Solitaire URGO LE FIGARO 03 juin 2019 - 17h01: LE GRAND BAZAR @LaSolitaire_50e
| Michel Lecomte - Journaliste | Voile | Solitaire URGO - LE FIGARO 2019  Vu 20220 fois
Article N°22795

Solitaire URGO LE FIGARO 03 juin 2019 - 17h01: LE GRAND BAZAR @LaSolitaire_50e

A la hausse comme à la baisse, la météo de ces premières 24 heures a joué l’exagération. Plus de pression  que prévu pour la descente sous spi vers Port Bourgenay, nettement moins aujourd’hui au large de la Vendée. Les leaders Adrien Hardy et Michel Desjoyeaux ne contrôlent pas vraiment la flotte où les places s’échangent au gré des bouffées d’air chaud. Encalminés dans une dorsale, les concurrents n’ont pas quitté l’île d’Yeu du regard toute la journée. A l‘exception de Thomas Ruyant et Clément Commagnac qui ont fait sécession vers l’Ouest au lever du jour ajoutant encore à l’incertitude des prochaines heures…

« Ce n’est pas folichon et ça distribue énorme sur le plan d’eau. J’ai vu mon groupe partir et je suis resté coincé, donc j’ai un peu les boules. Je n’ai pas très bien géré la pétole et ça risque de faire mal ! » Positionné à la 21ème place à 15 heures, Yoann Richomme (Hellowork-Groupe Télégramme) n’était pas le mieux placé mais le plus cash à la vacation de la mi-journée. 
Comme l’essentiel de ses concurrents, le skipper n’avait pas fermé l’œil depuis le départ. D’abord pour rester dans le bon wagon sous spi dans la rapide descente vers la marque de Port Bourgenay franchie avec trois heures d’avance sur les pronostics en milieu de nuit, puis dans le vent faiblissant sur un reste de houle ce matin. Le maigre flux d’Ouest/Nord-Ouest s’est effiloché dans la matinée alors que le soleil était de retour et commençait à cogner. « Ce n’est pas nous qui traversons la dorsale, c’est plutôt l’inverse ! » expliquait avec réalisme Thomas Dolan (Smurfit Kappa) qui comme ses concurrents n’avançait pas à plus de 2 nœuds pendant plusieurs heures. A coup de démarrages, rétrogradages et caps aléatoires, c’était donc  le grand bazar sur la cartographie à la mi-journée.


Percée à l’Est, sécession à l’Ouest

Mais au jeu du qui perd gagne, force est de constater que certains ont mieux tiré leur épingle du jeu que d’autres. A commencer par les deux leaders Adrien Hardy (Sans nature, pas de futur) et Michel Desjoyeaux (Lumibird) talonnés par Pierre Quiroga (Skipper Macif 2019) passés entre Yeu et la côte avant de se recentrer juste devant le gros du paquet resté à l’Ouest de l’île. Pendant ce temps-là, un groupe d’une dizaine de concurrents emmenés par le bizuth Achille Nebout (Le grand réservoir) suivi du triple vainqueur Jérémie Beyou insistaient à droite et trouvaient un peu plus de pression pour contester le leadership d’Hardy-Desjoyeaux cet après-midi .


A l’heure où la flotte redémarre, la grande inconnue reste le tandem formé de Thomas Ruyant (Advens-La Fondation de la Mer) et Christophe Commagnac (Grain de sable). Ces deux-là ont fait sécession au lever du jour, prolongeant leur bord carrément vers l’Ouest, oubliant de longues heures la route vers le Fastnet.  En 30 milles de progression, l’écart en latéral culminait à … 30 milles. Un tel investissement qui leur coûte pour l’instant très cher (Ruyant positionné 43ème à 16 heures) peut-il vraiment payer ?  Peut-être pas dans les 12 prochaines heures qui vont être marquées par un renforcement progressif du vent au Sud-Ouest permettant à tous de faire à nouveau la route directe vers la Pointe de Bretagne. 
Mais derrière la dépression secondaire demain après-midi au niveau de la pointe de Bretagne, tout reste possible. « Le passage sera rapide, quelques heures seulement, mais le vent en rafales pourrait atteindre facilement 40 nœuds » prévient Cyril Duchesne de Météo Consult. Si le tandem conserve son décalage d’ici là, il sera en position intéressante dans le nouveau vent de Nord-Ouest. Et la dernière partie du parcours annoncée très lente vers Kinsale pourrait encore redistribuer les cartes...

L’eau recommence maintenant  à frissonner sous les coques des Figaro Bénéteau 3. Les solitaires naviguent ce soir au près océanique dans un vent de Sud-Ouest toujours inférieur à 10 nœuds sous gennaker et s’apprêtent seulement à repasser par la latitude de Nantes… 24 heures pour voir et tout reste à faire.




Classement du: 03/06/2019 14:58:00

                                                 Progression toutes les 5 mins Distance à l’arrivée Distance au premier Vitesse
1 Adrien HARDY 
SANS NATURE, PAS DE FUTUR !
0 430.1 0.00 3.1
2 Michel DESJOYEAUX 
LUMIBIRD
0 430.9 0.86 3.1
3 Pierre QUIROGA 
SKIPPER MACIF 2019
3 431.3 1.28 3.7
4 Morgan LAGRAVIERE 
VOILE D'ENGAGEMENT
-1 431.4 1.34 2.9
5 Achille NEBOUT 
LE GRAND RESERVOIR
4 431.6 1.55 3.2
6 Julien PULVE 
TEAM VENDEE FORMATION
1 431.8 1.78 2.6
7 Tom DOLAN 
SMURFIT KAPPA
4 431.9 1.83 3.1
8 Yann ELIES 
ST MICHEL
-4 431.9 1.85 1.9
9 Xavier MACAIRE 
GROUPE SNEF
1 432.0 1.90 2.6
10 Jeremie BEYOU 
CHARAL
-5 432.0 1.98 2.5
11 Corentin DOUGUET 
NF HABITAT
-3 432.1 2.03 3.3
12 Gildas MAHE 
BREIZH COLA / EQUITHE
4 432.2 2.09 3.1
13 Anthony MARCHAND 
GROUPE ROYER - SECOURS POPULAIRE
2 432.3 2.20 3.2
14 Henri LEMENICIER 
EUREKA
3 432.3 2.25 4.0
15 Alberto BONA 
SEBAGO
-1 432.7 2.65 3.4
16 Arthur LE VAILLANT 
LEYTON
-3 432.8 2.74 1.7
17 Tom LAPERCHE 
BRETAGNE CMB ESPOIR
1 432.8 2.75 2.9
18 Sebastien MARSSET 
HANDICAP AGIR ENSEMBLE
3 432.9 2.84 4.5
19 Robin MARAIS 
MA CHANCE MOI AUSSI
-7 433.0 2.90 3.5
20 Martin LE PAPE 
SKIPPER MACIF 2017
-1 433.2 3.13 3.4
21 Yoann RICHOMME 
HELLOWORK - GROUPE TELEGRAMME
-1 433.5 3.40 2.2
22 Lois BERREHAR 
BRETAGNE CMB PERFORMANCE
5 433.5 3.45 3.6
23 Justine METTRAUX 
TEAMWORK
2 433.7 3.64 3.8
24 Alexis LOISON 
REGION NORMANDIE
5 433.8 3.74 3.3
25 Gildas MORVAN 
NIJI
7 433.9 3.82 2.9
26 Fabien DELAHAYE 
LOUBSOL
4 433.9 3.85 1.6
27 Benoit MARIETTE 
GENERATION SENIORIALES
1 434.0 3.95 2.1
28 Will HARRIS 
HIVE ENERGY
-2 434.0 3.96 1.7
29 Benjamin SCHWARTZ 
ACTION CONTRE LA FAIM
-7 434.1 4.00 1.1
30 Clarisse CREMER 
EVERIAL
-6 434.2 4.19 1.5
31 Armel LE CLEAC'H 
BANQUE POPULAIRE
-8 434.3 4.27 1.4
32 Pierre LEBOUCHER 
GUYOT ENVIRONNEMENT
-1 434.5 4.46 1.0
33 Conrad COLMAN 
ETHICAL POWER
1 434.6 4.56 1.8
34 Eric PERON 
FRENCH TOUCH
1 434.8 4.76 2.2
35 Alain GAUTIER 
MERCI POUR CES 30 ANS
-2 434.9 4.83 0.9
36 Matthieu DAMERVAL 
KLAXOON - M
0 435.0 4.90 3.3
37 Loick PEYRON 
ACTION ENFANCE
0 435.1 5.02 2.9
38 Eric DELAMARE 
ENJOY TO SAIL
0 435.4 5.29 2.3
39 Tanguy LE TURQUAIS 
QUEGUINER KAYAK
0 436.5 6.44 2.6
40 Joan MULLOY 
BELIEVE IN GRACE / BUSINESSPOST.IE
1 436.6 6.58 2.6
41 Benoit HOCHART 
GAGNER LE LARGE
-1 436.8 6.78 1.5
42 Damien CLOAREC 
@DAMIEN CLOAREC SKIPPER
0 437.0 6.96 2.2
43 Thomas RUYANT 
ADVENS - LA FONDATION DE LA MER
0 439.0 8.89 1.6
44 Clement COMMAGNAC 
GRAIN DE SABLE
0 439.5 9.43 0.7
45 Cecile LAGUETTE 
ECLISSE
0 443.2 13.17 5.1
46 Alan ROBERTS 
SEACAT SERVICES
0 443.7 13.66 5.6
47 Cassandre BLANDIN 
KLAXOON - C
0 448.4 18.36 2.9

Michel Lecomte

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant