Les lauréats du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême & du Prix Spécial du Jury   Pierre-Christian Taittinger sont...  « David Toutain » et « Huîtres » @slayani
Pays de la Loire Littérature
S'identifier
WebTvArticlesAnnuaire
| France | Gastronomie | Actualité  Vu 12571 fois
Article N°23564

Les lauréats du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême & du Prix Spécial du Jury Pierre-Christian Taittinger sont... « David Toutain » et « Huîtres » @slayani

Jeudi 12 décembre, plus de 200 personnalités dont de nombreuses du monde de la gastronomie, des hommes politiques, des Présidents et des représentants des autorités officiels, étaient réunies à la Table du Luxembourg pour la remise du 19e Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême et du 10e Prix Spécial du Jury Pierre-Christian Taittinger décernés respectivement à : « David Toutain », publié aux Éditions de La Martinière, et « Huîtres », publié aux Éditions Hachette Cuisine.


Jeudi 12 décembre à 13h, Stéphane Layani, Président du Jury 2019, et Philippe Renard, Président du Prix, ont pris la parole pour annoncer les deux lauréats et les classements finaux parmi les dix finalistes du Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême et du Prix Spécial du Jury Pierre-Christian Taittinger. Reconnus pour la qualité de leurs textes et de leurs photos, « David Toutain », publié aux Éditions de La Martinière, et « Huîtres », publié aux Éditions Hachette Cuisine, tous deux lauréats, ont été longuement applaudis. Leurs auteurs ou leurs représentants ont respectivement fait part de leur fierté et de leurs remerciements à l'égard de cette reconnaissance unique dans le milieu littéraire et de la gastronomie.

DAVID TOUTAIN LAURÉAT DU PRIX LITTÉRAIRE DE LA GASTRONOMIE ANTONIN CARÊME

Reconnu comme le meilleur ouvrage alliant littérature et gastronomie européenne, « David Toutain », publié aux Éditions de La Martinière, a été élu à l'unanimité du jury. Pour le Président du Prix, Philippe Renard, cet ouvrage est « particulièrement bien construit. Il est très harmonieux et complet avec des recettes simples. Mais ce que j'aime particulièrement c'est l'aspect humain avec la mise en avant de la brigade et la dédicace de fin. C'est un livre original, où tous les acteurs sont présents ».

Les Éditions de La Martinière, qui représentaient David Toutain, ont pris la parole pour faire part de leur émotion et de leur gratitude : « Ce Prix de qualité est une véritable reconnaissance pour les Éditions de La Martinière. Pour son premier livre nous avons décidé de créer la rencontre entre David Toutain et Philippe J. Dubois, directeur des Éditions Delachaux & Niestlé et également ornithologue et écologiste engagé, car leurs liens respectifs avec la nature est indéniable. Un choix gagnant car la rencontre entre ses deux hommes de cœur a abouti à cet ouvrage magnifique et aujourd'hui primé qui met le végétal à l'honneur. Les photos signées par Thaï Toutain subliment la cuisine de David Toutain ». 2019 est l'année de la consécration pour ce normand, qui s'est vu décerner il y a quelques mois une deuxième étoile par le Guide Michelin. Le Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême vient compléter son palmarès.

En plus des honneurs, David Toutain, via les Éditions de La Martinière, est reparti avec son Prix, une sculpture de Maurice Marty, remise en main propre par l'artiste.

Classement final du 19e Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême :

  • David Toutain textes de Philippe J.Dubois, Photographies de Thaï Toutain aux Éditions de La Martinière
  • Christophe Pelé, Le Clarence textes de Chihiro Masui, photographies de Richard Haughton aux Éditions Glénat
  • Boutargue par Gérard Memmi avec Laurent Quessette et Josseline Rigot aux Éditions Flammarion
  • Alsace de Gérard Goetz, photographies de Louis Laurent Grandadam, textes de Jean Paul Frétillet aux Éditions de La Martinière
  • Desserts Addict de Valentin Néraudeau, photographies de Massimo Pessina aux Éditions Larousse
  • Le Poulet Voyageur par Mireille Sanchez aux Éditions BPI
  • La Charcuterie de Guy Krenzer, textes de Philippe Toinard, photographies de Caroline Faccioli aux Éditions de La Martinière

HUÎTRES LAURÉAT DU PRIX SPÉCIAL DU JURY PIERRE-CHRISTIAN TAITTINGER

« Huîtres », aux Éditions Hachette Cuisine, fût une évidence pour le jury ! Pas de débat sur cet ouvrage plébiscité pour la qualité de ses photos et la mise en valeur des mets dans le cadre du Prix Spécial du Jury Pierre-Christian Taittinger. Les huîtres, dont les Français sont les premiers consommateurs au monde, a conquis sa place dans le palmarès du Prix grâce au talent d'Anaïs Delon et Emanuela Cino qui ont su sublimer ce produit à la veille de cette période de fête où il sera pleinement consommé. « Plus qu'un livre, c'est un objet ! » affirme Henri Pierre Millescamps, membre du jury expert en livres anciens auprès des tribunaux et spécialisé en ouvrages culinaires.

Lorsqu'Anaïs Delon est montée sur scène pour recevoir son Prix, un salmanazar de champagne Taittinger, elle a pris le temps de dire quelques mots pour remercier les membres du jury et les personnes qui l'ont entouré à l'écriture de cet ouvrage : « Avec Emanuela nous avons mis tout notre cœur et notre passion dans cette aventure. Ce fût un projet sincère, qui nous a permis de rencontrer des professionnels passionnés travaillant ce produit méconnu qu'est l'huître. Nous sommes ravis que notre ouvrage ait touché le jury de ce Prix prestigieux parmi cette sélection si brillante. Enfin nous tenions particulièrement à remercier notre éditeur Hachette Cuisine, Céline Le Lamer, et le styliste culinaire Valéry Drouet ».

Classement final du 10e Prix Spécial Pierre-Christian Taittinger :

  • Huîtres de Anaïs Delon, photographies de Emanuela Cino aux Éditions Hachette Cuisine
  • Bras, le goût du jardin par Cindy Chapelle, photographies de Yannick Fourié aux Éditions Plume de Carotte
  • Cuisiner la Terre de Gaël Orieux, textes de Julien Bouré, photographies de Jean Claude Amiel aux Éditions de La Martinière

DES OUVRAGES SUPERBES QUI OFFRENT CHAQUE ANNÉE UN PRIX DE QUALITÉ

Le Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême est aujourd'hui reconnu pour sa qualité. Cela rendu possible grâce aux envois des maisons d'édition qui chaque année publient des livres de plus en plus inventifs et créatifs. À chaque édition, le niveau augmente tant au niveau des textes que des images.

Le jury toujours ravi de recevoir les ouvrages, reconnaît qu'il est de plus en plus dur de les départager, car ils sont tous sublimes ! Lors de son discours, Philippe Renard annonçait : « le choix reste difficile et délicat, le plaisir de ma découverte des ouvrages reste entier, imagination, audace graphique, intérêt des contenus, légèreté de la plume... les toques nous régalent et nous font partager leur passion. »

À propos du Prix Antonin Carême : 

Créé en l'an 2000, à l'initiative de Monique Cara, Philippe Renard et Pierre-Christian Taittinger, le Prix Antonin Carême, du nom du premier français à porter l'appellation de « chef », récompense les meilleurs ouvrages de l'année en matière d'art et de littérature culinaire. En 2009, au décès de Pierre-Christian Taittinger, co-fondateur et émérite soutien de ce trophée, il est complété par un Prix Spécial du Jury Pierre-Christian Taittinger en son souvenir.

Remis chaque année, en décembre, ces deux Prix sont décernés, pour le premier, au meilleur ouvrage unissant littérature et gastronomie européenne et, pour le deuxième, au meilleur ouvrage retenu pour la qualité de ses photos et la mise en valeur des mets.

https://www.prixantonincareme.com/

 

À propos de Philippe Renard : 

Chef étoilé engagé au tempérament sensible et passionné, Philippe Renard apprend la cuisine dès l'âge de 14 ans aux côtés de Jacques Lameloise, Bernard Loiseau et Roland Durand. Véritable ambassadeur de la gastronomie française à l'étranger, il sillonne la planète de 1987 à 2002. En 1991, il prend les rênes des cuisines de l'hôtel Lutetia. En 1995, Philippe Renard apparaît sur le petit écran dans diverses émissions ("Matin bonheur", "Top Chef"...). En 2000, il devient vice-président des Cuisiniers de France. Ardent défenseur des arts littéraires et de la table, il co-fonde en 2000 le Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême, qu'il préside depuis 2010. En 2011, il est intronisé Chevalier de la Commanderie des Gastronomes de Rungis. En 2013, il devient conseiller pour la restauration des hôtels du Groupe Louvre Hôtels. En mars 2016, Philippe Renard ouvre son restaurant la Table du Luxembourg.

https://www.latableduluxembourg.com/chef-philippe-renard-biographie

 


Source Infinités Communication

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant