Drogues psychiatriques - Médicaments ou menaces ? - Documentaire mis en ligne à la demande de la CCDH - Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme

PLAY VIDEO
| Reportage | [Santé] Prévention santé | Psychotropes | Vu 4950 fois
[Gaelle Laborie] Vidéo N°15240

Le citoyen français est le plus gros consommateur de médicaments psychiatriques en Europe.
Plus de 20 millions d'entre nous - soit une personne sur trois - ont pris un psychotrope dans leur vie.
Au vu d'une telle consommation de médicaments psychiatriques, on pourrait penser que l'état mental des Français serait l'un des plus sains au monde.
Pourtant... ce n'est pas le cas.
Un Français sur sept a été diagnostiqué dépressif.
La France occupe la troisième place en matière de taux de suicide des pays européens.
source : https://www.ccdh.fr/forms/Commandez-nos-DVD_f3.html
A propos de la La CCDH - Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
CCDH est un organisme apolitique, non religieux et à but non lucratif qui se consacre exclusivement à l’éradication des abus dans le domaine de la santé mentale et à la protection des patients et même du grand public, car la tendance actuelle est de faire de chacun de nous un futur patient. Ses principes directeurs sont exprimés dans la Déclaration des droits de l'homme pour la santé mentale.
Pour atteindre ses objectifs, CCDH conduit des investigations et révèle les atteintes aux droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie. Il peut s'agir d'internements abusifs ou de maltraitance en milieu hospitalier, et même en dehors de toute hospitalisation. En effet, comme évoqué précédemment, les traitements à base de psychotropes touchent une partie de plus en plus large de la population. Les effets secondaires liés à ces médicaments psychotropes sont à l'origine de drames que CCDH recense et fait connaître le plus largement possible, ceci afin de mettre en garde la population contre les risques liés à ces traitements.
Le public n'est pas en général suffisamment informé des risques liés à la prise de médicaments psychotropes, il s'en remet en toute confiance à son médecin. Il ne connaît pas forcément  les enjeux financiers considérables conduisant à privilégier ce type de traitement plutôt que des solutions alternatives moins risquées. Souvent on ne lui laisse pas le choix. CCDH met donc en lumière:
  • les conflits d'intérêt entre experts et industrie pharmaceutique, les facturations abusives
  • le non-respect de la législation censée protéger les patients contre l'internement abusif
  • les fausses bases scientifiques des diagnostics et des traitements correspondants
  • les conséquences souvent désastreuses de la prise de psychotropes pour le patient ou son entourage
  • la mise en danger de nos enfants diagnostiqués malades mentaux dès leur plus jeune âge
En tant qu’organisme à but non lucratif, CCDH est en mesure de poursuivre ses campagnes de sensibilisation par le biais de dons publics.
https://www.ccdh.fr/
Aussi, il faut nous poser cette question :
Ces psychotropes sont-ils vraiment efficaces ou constituent-ils plutôt une menace ?
[Gaelle Laborie]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant