La Mort d’Agrippine, le chef-d’oeuvre de Cyrano de Bergerac au Théâtre Déjazet mis en scène par @daniel_mesguich
PLAY VIDEO
| Reportage | [Théâtre] La Mort d'Agrippine | Daniel Mesguich | Vu 2450 fois
[Michel Lecomte] Vidéo N°16106

« Dans mon panthéon à moi, cette pièce vaut au moins Horace ou Polyeucte, Bérénice ou Phèdre. » 
                                                                                                                                                        
Daniel Mesguich

Agrippine, veuve de Germanicus, veut se venger de l’empereur Tibère et de Séjanus, son favori, qu’elle tient pour responsables de la mort de son époux. Séjanus, qui désire secrètement Agrippine, décide de s’allier à elle pour renverser l’empereur. Tibère, qui jalouse la popularité d’Agrippine et craint pour son trône, veut se débarrasser d’elle… S’engage alors un jeu de dupes étourdissant, fait de mensonges et de dissimulation, où règne la violence.

Unique tragédie de Cyrano de Bergerac, taxée d’impiété à sa sortie, oubliée puis redécouverte sur le tard, La Mort d’Agrippine décrit un monde en perdition, d’une noirceur inouïe.
[Michel Lecomte]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant