DURACELL lance « Ma boîte à piles usagées » Une PETITE boîte pour une GRANDE collecte @Duracell
France Société
S'identifier
Changer de territoire
WebTvArticlesAnnuaire
| France | Protection de la nature | Initiatives  Vu 7371 fois
Article N°24475

DURACELL lance « Ma boîte à piles usagées » Une PETITE boîte pour une GRANDE collecte @Duracell

À partir de septembre 2020, ces petites boîtes en carton seront mises à disposition des consommateurs directement dans tous les points de vente. Chacun pourra ramener sa boîte à piles chez lui, et ainsi stocker dans son foyer l’ensemble de ses piles usagées dans un seul contenant, avant de les rapporter dans les points de collecte Corepile pour qu’elles soient recyclées1.
 

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale ENSEMBLE, AGISSONS ET RECYCLONS qui a pour objectif de sensibiliser le consommateur à la collecte et au recyclage des piles usagées pour améliorer un taux de recyclage encore trop bas en France (49%).

Le + : Ce dispositif innovant a également pour avantage de centraliser le recyclage des piles dans un point au sein du foyer et ainsi de tenir les piles usagées hors de portée des enfants.

Le recyclage des piles, une priorité pour DURACELL et un engagement de longue date
49% des piles sont recyclées chaque année, 15% finissent directement à la poubelle ou sont jetées dans la nature2. Les 36% restantes sont simplement stockées à la maison. Au-delà de limiter les impacts sur l’environnement et les risques de toxicité, le recyclage des piles permet d’extraire et de valoriser près de 81% des matières qui les composent et qui serviront à fabriquer de nouveaux objets : gouttières, articles de quincaillerie, nickel pour la métallurgie... Par exemple, avec 2 piles alcalines recyclées, il est aujourd’hui possible de fabriquer 1 clé de boîte aux lettres.

 
“Nous nous sommes rendus compte qu’au-delà du recyclage, les Français avaient tendance à laisser traîner leurs piles usagées un peu partout dans la maison. “Ma boîte à piles usagées” devient finalement un premier point de stockage au sein même du foyer. Une fois la boîte remplie, il sera plus facile de penser à rapporter ses piles usagées dans les points de collecte à proximité du domicile (enseignes de distribution alimentaire, bricolage ou électronique, etc.), et ainsi faciliter leur recyclage.”
Arnaud Soury-Lavergne, Directeur marketing de Duracell

DURACELL, un engagement de longue date
Dès le début des années 90, la marque s’est engagée dans une politique de réduction de son empreinte environnementale, et n’a eu de cesse de mesurer et d’évaluer l’impact de son activité.
En 1994, elle est ainsi l’une des premières marques de piles à mener une réflexion de fond sur ses emballages et à remplacer peu à peu les emballages plastiques par des packagings cartonnés. Aujourd’hui les emballages de la marque sont ainsi fabriqués à partir de 85% de matériaux recyclés.
Au début des années 2000, Duracell supprime les métaux lourds de ses piles alcalines et les remplace par des matériaux plus sûrs comme le zinc ou encore l’acier. Dans le même temps, un grand chantier est lancé pour évaluer et améliorer l’impact environnemental des process de production, avec notamment un fort enjeu atour de la baisse des consommations d’énergie et d’eau. En 2020, sur les deux sites belges, la marque passera ainsi à 100% d’énergies renouvelables et les premiers panneaux solaires producteurs d’énergie seront installés sur le toit du Heist Park Center.
 

Reforest’Action et Duracell, un pas de plus pour l’environnement en 2020
Pour aller plus loin dans sa démarche environnementale globale, Duracell a décidé en 2020 de s’engager auprès de Reforest’Action, une association qui contribue à restaurer et renforcer les forêts quels que soient leurs milieux (forestiers, urbains et agricoles).
La marque, a décidé de soutenir trois projets d’envergure avec pour objectif de planter 20000 arbres :
. un projet en France pour re-créer un écosystème forestier,
. un projet en Tanzanie de plantation et sensibilisation des populations locales,
. un projet au Pérou dont l’objectif est de restaurer des sols dégradés et ainsi lutter contre la désertification.
Les trois projets sélectionnés par Duracell peuvent être suivis directement sur le site de Reforest’Action grâce aux fiches projets détaillés.

 

(1) 32000 C’est le nombre de points de collecte pour les piles usagées, situés majoritairement en magasin et dans les déchetteries. Pour retrouver facilement un point de collecte, rendez-vous sur : www.jerecyclemespiles.com
(2) Rapport d’activité Corepile 2018




 

Source Agence 914

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...
Rechercher un TERRITOIRE ou un BLOG