informations pratiques
25 rue Pasteur, 93400, Saint-Ouen. 3e étage
Métro Porte de Saint-Ouen ou Garibaldi (ligne 13), bus 81 ou PC arrêt Porte de Saint-Ouen.

Ouverture Samedi et Dimanche de 14h à 18h et sur RDV
sur rdv (pauline lisowski : 06.31.95.16.82, Marc Bellini : 06.14.37.20.60)
finissage, samedi 3 juin à partir de 18h

CP Pauline Lisowski

Lien :http://chezmadeleine93400.blogspot.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant