Fin du suivi NEIGE FRANCE du mercredi 23 Janvier 2019 @TvLocale
| France | Analyse météo | Divers  Vu 36860 fois
Article N°22163

Fin du suivi NEIGE FRANCE du mercredi 23 Janvier 2019 @TvLocale

Nous avons la pleine confirmation que la semaine à venir sera bien hivernale avec des températures parfois bien basses, davantage que ce qu'on connait depuis début janvier, et s'accompagnant de chutes de neige notamment sous une perturbation assez active. 

ACTUALISATION DU 23/01/2019 17 H 30 :

L'épisode neigeux touche petit à petit à sa fin du moins la plus grosse partie qui a valu localement des épaisseurs de 10 à 15 cm entre les Hauts de France et l'Ile de France. 


Des averses de neige sont encore cependant à prévoir dans les prochaines heures ainsi que jusqu'à vendredi. En plaine, cela rajoutera tout au plus des traces jusqu'à 4-5 cm très localement.
Les chutes de neige vont rester plus conséquentes sur les reliefs, avec 15 cm supplémentaire sur le Massif Central vers 1000 mètres d'altitude, 15 à 18 cm environ sur les Préalpes notamment et ce vers 800-1000 mètres d'altitude, 1 mètre environ sur les Pyrénées dès 1000 mètres d'altitude (Hautes Pyrénées très exposées) et 25 cm sur les reliefs corses au delà de 1000 mètres. 
Le risque d'avalanches sera maximal demain dans les Pyrénées, il faudra être excessivement prudent si vous envisagez de skier. Le hors piste pour rappel, doit être absolument évité et il faut se cantonner aux pistes balisées.


La nivose Météo France de l'Hospitalet en Haute Ariège montre qu'il est d'ores et déjà tombé plus de 60 cm de neige fraîche, on peut tout à fait imaginer 60 cm supplémentaire au moins d'ici vendredi. Après un début de saison bien difficile dans les Pyrénées, la suite s'annonce donc beaucoup plus engageante d'autant plus que le flux de nord à nord-ouest devrait persister dans les 8-10 prochains jours.

Finalement, l'épisode hivernal que l'on connait est très classique et sans sévérité, et se traduit davantage avant tout par des chutes de neige spectaculaires dans les Pyrénées. Cet épisode est un ton en dessous du dernier épisode vécu en Ile de France celui de début février 2018. 

Cette actualisation marque la fin de notre suivi. 

ACTUALISATION DU 23/01/2019 9 H 30 :

Les chutes de neige ont parfois été assez abondantes la nuit dernière et en tout début de matinée notamment sur les Hauts de Seine en liaison avec un retour d'occlusion dont on vous a parlé hier soir.

Voici quelques relevés :

Source : Météo Express

Voici quelques clichés neigeux :


Source : Twitter slimlolo dans les environs de Lille 


Source : Le jardin du château de Versailles @CVersailles compte Twitter 


Source : Twitter Extrême Météo (dans l'ouest Lyonnais à Grézieu La Varenne - Crédit photo : Fabien Delacour)


Source : Alexandre Siméon à Villeneuve d'Ascq (59) ce matin 


Actuellement, le retour d'occlusion poursuit sa route vers le sud en touchant la région Parisienne avec possiblement 1 à 2 cm de neige supplémentaire par endroit même si la température est très limite dans Paris. Ce retour d'occlusion, poursuivra sa route dans les prochaines heures vers le Massif Central.
A noter une limite neigeuse assez active aussi sur le Massif Central, qui s'approche de ouest Rhône-Alpes où d'autres averses sont à prévoir.
Toujours beaucoup de neige dès 500 mètres d'altitude sur les Pyrénées par effet de blocage avec des cumuls qui pourront approcher demain les 1,50 mètres au delà de 1300 mètres. 
Cet après-midi, on surveillera un risque d'averses orageuses en PACA près de la méditerranée et en Corse (à noter que déjà en Corse, des pluies se manifestent avec une limite pluie neige relativement basse à environ 500 mètres d'altitude). 

Soyez prudent si vous vous engagez dans des déplacements

ACTUALISATION DU 22/01/2019 17 H 30 :

Comme prévu, le front aura bien prévu des chutes de neige sur les régions qui avaient été ciblées avec le plus souvent de 1 à 7 cm. A noter qu'en région Parisienne notamment, il est tombé 5 cm à Toussus le Noble, 4 cm à Paris, 3 cm à Pontoise et 2 cm à Orly (source : Guillaume Woznica).
Plus à l'ouest à Chartres, il est tombé 2 cm alors qu'actuellement la perturbation circule en direction des régions de l'est et du centre-est en s'étiolant petit à petit. Cependant on relève fréquemment autour de 7 cm dans certains secteurs, très localement on peut atteindre les 10 cm.

Crédit photo : Wassim Stouri à Marles en Brie (77)

La vigilance Météo-France a quant à elle évolué en cette fin de journée. Voici le détail sur https://www.google.com/maps/d/viewer?ll=46.649572140648694%2C1.2802306073540421&z=6&fbclid=IwAR1DhX12GdkXSsb-a9xq2k_jDbHjxp7YQdnf-7anvZvzSaWrr5hXD4aw18E&mid=1bsuX-CErGF1wof3iDbhbRsHrfMcz-xUn

Vigilance orange pour Neige-Verglas du centre au nord du pays, et vigilance orange pour Avalanches dans les Pyrénées, de l'Ariège aux Pyrénées-Atlantiques !

La vigilance jaune Vague-Submersion est désormais étendue à l'ensemble de l'Aquitaine, ainsi que de la Charente-Maritime, donc méfiance en bord de cours d'eau pouvant être affecté par la marée.



Prévision de la suite des événements :

- Soirée et nuit du mardi 22/01 au mercredi 23/01 : Le front continue à se décaler vers l'est/centre-est en s'affaiblissant graduellement. Tout au plus, il faut s'attendre de 2 à 4 cm de neige au sol (peut être davantage en altitude et vers les Préalpes).
On surveille actuellement l'arrivée d'un front secondaire par les côtes de la Manche s'accompagnant d'un peu d'instabilité. Un orage de neige n'est pas à exclure en Haute Normandie dans les prochaines heures, ces averses neigeuses se décalant ensuite en direction de l'Ile de France en soirée où on pourrait voir localement 5 cm de neige supplémentaire. A noter que comme c'est des averses, les précipitations neigeuses seront plus hétérogènes avec des quantités différentes suivant les secteurs, des surprises locales sont possibles. 
Ce front secondaire se constituant en un front occlus plus étendu, circulera en cours de nuit prochaine en direction de l'est, du Massif Central et du centre-est en donnant parfois 5 à 7 cm de neige supplémentaire, qui viendra s'accumuler sur de nombreuses régions à la couche déjà présente au sol. 

- Mercredi 23/01 : Des averses de neige pourront se produire du nord aux régions centrales, ainsi que du Massif Central au centre-est (possiblement par endroit 1 à 3 cm de neige supplémentaire au sol - très localement davantage), la limite pluie neige sur le Massif Central et les Alpes sera fréquemment autour des 300 mètres. Les chutes de neige resteront très abondantes sur les Pyrénées au dessus de 500 mètres avec un important risque d'avalanches. D'ici jeudi, il pourrait tomber au delà de 1300 mètres jusqu'à plus d'1m50 de neige fraîche par endroit. 
A noter qu'il faut surveiller mais la prévision n'est pas calée, un possible retour d'occlusion descendant sur les régions au nord de la Seine pouvant donner des chutes de neige momentanément modérés et qui descendrait ensuite en direction du Massif Central (localement 10 à 15 cm possible entre cette nuit et demain sur certains secteurs des Hauts de France). Le modèle allemand ICON par exemple est assez explicite sur la trajectoire de ce retour d'occlusion, mais d'autres modèles sont bien plus timorés. 

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les averses de neige tendront à largement se raréfier. 

Cela reste un épisode hivernal très classique sans grande sévérité, mais qui nécessite une certaine vigilance notamment si vous prenez la route. 

BULLETIN INITIAL :


Comme vous le voyez sur l'animation du modèle européen, une descente froide va concerner le pays à partir de mardi et notamment à l'arrière d'un front occlus neigeux sur de nombreuses régions. Les chutes de neige seront surtout présentes mardi et mercredi avant de s'estomper petit à petit jeudi grâce à un asséchement de la masse d'air. Les température en matinée seront surtout bien froides en matinée à partir de jeudi matin et ce jusqu'à samedi matin avant l'arrivée d'un front chaud qui précédera un redoux temporaire et limité le week-end prochain. 

Rentrons maintenant dans le détail :

1) Les précipitations pluvieuses et neigeuses 



Le front occlus est bien matérialisé à la mi-journée mardi donnant a priori principalement de la neige notamment des Ardennes au Berry et jusqu'a l'est du Limousin-ouest Auvergne. Avant cela dans le courant de la matinée, de la pluie aura concerné le nord-ouest, mais se transformant en neige sur la Haute Normandie, les Hauts de France, la région Centre Val de Loire ainsi qu'en allant vers l'ouest du Limousin. Durant cette matinée, on peut s'attendre dans les régions précitées de 1 à 4 cm (très localement 5 cm possible notamment vers les collines du Perche et l'est des Hauts de France par exemple). Sur les régions évoquées pour la neige en milieu de journée, on peut s'attendre 5 à 8 cm. Pour l'Ile de France, cela serait guère plus de 1 à 4 cm sauf vers l'est de la région où on pourrait atteindre les 5-7 cm. A noter que la neige aura beaucoup de mal à tenir dans Paris.
Plus tard dans l'après-midi de mardi, le front poursuivra sa route vers l'est avec souvent de 5 à 8 cm (localement 10 cm) de l'est de la Lorraine, à la Bourgogne ainsi qu'en allant vers l'Auvergne. En soirée et nuit de mardi à mercredi, le front s'affaiblira en arrivant sur l'est de la Lorraine, l'Alsace qui serait un peu foehné et ouest de Rhône-Alpes, guère plus de 1 à 4 cm à attendre (davantage bien entendu en altitude). Sur les Préalpes, des épaisseurs fréquentes de 10 à 20 cm sont attendues. Des légers saupoudrages semblent possibles mercredi sur les régions méditerranéennes mais notamment vers 200-300 mètres d'altitude, a priori pas de grosses quantités.
Concernant les reliefs, on peut s'attendre aux valeurs suivantes :
- Vosges : 10 à 20 cm au delà de 700 mètres
- Jura : 10 à 20 cm au delà de 700 mètres
- Massif Central :15 à 25 cm au delà de 700 mètres
- Alpes : 10 à 20 cm au delà de 700 mètres
- Pyrénées : 15 à 25 cm à 700 mètres, jusqu'à 1,50 mètres de neige au delà de 1300 mètres
- Corse : 5 cm à 700 mètres
Ces valeurs restent INDICATIVES.

Sur la façade ouest, ce sera de la pluie le plus souvent hormis pluie et neige mêlées vers la Basse Normandie et le nord des Pays de la Loire notamment. Les traces de neige (loc 1 à 2 cm) se feront surtout à partir de la nuit de mardi à mercredi sur ces régions lorsqu'il y aura un refroidissement et éventuellement mercredi sous des averses de neige.

Mercredi, des fronts secondaires possiblement associés à un peu d'instabilité, circuleront, pouvant laisser ici ou là 5 cm supplémentaires de la Champagne-Ardennes, à la Bourgogne et en allant vers l'Auvergne notamment. Potentiellement, il pourrait neiger davantage au dessus de 500 mètres d'altitude. 


Cette carte ci-dessus qui représente les hauteurs de neige possibles au sol dans la nuit de mercredi à jeudi soit à la quasi fin de cet épisode, est à prendre avec des pincettes mais reste un bon indicateur. Cela ne constitue pas les quantités tombées exactes étalées sur l'épisode car vous voyez que sur les reliefs, on dépasse parfois aisément les 1 mètre de neige. 

Jeudi et vendredi, on gardera de fortes chutes de neige en altitude sur le relief de Pyrénées par effet de blocage, autant dire que le piètre début de saison va être rattrapé. Les chutes de neige seront par contre plus rares sur les autres régions, cela reste cependant très largement à préciser car dans ce flux de nord, on surveillera de possibles petites limites secondaires pouvant circuler et visibles que très peu de temps avant l'échéance. Des surprises neigeuses ne sont ainsi pas à exclure. 

2) Les températures 

Dans un premier temps entre mardi et mercredi dans un flux assez dynamique, le plus gros de l'air froid se cantonnera en altitude avec d'ailleurs un ciel de traîne mercredi qui se matérialisera par de fréquentes averses neigeuses. Le froid restera très modéré en basses couches à ceci près qu'avant l'arrivée du front dans l'est et sur les régions centrales, il pourra faire mardi matin jusqu'à -3/-6°C. 

Mardi après-midi, les températures seront toujours faiblement positives quasiment partout avec même un très léger redoux temporaire sur la Normandie atteignant l'Ile de France avant un refroidissement plus prononcé durant la nuit de mardi à mercredi.

Mercredi matin, le froid ne se sera pas répandu en basses couches avec souvent de -2 à 3°C. Cela n'empêchera pas avec des gradients thermiques resserrés aux averses de neige de se produire quasiment partout (hormis l'arc atlantique et le Languedoc Roussillon) même avec des températures parfois très légèrement positives. Dans l'après-midi, les températures s'échelonneront le plus souvent de 0 à 5°C.

Jeudi matin avec un flux qui deviendra moins dynamique, des pressions qui remonteront, un ciel plus clair durant la nuit de mercredi à jeudi favorisant le rayonnement nocturne, et des sols parfois enneigés, les minimales commenceront à chuter avec souvent de -6 à -2°C. Cela reste largement à affiner. L'après-midi, il fera souvent de 0 à 5°C.

Vendredi matin, des valeurs de -6 à -1°C sont attendues du nord-est au nord, ainsi que du centre-est en allant vers les régions centrales. . L'après-midi, il fera souvent de 1 à 5°C. 

Samedi, les températures se radouciront sur le nord-ouest avec l'arrivée d'un front chaud, on surveillera d'ailleurs de possibles phénomènes verglaçants et un peu de neige tout à l'avant du front. Sur les autres régions, la nuit sera encore bien froide avec des valeurs fréquentes de -4 à -1°C. Le radoucissement l'après-midi gagnera du terrain. 

TENDANCE A PLUS LONG TERME :


Au delà de samedi prochain avec un redoux poussif et peut être temporaire, l'on voit qu'on reste sur un régime d'ondulations atlantiques favorisant sur l'Europe de l'ouest des descentes froides maritimes à répétition. Cela semble être le schéma qui devrait prévaloir jusqu'au 1er février environ au moins. On aurait donc une alternance entre des dégradations pluvio-neigeuses (neige à très basse altitude, parfois en plaine), des ciels de traine pouvant amener des averses de neige en plaine et des courtes périodes plus calmes et possiblement légèrement anticycloniques. Les températures varieraient au gré du passage des fronts et des ciels de traine mais avec des valeurs restant souvent en dessous des normales saisonnières mais sans grand excès. Pour l'instant, la probabilité de vague de froid reste assez faible mais sur début février ensuite on ne peut rien exclure. 
Cette tendance reste largement à confirmer. Nous aurons l'occasion de préciser tout cela.

Cet article est susceptible d'être alimenté durant la semaine à venir avec un possible affinage sur les événements à venir. 


 

Fabien DELACOUR

Lien :http://www.extrememeteo.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant